Site collaboratif d’infos alternatives

Food Not Cops

1096 visites
1 complément

Food Not Cops est un collectif informel créé en février 2006. Partant
du constat que des quantités énormes de nourriture sont gaspillées chaque
jour alors que des gens ne mangent pas à leur faim, nous essayons de
récupérer une partie de cette nourriture, de la cuisiner et de la
distribuer gratuitement à des gens qui en ont besoin (SDF, précaires…).

Food Not Cops [1] est un collectif informel créé en février 2006. Partant
du constat que des quantités énormes de nourriture sont gaspillées chaque
jour alors que des gens ne mangent pas à leur faim, nous essayons de
récupérer une partie de cette nourriture, de la cuisiner et de la
distribuer gratuitement à des gens qui en ont besoin (SDF, précaires…).

Les récups se font aussi bien sur les marchés que dans des magasins
sympathisants (magasins bio, épiceries…) ou les restaurants.

Ensuite nous passons en général une journée à tout cuisiner la nourriture
afin qu’elle soit servie. Les distributions peuvent prendre deux formes :
dans un parc (souvent celui de la place Raspail [2]) ou nous servons des
assiettes avec des repas chauds, ou itinérantes, et dans ce cas on sert
plutôt des sandwichs et des parts de gâteaux…

Durant les premiers mois, FNC [3] servait des repas
place Raspail un dimanche sur deux. Mais conscient-e-s que, dans l’absolu,
notre initiative reste un grain de sable dans la machine, on essaie en ce
moment de faire des distributions toutes les semaines, en mode itinérant.
Ça permet aussi de croiser plus régulièrement les personnes de la rue, et
de discuter un peu plus à chaque fois, la communication et la création de
lien social étant 2 choses primordiales dans ce que nous essayons de
faire. Nous pensons qu’il est nécessaire d’être sensibles par rapport à ce
qui se passe dans nos quartiers (la situation « sociale », en gros…) et
d’agir en conséquence de manière solidaire et de briser les barrières
entre « exclu-e-s » et personnes « intégrées » dans la société. Les repas
servis par FNC sont strictement végétariens et le plus souvent
végétaliens. Nous essayons de cautionner l’exploitation animale le moins
possible (avec chacun-e son échelle de priorité) dans nos vies
quotidiennes, et il est donc logique pour nous de ne pas cuisiner de
viande.

La gratuité coule évidemment de source, mais elle est une critique directe
du système capitaliste, qui fait de la nourriture une source de profit
avant d’en faire une source de nutrition et entretient des inégalités
écœurantes, même dans des pays soit-disant « civilisés ».

Vous l’aurez compris, l’anti-capitalisme est aussi un des principes de
base de FNC.

Initiative lyonnaise… et solidaire.

Notes

[1Le nom et l’inspiration au départ viennent du collectif américain
(mais exporté partout dans le monde) Food Not Bombs (on a changé de nom en
se disant qu’il correspondrait davantage à notre réalité locale, comme
réponse aux violences policières de plus en plus régulières. Mais on est
toujours à la recherche d’un nom en français).
NDLR : ça veut dire « de la bouffe pas des flics » et chez les voisins de
l’autre côté de l’Atlantique ça veut dire : « de la bouffe pas des bombes ».

[2NDLR : à côté de l’ancienne Fosse aux Ours, au dessus de la Guillotière.

[3FNC : Food Not Cops.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 12 janvier 2012 à 18:24, par Sma

    c’est encore active cette initiative ?

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

}