Ce centre d’hébergement ne suffit pas !

523 visites
2 compléments

Il est important que d’autres centres d’hébergement soient mis en place sur l’agglomération lyonnaise, qu’ils soient ouverts toute la journée, et qu’ils continuent après le 28 décembre. Ce qui n’est pas le projet dans l’immédiat de la Mairie de Lyon !

Tout d’abord, grâce à la mobilisation d’hier devant le gymnase Bellecombe, nous avons obtenu la possibilité aux mal logés de rester plus longtemps au chaud, de pouvoir dormir plus longtemps et toutes et tous ensemble nous avons amener la question du droit au logement sur le terrain public. En effet, le plan grand froid de la mairie ne suffit pas et, aux vues des nécessités premières, c’est une grande blague pourrait-on penser. Toutes les mairies sont tenues de fournir un logement, pérenne ou d’urgence, à toutes personnes vivant dans leur juridiction. Malgré cela, tous les soirs, des centaines de personnes continuent à dormir dans la rue, dans le froid et l’indifférence générale !

La position adoptée par Gérard Collomb est très simple et lui évite toutes poursuites : ouvrir un gymnase, imposer quelques règles et en confier la gestion à des associations. Ce ne sont surtout pas les membres des associations qui sont à blâmer, ces travailleu-r-se-s sociaux qui ont décidé de faire leur vie dans ce milieu fatigant et difficile qu’est l’aide sociale. Les personnes que nous devons attaquer sont celles qui ont le pouvoir de laisser la salle ouverte toute la journée, pour éviter que les SDF (seuls ou en familles) aillent se perdre dans les rues froides et inhospitalières, celles qui ont le pouvoir de laisser la salle ouverte encore après le 28 décembre, car oui la mairie ferme le centre d’accueil d’urgence après cette date. Il faut s’en prendre aux personnes qui ont le pouvoir de débloquer d’autres salles, de laisser les squats ouverts, d’interdire les expulsions locatives pour éviter que les dossiers d’aide d’urgence ne s’entassent inutilement sur des bureaux. IL faut lutter contre tout cela et même plus, seulement il y a une priorité pratique à prendre en compte.

Nous réclamons dans l’immédiat et en prenons en compte les premières nécessité, l’ouverture d’autres centres d’accueil d’urgence, l’ouverture permanente de ceux-ci ainsi que la poursuite des jours d’ouverture après le 28 décembre.

Collectif de soutien aux Roms de Vaise

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 24 décembre 2010 à 10:07, par tschiortan

    Salut,
    Bien d’accord avec toi...
    - 6 ans à assister aux expulsions par des mairies de tous bord de squats et terrains occupés par des rroms ;
    - 6 ans que la seule réponse « publique » des asso et collectifs est une lettre indignée aux différents préfets et aux maires, parfois une petite manif ou une soupe à 100. c’est bien, mais ça suffit pas, et on voit bien que chacun a finalement son rôle dans ce « grand théâtre » ;
    - St Etienne, Grenoble, Dijon : des réquisitions ont eu lieu et beaucoup ont très bien fonctionné, au moins quelques mois... on les a entendu ces témoignages encore récemment, alors qu’est ce qui bloque à Lyon ? Une mairie PS ? Peur de perdre des subventions ? peur de faire trop de bruit ? de ne pas assumer derrière ? peur des rroms un peu aussi, non ?

    bref, un collectif réquisition serait bienvenu, pour les rroms, et pour toutes les personnes qui vivent dehors et qui s’en tapent un peu de pouvoir rester 3-4h de plus dans un gymnase prêtée par une société qui leur crache dessus 10 mois sur 12 : ce qu’ils veulent, ce qu’ils sont en droit d’avoir, c’est un toit. des apparts, des maisons, des bâtiment publics vides, il y en a à la pelle, ouvrons les tout simplement...

  • Le 21 décembre 2010 à 10:31, par inconiclown

    je ne pense pas que nous soyons nombreuses/eux à croire en Collomb, ou même Sarko, pour résoudre ces problèmes...

    - > l’urgence est là, et j’ai envie de dire : depuis longtemps déjà !

    face à cette urgence et ces morts dans nos rues faute d’abris, pourquoi n’est-il jamais question de réquisitionner nous même des bâtiments vides ?

    ou plus justement, pourquoi n’en est-il jamais question ouvertement et publiquement ?

    un collectif « réquisition » est souhaitable, et même souhaitée par de multiples acteurs individuels actifs dans l’urgence sociale...

    Camarades, il nous faut prendre les choses en main car jamais, jamais les problèmes ne serons résolus par celles et ceux qui les provoquent !!!

    et il y a largement assez de lieux vides pour loger tous les sans abris... et bien plus encore si on pousse les murs !

    nous sommes sous occupation... à quand l’organisation résistante d’individus insoumis ???

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info