Face à la crise et à la montée du fascisme : solidarité de classe !

2036 visites

Pour la manifestation du 16 février appelée par le collectif 69 de Vigilance, la CGA Lyon appelle à la formation d’un cortège libertaire pour rappeler que face à la crise et à la montée du fascisme, la solidarité de classe et le développement de luttes populaires sont les solutions !

Lire aussi l’appel du CV69 : Ensemble, fermons le local fasciste la Traboule !

Face à la crise et à la montée du fascisme : solidarité de classe !

{{}}

Dans un contexte de crise capitaliste, dont les conséquences se matérialisent jour après jour, la bourgeoisie et l’Etat français redoublent d’agressivité : l’Etat mène une politique de casse sociale qui vise à préserver les intérêts du patronat et des actionnaires. Nous en payons le prix au quotidien : explosion du chômage, précarité, gel ou la baisse des salaires, envol des loyers, dégradation de notre santé et de notre accès aux soins, les difficultés pour boucler les fins de mois.

« Diviser pour mieux régner » : ici et là-bas

{{}}
Pour prévenir tout risque d’explosion sociale, la bourgeoisie joue la carte du nationalisme.
Avec un double objectif : mobiliser les travailleuses et travailleurs derrière elle pour préserver sa position internationale, et désigner des boucs émissaires pour lui permettre d’échapper à la colère populaire.
MusulmanEs, arabes, rroms, juifs, immigréEs sont tour à tour ou touTEs ensemble désignéEs comme responsables des problèmes, soit par l’Etat, les partis politiques, soit par les groupes nationalistes ou racistes.
Sans avoir l’air d’y toucher, la bourgeoisie et l’Etat favorisent ces courants qui représentent leur dernier rempart contre une explosion révolutionnaire.

Mais qui nous exploite ? Les patronNEs et les actionnaires !

Qui nous extorque des loyers ? Les propriétaires !

Qui nous licencie et nous précarise ? La bourgeoisie, et au tout premier chef, la bourgeoisie française !

Non, nos intérêts ne sont pas les leurs, et c’est pour mettre fin à la domination bourgeoise et patriarcale, mais aussi de l’Etat que nous devons nous organiser et lutter. Cela veut dire éviter toutes les manœuvres de division qui veulent nous amener sur le terrain de la « guerre de touTEs contre touTEs ».
Cela veut dire choisir la lutte des classes et non la guerre contre un « ennemi intérieur » désigné par la bourgeoisie.

Choisir de combattre celles et ceux qui nous exploitent et pas nos voisins.

{{}}
Lyon est, depuis quelques années, un laboratoire pour le mouvement fasciste français, qui se développe avec le soutien de l’état (que le gouvernement soit de droite ou socialiste) et d’une fraction de la bourgeoisie:différents locaux sont ouverts, les agressions racistes, homophobes, sexistes ou contre des militantEs se multiplient, les locaux sont visés...

Les fascistes articulent implantation politique et sociale : l’ennemi intérieur sert de bouc émissaire et leur volonté d’intrusion dans le champ social (ouverture de locaux dits sociaux, aide pseudo-humanitaire) ne doit duper son monde : ces groupuscules servent avant tout de bras armé à l’Etat afin de parer à une éventuelle riposte populaire.
Ils organisent aussi une politique de terreur organisé contre les militantEs antifascistes, en particulier contre les militantEs libertaires.
A ceci s’ajoute des violences racistes.

Face à cette situation, il nous faut organiser l’autodéfense populaire de manière sérieuse, en sortant le l’improvisation ou du chacun pour soi, et tout faire pour affaiblir les bases d’organisation fascistes. C’est pour cela que la fermeture de la Traboule, lieux d’organisation fasciste sans résoudre le problème fasciste à Lyon, représenterait une étape tactique importante dans la lutte antifasciste à Lyon.
Les fascistes ne s’y sont pas trompés en mobilisant largement en défense de leur lieu.
En même temps, il nous faut développer les luttes populaires pour remettre la question sociale au cœur des préoccupations de chacunE.

C’est dans cet esprit que nous pensons que la participation à la manifestation du 16 fevrier doit être massive et populaire, au delà des divergences politiques. C’est aussi dans cet esprit que nous pensons que les libertaires doivent y participer massivement, pour y mettre en avant une dimension antifasciste de classe.

PNG - 1.2 Mo
PDF - 122.1 ko
CLIC POUR LE PDF IMPRIMABLE. A DIFFUSER AUTOUR DE VOUS, PARTAGER, etc.

Groupes associés à l'article

CGA - Coordination de Groupes Anarchistes

  • La plume noire, 8 rue diderot, Lyon 1er
  • groupe-lyon (at) c-g-a.org
  • Autres infos :

    Site Web : https://www.cgalyon.ouvaton.org/

    Twitter : https://twitter.com/cgalyon1

    Fbk : https://www.facebook.com/coordinationdesgroupesanarchisteslyon

    Ouverture de la librairie La Plume Noire les mercredis de 17h à 19h et les samedis de 15h à 19h

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles du groupe « CGA - Coordination de Groupes Anarchistes » :

› Tous les articles "CGA - Coordination de Groupes Anarchistes"

Derniers articles de la thématique « Extrême-droites / Réactionnaires » :

>L’Action Française à la cour du Rassemblement National.

Il y a quelque temps, des révélations accablantes ont été faites sur la plateforme indymedia ; celles-ci visent des membres de l’Action Française Saint-Étienne. On y apprend que des membres de l’Action Française ont participé à une ratonnade, notamment aux côtés de Ouest Casual, un groupuscule néonazi...

› Tous les articles "Extrême-droites / Réactionnaires"