Précaires de l’éducation nationale : Organisons-nous collectivement pour nos droits ! Réunion le mercredi 19 février

539 visites

Aujourd’hui, dans l’Éducation Nationale, 1 personnel sur 4 est un agent contractuel de l’Etat. Ces personnels précaires sont les premier·e·s à subir des pressions hiérarchiques en ces temps de lutte. Face à ces pressions, ne restons pas seul·e·s ! Organisons la solidarité entre personnels précaires mais aussi avec l’ensemble des personnels de l’Education Nationale. La commission de lutte contre la Précarité de SUD Education Rhône vous invite donc à une réunion le mercredi 19 février de 18h30 à 20h30, Salle des Congrès à la Bourse du Travail de Lyon, place Guichard

Pression hiérarchique, droit de grève bafoué, contrats précaires, invisibilité, soutenons nos collègues AESH et AED !

Depuis plus de 2 mois, la colère gronde et s’amplifie dans les rangs de l’Education Nationale : personnels, parents et élèves se mobilisent contre la réforme des retraites, la réforme du lycée et les E3C. Parmi les personnels, les enseignant·e·s titulaires et personnels administratifs ne sont pas les seul·e·s à lutter, le mouvement est également suivi par de nombreuses et de nombreux précaires.

De fait, aujourd’hui, dans l’Éducation Nationale, 1 personnel sur 4 est un agent contractuel de l’Etat : assistant·e·s d’éducation, accompagnant·e.s d’élèves en situation de handicap, assistant·e·s pédagogiques, enseignant·e·s et administratif·ves contractuel·le·s, agent·e·s d’entretien...

Ces personnels précaires sont les premier·e·s à subir des pressions hiérarchiques : tentative de réquisition pour remplacer les grévistes, droit de grève bafoué, menaces de non-renouvellement des contrats, etc.

Nos directions profitent de notre méconnaissance de nos droits mais aussi de notre isolement lié à la précarité de notre statut, pour tenter de nous imposer des tâches qui ne font pas partie de notre contrat, des horaires de travail illégaux, etc..

Face à ces pressions, ne restons pas seul·e·s ! Organisons la solidarité entre personnels précaires mais aussi avec l’ensemble des personnels de l’Education Nationale qui, à moyen terme, seront également touché·e·s par le démantèlement des services publics et les logiques managériales violentes commandées par notre gouvernement.

Prof·e·s titulaires, personnels administratifs titulaires, soutenez vos collègues précaires en diffusant cette information dans vos établissements !

Collectivement, trouvons des moyens pour résister aux menaces de nos directions et instaurer un rapport de force en notre faveur

PNG - 495.8 ko

RDV le 19 février : La commission de lutte contre la Précarité de SUD Education Rhône organise une réunion de 18h30 à 20h30, Salle des Congrès à la Bourse du Travail de Lyon, place Guichard.

Au programme :

  • Retours sur la répression subie par les personnels précaires
  • Défendre notre droit à la grève et nos conditions de travail
  • Affronter les pressions et organiser la solidarité
mercredi 19 février 2020

Réunion des précaires de l’Education Nationale

18h30 - 20h30
Bourse du Travail - Salle des Congrès

Place Guichard

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles du groupe « SUD / Solidaires Rhône » :

› Tous les articles "SUD / Solidaires Rhône"

Derniers articles de la thématique « Salariat - précariat » :

>Un vélo solidaire

Des transports en commun moins fréquents qui rendent les trajets encore plus longs. Une inquiétude légitime quand on rentre dans un espace clos comme un bus ou un métro. Des journées déjà bien longues quand on travaille à l’extérieur, et le printemps qui pointe le bout de son nez. Les personnes qui...

>Covid-19 : Les travailleuses en première ligne

Qu’elles continuent de travailler ou qu’elles soient à la maison, les femmes sont en première ligne dans la lutte contre la pandémie mais aussi les premières victimes de la crise sanitaire actuelle.

>Parcoursup et coronavirus : la machine à tri ne connaît pas d’arrêt !

Alors que l’ensemble de la population est confrontée à une crise sanitaire d’une ampleur inédite qui nécessite une mise à l’arrêt de quantités d’activités, le Ministère ne semble pas décidé à arrêter la machine à tri social qu’est Parcoursup. Les conseils de classe se déroulent sur tout le territoire, y compris...

› Tous les articles "Salariat - précariat"