Appel à manifester contre l’état d’urgence le 30 septembre à Lille.

1334 visites
1 complément

A Lille une série de faits divers sordides a mit en lumière la collusion particulièrement choquante entre la police, des services de l’état et l’extrême droite radicale, et dont les faits matériels ont été clairement établis et sont aujourd’hui publiquement avérés. L’extrême gravité de ces révélations nécessite une réponse collective la plus large possible

Quand la réalité dépasse la pire des fictions.

Depuis le choc provoqué par les attentats de novembre 2015, la France est sous état d’urgence. Les préfets peuvent à leur guise ordonner des perquisitions, des arrestations, des assignations à domiciles et interdire des rassemblements. Ce dispositif s’est rapidement révélé pour ce qu’il est, une arme contre la contestation et le mouvement social. Depuis, on ne compte plus les militant.es interdits de manifestations et les rassemblements prohibés. Derrière la rhétorique anti-terroriste, l’État s’est doté préventivement des moyens d’écraser celles et ceux qui contestent. A tel point que ce dispositif, sensé être temporaire, va être intégré aux droit commun en novembre dans le cadre d’une énième loi antiterroriste. L’état d’urgence va devenir permanent alors que le gouvernement de Macron engage une des pires réformes du salariat jamais entreprises.
Les fictions, notamment policières, sont omniprésentes. Face aux offensives bien réelles menées par le Capital et sa police, elles contribuent à désarmer politiquement celles et ceux qui en contestent l’ordre.
A Lille, la situation est parlante. La police protège l’extrême droite qui vend des armes aux islamistes dont les exactions légitiment l’application de l’état d’urgence qui sert lui-même à réprimer celles et ceux qui dénoncent cet engrenage.
Une série de faits divers sordides a mit en lumière la collusion particulièrement choquante entre la police, des services de l’état et l’extrême droite radicale, et dont les faits matériels ont été clairement établis et sont aujourd’hui publiquement avérés. L’extrême gravité de ces révélations nécessite une réponse collective la plus large possible.

La suite à lire sur : https://lille.indymedia.org/spip.php?article30925

Documents associés à l'article :

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Extrême-droites / Réactionnaires » :

>Meurtre au Conflans et cirque médiatico-politique

La semaine dernière, encore, un minable a décidé que sa colère trouverait comme seule issue la mort. Endoctriné dans un système idéologique mortifère, un pion frappe et c’est le grand cirque médiatique qui démarre. Le scénario se répète. Une portion non négligeable de la population française s’est...

>Le Rassemblement National s’invite chez Génération Identitaire

Il y a quelques jours a eu lieu à Lyon la réouverture du local de Génération Identitaire (GI) « La Traboule ». Mathilde Robert, candidate Rassemblement national aux élections municipales à Vienne et fille de la tête de liste du RN à Saint-Étienne (Sophie Robert), était présente sur les lieux, comme le...

› Tous les articles "Extrême-droites / Réactionnaires"