Site collaboratif d’infos alternatives

[Communiqué] Mobilisation des enseignants et parents vaudais en REP+

Les enseignants et parents ne peuvent supporter la dégradation des conditions d’enseignement en REP+ et souhaitaient au moins pouvoir en parler au Directeur des services académiques pour avancer sur ces problématiques.

L ’inspecteur d’académie ignore les parents et enseignants venus pour lui parler.

Ce vendredi 29 septembre, Guy Charlot, inspecteur d’académie du Rhône, s’est rendu dans une école maternelle de Vaulx-en-Velin avant d’assister à la réunion de directeurs et de directrices qui se tenait ce jour-là.

Un rassemblement d’enseignants et de parents devant l’inspection

Pendant cette réunion, devant l’inspection vaudaise, au moins 80 personnes étaient venues manifester leur mécontentement, un mois après la rentrée scolaire.

De nombreux parents d’élèves ainsi que des enseignants sont allés chercher des réponses auprès de M. l’Inspecteur d’académie, qui avait méprisé les trois dernières journées de grève (dont celle de la rentrée).

A l’arrivée des parents et des enseignants à l’inspection, M.Charlot aécourté sa présence à la réunion, puis est passé devant les personnes
venues l’interpeller sans les considérer.

Lorsque certains sont allés l’interroger sur sa réaction, il a invoqué le respect de son temps personnel et de sa vie privée.

L’étonnement a été grand devant ce mépris et le refus d’une écoute. Les enseignants et parents ne peuvent supporter la dégradation des conditions d’enseignement en REP+ et souhaitaient au moins pouvoir en parler au Directeur des services académiques pour avancer sur ces problématiques.

Pourquoi cette colère en REP+ ?

La mise en place de la très médiatique réforme des « CP à 12 » a eu des conséquences sur tous les autres élèves de REP+ et sur l’organisation propre à chaque école. Bon nombre de projets pédagogiques qui fonctionnaient jusqu’alors ont dû être abandonnés.

Pour permettre la diminution des effectifs dans les classes de CP, le gouvernement a :

*supprimé les postes d’enseignants supplémentaires, créés historiquement « pour donner plus à ceux qui ont moins ». *Ces postes manquent aujourd’hui aux équipes pour mener à bien les différents projets, notamment en maternelle et dans les grandes classes.
*forcé la ré-organisation des classes dans l’urgence, *sans proposer de formation, tout en niant la liberté pédagogique des équipes. *Certaines écoles ont dû abandonner les classes multi-âges, qui permettaient de faire vivre pleinement les cycles.*
*provoqué la hausse des effectifs dans les autres classes* : certains élèves se retrouvent à plus de 25 du CE1 au CM2.

Comme si cela ne suffisait pas, les équipes commencent à percevoir *l’abandon des promesses des « CE1 à 12 »*. Prévues depuis le début du mandat, et soi-disant budgétisées, les classes de CE1 à effectifs réduits ne seraient finalement pas mises en place l’année prochaine.

De plus, la baisse des contrats aidés est un coup supplémentaire aux écoles. Les enfants ayant besoin d’une aide particulière en souffriront, ainsi que la gestion des écoles (aide aux directeurs et directrices d’école, mais aussi à toutes les classes).

La mise en place des CP à 12 ne saurait justifier la baisse des moyens pour tous les autres élèves de la REP +.

La colère reste la même, les enseignants et parents d’élèves ne sr résigneront pas à regarder les moyens diminuer sans cesse en éducation Prioritaire.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Droits sociaux - santé - services publics » :

Manifestation le 19 octobre, la lutte contre les ordonnances continue !

A Lyon plus de 10 000 personnes dans la rue le 12 et 21 septembre, plus de 12000 le 10 octobre. La mobilisation contre la casse des services publics et du code du travail continue. Rendez-vous pour une grande manifestation le 19 octobre à 10h30 à Jean-Macé Suivi d’une AG de lutte à 16h, salle des...

> Tous les articles "Droits sociaux - santé - services publics"

Derniers articles de la thématique « Éducation - partage des savoirs » :

Thomas Sankara : « Malheur à ceux qui bâillonnent le peuple ! »

Le 15 octobre 1987 à Ouagadougou, Thomas Sankara a été assassiné par Blaise Compaoré, celui qui a pris le pouvoir à sa place. Sankara avait redonné le nom local à son pays : le Burkina Faso , "le pays des hommes intégres", à la place du nom colonial de Haute-Volta. Il avait bouleversé la façon de faire...

Francisco Ferrer meurt assassiné le 13 octobre 1909

Olt nous présente en BD l’anarchiste catalan Francisco Ferrer (1859-1909) fondateur de "l’école moderne", laïque et mixte, dont la pédagogie libertaire eut un retentissement énorme dans toute l’Europe et continue à faire des émules.

Projection/débat « Ouvrir La Voix » d’Amandine Gay

Table Rase vous invite à la projection du film Ouvrir la voix d’Amandine Gay le 25 Octobre à 20h au cinéma Opéra dans le cadre du mois de Novembre Libertaire. La projection sera suivi d’un débat en présence de la réalisatrice.

> Tous les articles "Éducation - partage des savoirs"