Le Subway Ampère-Victor Hugo en lutte

1057 visites
Lyon

Depuis lundi dernier, nous sommes uni⋅e⋅s dans la grève face aux pratiques de la direction du Subway Ampère. Aujourd’hui, et malgré les tentatives d’intimidation de notre employeur, nous continuons le mouvement ; en attendant une négociation !

Dans un secteur hyper précaire, sans perspective d’évolution de salaire, la direction du Subway Ampère a réussi à trouver un moyen de nous payer moins tout en nous en demandant plus : la modulation du temps de travail ! C’est-à-dire que les heures effectuées au-delà de notre volume horaire ne sont pas payées comme des heures supplémentaires, mais sont censées se compenser arithmétiquement avec des semaines où l’on travaille moins que notre volume horaire… sur un an !

La direction justifie cette mesure par la variation saisonnière de l’activité, mais c’est un mensonge : on travaille autant quelle que soit la période de l’année ; ouverture à 9h30 et fermeture à 22h30 ! La réalité de ce dispositif, c’est qu’il permet de ne pas embaucher : chaque semaine, on fait notre volume horaire, et chacun⋅e un petit bout d’un contrat manquant ! Nous avons contesté ce dispositif par une lettre que nous avons tou⋅te⋅s signé, puisque la modulation des temps partiels est illégale en l’absence d’un accord complémentaire (de branche ou d’entreprise), qui n’existe pas dans notre cas.

La seule réponse de la direction : des avertissements, adressés aux salarié⋅e⋅s grévistes, pour des motifs bidons que nous contestons. Nous travaillons tou⋅te⋅s ici depuis un an, et nous recevons notre premier avertissement en période de conflit social ! Aujourd’hui, notre place est menacée par le simple fait que nous demandons l’application de la loi !

Nous revendiquons également de meilleures conditions de travail : nous n’avons aucune salle de pause, aucun vestiaire alors que nous devons nous changer quotidiennement pour mettre les vêtements Subway, ce que nous sommes contraints de faire dans la cuisine. Notre employeur nous interdit de sortir pendant nos pauses, alors que la loi prévoit très clairement qu’il est en réalité possible de quitter son lieu de travail pendant la pause ! De même, il nous arrive de travailler seuls pendant des périodes parfois très longues, allant jusqu’à 7h : comment prendre notre pause si personne d’autre n’est là pour assurer le service ? Résultat : des pauses non-rémunérées qui sont en réalité du temps de travail effectif, puisque interrompues dès lors qu’un client vient commander !

La réserve se situe dans le grenier avec une échelle détériorée qui s’est déjà rompue à plusieurs reprises, la trappe permettant d’y accéder remonte parfois toute seule alors que nous sommes dans la réserve, nous obligeant à appeler un⋅e collègue pour la redescendre : que faire si on est coincés là-haut pendant un service seul ?

Les procédures nous font utiliser des produits nocifs (asthme, irritation de la peau) où sont indiqués au dos l’utilisation obligatoire de gants et d’un masque pour des raisons de sécurité. Mais l’employeur ne les met pas à disposition !

Notre travail a permis d’augmenter considérablement le chiffre d’affaire de la boîte ; nous étions surmenés pendant l’Euro 2016, assurant parfois des rushs à 2, à deux pas de la Fan Zone de Bellecour. Pendant un mois, nous avions des rushs quasi-continus. Nous étions fatigués physiquement et psychologiquement. La direction a bien ramassé l’argent mais nous, pas un seul centime. On nous a promis une soirée financée par la direction à hauteur de 25 euros ! Pour notre travail, nous revendiquons également une prime d’intéressement sur le chiffre d’affaires, et une augmentation de salaire de 100€ net !

Lundi 10 octobre, nous avons débuté le mouvement en grande pompe, CGT et journaliste du Progrès sur place. Notre supérieur a appelé les flics qui sont arrivés, ont discuté, ont noté un numéro de téléphone, et sont repartis aussi vite.

Aujourd’hui, et malgré les tentatives d’intimidation de notre employeur, nous continuons le mouvement ; en attendant une négociation !

JPEG - 405.4 ko

Les salarié⋅e⋅s du Subway Ampère

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info