Cela devient grave cette haine raciale à Lyon !

4629 visites
5 compléments

Témoignage de nouvelles attaques racistes et fascistes dans le centre-ville de Lyon.

Témoignage de nouvelles attaques racistes et fascistes dans le centre-ville de Lyon. Laisserons-nous faire ça encore longtemps ?

Ce mardi 23 août, il est environ 19h, une journée de travail s’achève à la terrasse des Vieux Remparts, petit bar niché sur les quais de Saône aux alentours de Perrache.

Une pinte à la main, discussion en cours, ma collègue et moi sommes interpellées par des voix qui s’élèvent sur le trottoir d’en face. En tendant l’oreille ce sont des chants nazis et des saluts hitlériens qui brusquement viennent prendre en otage le calme qui régnait jusqu’alors. Abasourdies nos regards insistants et outrés se portent vers eux. Peu de chance d’échapper à la haine de ces individus lorsque l’on est une personne de couleur, le motif était suffisant pour que l’un d’entre eux entame une parade affligeante et largement dirigée, en scandant : « On n’aime pas les nègres, on n’aime pas les nègres, on n’aime pas les nègres... ».

Saisie aux tripes par l’horreur des propos dont j’étais la cible, je me lève, trace directement vers lui, et lui demande à multiples reprises de répéter ses insultes en me regardant dans les yeux.

S’en suit un violent affrontement que nous ne souhaitions pas et qui nous semblera durer une éternité. Coups de poing, gifles, coups de pied, griffures, mise à terre... « T’es pas sur ton territoire », « rentre chez toi », « On aime Hitler », « Sale singe, sale nègre », « ’T’es pas française »...

15 minutes, 15 longues minutes, où la foule amassée en terrasse est restée spectatrice malsaine, comme attirée par le parfum amer du scandale. Aucune réaction du gérant des lieux, si ce n’est cette brève parole : « ça suffit maintenant rentrez chez vous ».

Ce jour là nous étions deux filles sans histoire qui avons pris en pleine face une réalité bien française.

Nous nous sommes défendues tant bien que mal face à un groupe de dix personnes emplies d’idéaux farouchement arriérés, humiliées et agressées pour le simple fait d’exister.

Pleines de larmes, de sang et de bleus, nous partons la tête haute mais le coeur lourd.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 5 septembre 2011 à 16:08, par Djou

    Salut,

    N’oubliez pas qu’on récolte tous les témoignages d’agressions à caractère raciste sur l’adresse suivante : apa69@riseup.net.
    Plus les témoignages seront nombreux, plus cela fera bouger les choses.
    Collectif 69 de vigilance contre l’extrême-droite

  • Le 3 septembre 2011 à 11:45, par ehpotsirhc

    j’ai été témoin d’une nouvelle attaque, hier soir, vers 21h devant le bar « The Beers » place Saint Paul : trois fachos s’en sont pris à un jeune de couleur. On a eu droit à tout leur folklore : signe nazis, bombe lacrymo, ...

  • Le 1er septembre 2011 à 21:07, par Gab Weg

    C’est sur, cela devient grave, gravement moche cette dérive....
    et ces récits qui se multiplient, ces témoins qui regardent, plus personne qui moufte, bien trop peur de ramasser un coup, de salir son costard, et pis c’est pas leur affaire, quoi....
    Une vraie honte en fait...
    Alors si ce message peut vous apporter un peu de réconfort, vous dire qu’on est là, après coup.... malgré tout.

  • Le 1er septembre 2011 à 18:59, par toy

    Mais quand est-ce que les élus locaux se bougeront pour faire fermer leur local ?!

  • Le 1er septembre 2011 à 12:33, par nono

    C’est malheureusement un quartier connu de longue date pour être le fief de l’extrême droite lyonnaise. Il y a 26 ans, nous nous étions donné RDV place Carnot, un groupe « métissé » et mixte, lorsque nous nous sommes fait egresser gratuitement par des Skeens bien entrainés. Le nez cassé, l’inspecteur de police du quartier n’a pas voulu enregistrer ma pleinte.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info