Ce vendredi 5 au matin, lycées bloqués et manifs sauvages à Lyon

2954 visites
1 complément

Ce vendredi 5 au matin, 3 lycées lyonnais : St Exupéry, Récamier et Ampère, ont tenté de répondre à l’appel national à bloquer les lycées contre Le Pen et Macron. A cause d’une forte présence policière, seul le lycée Ampère réussira un véritable blocus. Rejoint par d’autre lycée une manif sauvage s’élancera dans les rue de Lyon jusqu’à finir nassé place de l’opéra...

Ce vendredi 5 au matin, 3 lycées lyonnais : St Exupéry, Récamier et Ampère, ont tenté de répondre à l’appel national à bloquer les lycées contre Le Pen et Macron.

JPEG - 32 ko

A cause d’une forte présence policière, seul le lycée Ampère réussira un véritable blocus.

JPEG - 65.7 ko
JPEG - 22.3 ko

Informé·es, les lycéen·nes de St Exupéry les ont rejoint pour ensuite partir en manif spontanée vers le lycée Récamier où se déroulaient des contrôles d’identité aléatoires.

JPEG - 27.9 ko
JPEG - 64.5 ko
Lycée Récamier

Les lycéen·nes partent donc par les quais du Rhône.

JPEG - 120.1 ko

Voyant un important dispositif policier se mettre en place, ils et elles font demi-tour vers la place de l’Opéra ...

JPEG - 73.8 ko

... où il et elles se feront finalement nasser par les flics.

Au bout d’une trentaine de minutes, les flics les laisseront partir 2 par 2 en contrôlant leur identité.

A noter l’article assez partiel du Progrès qui nous raconte que seul·es 30 élèves étaient dans la rue et uniquement contre le front national en omettant une bonne partie de la matinée de mobilisation.

Si la mobilisation n’est pas aussi forte que celle de 2002, elle existe belle et bien, et la jeunesse est dans la rue contre Le Pen mais aussi contre Macron dont elle ne veut pas.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 6 mai 2017 à 12:04, par emma

    Non mais à Lyon c’était surtout contre le FN, et c’était le cas pour l’écrasante majorité des slogans. Désolée mais c’est comme ça..
    Et y avait finalement beaucoup d’élèves de st ex qui sont descendus rejoindre Ampère. Au moins 50-60 je dirais...
    Ah oui aussi en arrivant à Récamier on a pu trouver un beau blocus policier. Comme l’année dernière on dirait que le chef d’établissement veut faire de son lycée une prison. (il a quand même osé, une fois qu’on est parti, nous demander où on allait et pour quoi c’était cette manif parce que soit disant des élèves voulaient nous rejoindre et qu’il allait les laisser sortir. Je reste dubitative.)

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Spectacle politique » :

 La Grève des électeurs » est publié le 28 novembre 1888

En cette période de farce démocratique, de renforcement de la légitimité étatique et des institutions républicaines, il est de bon ton de relire ce texte écrit par Octave Mirbeau et publié dans Le Figaro le 28 novembre 1888. Du bon sens plus que centenaire et nécessaire en ce sale...

>Non-mixité : un taillis épineux ?

Les « réunions non mixtes » suscitent tollés et volées de bois vert ou bien compréhensions et encouragements. Pourquoi est-ce si clivant ? À Synthé quels sont les espaces non mixtes et que proposent-ils ? Une plongée dans la futaie épaisse des affirmations et des contradictions sur la non-mixité, ou mixité...

› Tous les articles "Spectacle politique"