Coupables d’antifascisme -appel à soutien-

5993 visites
3 compléments

Le 9 mai 2013 deux groupuscules fascistes implantés dans la ville de Lyon organisaient des rassemblements illégaux dans deux lieux distincts : ce supposé hommage pour un militant nationaliste décédé était surtout l’occasion pour eux d’occuper une nouvelle fois la rue.

Le 9 mai 2013 deux groupuscules fascistes implantés dans la ville de Lyon organisaient des rassemblements illégaux dans deux lieux distincts : ce supposé hommage pour un militant nationaliste décédé était surtout l’occasion pour eux d’occuper une nouvelle fois la rue.

Bien décidéEs à ne pas leur laisser celle-ci, nous, militantEs antifascistes, avions décidés de nous rassembler spontanément afin de dénoncer publiquement la tenue d’une énième mobilisation d’extrême-droite sur Lyon.

Nous tenons à souligner aujourd’hui que nous assumons totalement notre présence sur la place Maréchal Lyuatey à quelques rues du rassemblement pétainiste. Notre banderole « contre la peste brune, dératisons », en tête de cortège à notre arrivée sur cette place était une réponse politique et populaire face à ces militants nationalistes radicaux.
Contrairement à ce que voudraient nous faire croire la justice et la presse, nous ne sommes pas une bande armée d’extrême gauche mais des étudiantEs, des travailleurs-euses, des syndicalistes, des militantEs en lutte pour une société égalitaire et solidaire.

Face à cela, un triste bilan sur Lyon : depuis 2010 c’est 40 agressions
répertoriées de la part des fascistes, soit près de 500 jours d’ITT distribués.

Ce 9 mai 2013, l’État et la justice ont visiblement choisi leur camp. Alors que les deux rassemblements d’extrême droite n’était pas autorisés ; les amateurs de saluts nazis ont pu tranquillement se réunir (sans être inquiétés) sous la bonne garde des forces de police. Quant à nous, le constat fut rapide avec 25 militantEs arrêtéEs alors que nous arrivions tout juste sur la place du rendez-vous où se trouvaient une trentaine de sympathisantEs !

Les fait qui nous sont reprochés sont aberrants, de façon non-exaustive en voici certains :
- participation à un rassemblement non-autorisé
- participations à un regroupement armé en vue de commettre des violences sur personnes ou des dégradations
- violence sur agent

Et ce fut pour nous de 21h à 42h de garde à vue, des saisies de téléphone portable et des contrôles judiciaires pour 6 d’entre nous nous interdisant de nous côtoyer jusqu’au procès.
Par ailleurs, certainEs d’entre nous pour manifester leur refus du fichage généralisé de la population, ont décidé de ne pas se soumettre aux différents relevés d’identification : prise d’empreinte et prélèvements ADN. Ces délits s’ajouteront à ceux cités précédemment.

Nous affirmons haut et fort que nous ne nous tairons pas, nous ne plierons pas face à leurs attaques ni face à leur répression. Nous ne laisserons jamais ces fascistes et autres néo-nazis occuper la rue comme ils l’entendent ; nous continuerons de lutter pour ancrer auprès de la population un antifascisme populaire.

Face à ce parti pris de l’Etat et de la justice, face à la montée de l’extrême-droite dans notre ville, un seul mot d’ordre :
SOLIDARITE.

Collectif des 25 interpelléEs.

Pour nous soutenir : ordre des chèques TEMOINS, dos du chèque « antifa 9 mai »
Adresse : Témoins, 39 Rue Georges Courteline 69100 VILLEURBANNE
Nous contacter : 25interpellyon@riseup.net

Lire aussi : A Lyon, la police réprime préventivement les rassemblements antifascistes

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 18 juin 2013 à 15:11, par Fabien Marquet

    Si c’est à nouveau bon, c’était un pb temporaire. Les courriers adressés à caisse de solidarité sont désormais correctement orientés au cco.

  • Le 16 juin 2013 à 15:36

    Ecrire à :
    Témoins
    39 Rue Georges Courteline
    69100 VILLEURBANNE

  • Le 14 juin 2013 à 11:56, par herve

    L’adresse Caisse de Solidarité 39 Rue Georges Courteline 69100 VILLEURBANNE n’est pas reconnu par le CCO Villeurbanne !!!!

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Extrême-droites / Réactionnaires » :

>Le Rassemblement National s’invite chez Génération Identitaire

Il y a quelques jours a eu lieu à Lyon la réouverture du local de Génération Identitaire (GI) « La Traboule ». Mathilde Robert, candidate Rassemblement national aux élections municipales à Vienne et fille de la tête de liste du RN à Saint-Étienne (Sophie Robert), était présente sur les lieux, comme le...

>Des Conseils de Bavière à la montée du nazisme

Si l’insurrection spartakiste de Berlin est maintenant connue, les révolutions - car on peut employer le pluriel en raison de leur manque de coordination - qui agitèrent le reste de l’Allemagne le sont moins. Parmi elles, la République des conseils de Bavière, proclamée le 7 avril 1919, fut l’une des...

› Tous les articles "Extrême-droites / Réactionnaires"