Les policiers et le parquet font appel après la relaxe de Virginie, Luis et Christian

2054 visites

Rebellyon a longuement relaté les évènements lors de la manifestive du 30 avril et les procès qui en ont découlé (voir Procès des inculpé-es de la manifestive du 30 avril). Or, nous venons d’apprendre que les parties civiles, c’est à dire les policiers, font appel des relaxes de Virginie, Luis et Christian, prononcées par le TGI de Lyon les 6 et 8 juillet derniers.

Rebellyon a longuement relaté les évènements lors de la manifestive du 30 avril et les procès qui en ont découlé (voir Procès des inculpé-es de la manifestive du 30 avril) Or nous venons d’apprendre que les parties civiles, c’est-à-dire les policiers, font appel des relaxes de Virginie, Luis et Christian, prononcées par le TGI de Lyon les 6 et 8 juillet derniers.

Le parquet a lui aussi fait appel. Virginie, Christian et Luis, peuvent bien sûr être cette fois condamné-es, mais il faut noter que lorsqu’une des parties fait appel, les autres ont un intérêt quasi automatique à le faire aussi.

Sans appel du parquet, la cour d’appel n’aurait pu juger que de la responsabilité civile des 3 camarades, et non de l’acquittement ! Le Procureur a peut-être donc fait appel pour essayer de contrecarrer très vite la stratégie des policiers. Il n’avait en effet que 10 jours pour le faire quand le procureur général dispose de 2 mois. Et tant que la procédure d’appel n’est pas arrivée à son terme, aucun tribunal ne peut juger de la plainte déposée par Virginie contre les policiers. Ceux-ci ont donc, sans nul doute, tout intérêt à faire traîner pour faire retomber "l’émotion" en espérant qu’avec le temps l’indignation face à leurs mensonges se sera estompée quand ils auront à répondre de leurs actes...

Il faudra cependant s’interroger pour savoir si l’appel du Parquet n’est pas dû à des pressions de sa hiérarchie et ou du pouvoir politique. Se pose d’ailleurs la question d’une saisine de la CNDS (Commission Nationale de Déontologie de la Sécurité) autorité administrative indépendante, chargée de « veiller au respect de la déontologie par les personnes exerçant des activités de sécurité sur le territoire ».

Quelles que soient les motivations des uns et des autres, il faudra de toute façon continuer à se mobiliser !

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info