Pas une bassine de plus ! Suivi mutu, de la défense internationale de l’eau !

3107 visites
Lutte contre les méga-bassines

Tant que les chantiers continuent, tant que le gouvernement, inféodé aux lobbies et multinationales de l’agro-chimie se refuse à un moratoire, tant que la question du partage de l’eau ne sera pas remise au cœur du débat, le mouvement se poursuivra !
Des sites du réseau mutu relaieront en direct les actus de ce week-end de lutte.

Vous pouvez aussi écouter la radio Mégaradio, radio éphémère de lutte contre les mégabassine

Depuis un an, le mouvement parti du marais poitevin pour arrêter les méga-bassines a pris une ampleur retentissante par le biais d’une série de manifestations populaires et d’actions de désobéissance destinées à arrêter les chantiers en cours. Ces cratères géants d’une dizaine d’hectares, remplis en puisant dans les nappes phréatiques sont devenus le symbole d’une maladaptation au changement climatique. Ils incarnent le maintien coûte que coûte d’une irrigation excessive et d’un modèle agro-industriel qui écrase les paysan.nes, détruit les milieux naturels et menace in fine les populations. A partir d’une série de nouvelles bassines projetées dans les Deux-Sèvres, ces infrastructures menacent de se répandre dans d’autres régions à grand renfort d’argent public.
Avec la mobilisation historique de Sainte-Soline, c’est à l’ensemble du pays et bien au-delà que se sont vus révélés les enjeux de l’accaparement de l’eau par une minorité d’irrigants, en pleine sécheresse systémique. Face à la détermination et au nombre chaque fois croissant de manifestant•es, le gouvernement n’a pour l’instant pour seule réponse que d’interdire, réprimer et annoncer à l’arrachée 30 nouvelles méga-bassines dans la Vienne. Mais de toutes parts, le dispositif bassine et ses protocoles prennent l’eau, de nombreux•ses acteurs•trices clés des territoires concernés – tout comme une partie croissante du monde paysan ou scientifique – le rejettent de plus en plus ouvertement.
Il faut maintenant faire en sorte que ce refus aboutisse. Tant que les chantiers continuent, tant que le gouvernement, inféodé aux lobbies et multinationales de l’agro-chimie se refuse à un moratoire, tant que la question du partage de l’eau ne sera pas remise au cœur du débat, le mouvement va devoir encore se renforcer. Nous appelons donc à une manifestation internationale anti-bassines le 25 mars prochain dans le Poitou-Charentes. Cette manifestation aura de nouveau pour enjeu d’impacter concrètement les projets de bassines et leur construction, à Sainte-Soline, Mauzé-sur-le-Mignon ou ailleurs… Elle pourra se déployer aussi vers les lieux de pouvoir où ces projets sont échafaudés. L’appel à cette mobilisation est porté par un ensemble d’associations, syndicats, partis, ONG, fermes et collectifs…
Que ce soit face à la réforme des retraites ou aux méga-bassines, il nous faut désormais faire primer la mise en commun et la solidarité, et mettre fin à la mainmise croissante d’une minorité sur les ressources vitales et les richesses. Puisque le gouvernement passe en force, puisqu’il y a plus que jamais urgence à protéger l’eau, les terres nourricières et à faire obstacle à la fuite en avant du modèle agro-industriel, nous ne doutons pas un seul instant être encore beaucoup plus nombreux⋅ses et tout aussi déterminé⋅es à nous retrouver le 25 mars.

Ce large rassemblement fera aussi la place à des temps de convergences pour construire d’autres projets de territoires ainsi qu’à de beaux moments de fêtes pour célébrer la résistance.
Dans le sillage de la journée mondiale de l’eau du 22 mars et à l’occasion de cette manifestation, le Poitou sera aussi un lieu de convergence de délégations internationales venues de régions du monde en lutte pour la défense de l’eau et la protection des communs.
Nous vous appelons à faire connaître cette date partout et à mobiliser en ce sens. Des tournées d’information s’organisent en France et dans plusieurs autres pays jusqu’au 25 mars. Des convois paysans en tracteur et d’autres à vélo se mettent en place depuis diverses régions pour rejoindre la manifestation.

Nous sommes l’eau qui se défend ! No bassaran !

Au programme

Vendredi 24 mars

Accueil des convois de tracteurs venus de différentes régions du pays pour participer à la mobilisation

Débat - Regards intercontinentaux sur les luttes paysannes pour les terres et les enjeux liées a l’eau avec des représentant.es de la Via Campesina de la Confédération Paysanne et Massa Koné (paysan au Mali et porte-parole de la convergence globale des luttes terre et eau Ouest afrique)

TABLE RONDE : Alliances internationalistes des mouvements populaires et autochtones pour la défense des doits à l’eau avec Manuela Royo (Chili – membre du MODATIMA et de l’assemblée constituante) Layla Staats (Nation Mohawk – résistance autochtone pour les droits d’accès à l’eau) et une militante des luttes écologistes pour l’eau au Kurdistan

Samedi 25 mars

10h – Poitou - Manifestation « Pas une bassine de + » (point(s) de départ(s) à venir sur les sites)

Le soir CONCERTS, et FESTIVITÉS avec : la Minimum Fanfare, la Fanfare Climatique, la Fanfare à effet de voûte, Jumbo System (afrobeat survitaminé), basstong (electrotongue) Turfu (techno guiguette), Cordcore (trio frappé à cordes et cercles de transe), Krav Boca (cirque rap-punk mandolino-insurgé), Tarenta Lanera (tarentelle électrique), Souk System and Friends (Dj’s et dance floors), ElectrikGirl (riot electro grrrl) Lula666 (Reggeaton/HardBaile), HighFem (rap2zouz)

Dimanche 26 mars

Tout au long de la journée - Balades et animations naturalistes, spectacles pour mômes, burlesques, de danses, fanfares et arts de rue.
Matin

Assemblée des comités locaux pour la fin des méga-bassines

Assemblée de convergence "fin du monde fin du mois - même combat" avec des syndicalistes Solidaires et CGT (UL)

Après midi

12h : Big Choeur inter-chorales de tout le pays.

14h : Luttes syndicales internationales pour le partage de l’eau avec des syndicalistes de différents pays

14h : Ravages agro-industriels et résistances paysannes avec Ines Leraud (journaliste) Anne-Morwenn Pastier (Hydrogéomorphologue) et des paysan.nes du Poitou

14h : Projection-débat "Notre Terre mourra proprement" du Comité Centrales avec les réalisateur/trices et des collectifs engagés dans les batailles anti- nucléaires de ces dernières décennies.

Concerts - Quintet Hamon Martin (trad’ breton et folk aérien), Zahrzä (pskratatouille de chanson, balkan,ska),, Dhakhan Tribe (tribal dub), Armando Balconi (juke-boum et kara-homme-orchestre), los Guerreros (Cumbia, Rock’n’Roll y Nachos)

Lieux et Cantines

Les rendez-vous liés aux débats, concerts, spectacles du samedi soir et dimanche auront lieu sur la commune de Melle que nous remercions chaleureusement d’accueillir cet évènement. Les rendez-vous de manifestation et du vendredi soir seront précisé sur les sites et réseaux sociaux.
Tout au long du weekend l’intercantines de lutte assurera de grands repas !
Campings possibles dès le vendredi soir

Transport

Pour les transports, vous pouvez inscrire ou trouver un trajet en covoiturage :https://www.mobicoop.fr/covoiturages-evenements/2420/Pas-une-bassine-de-plus (en attendant les lieux définitifs, vous pouvez mettre « Melle » en destination). Pour organiser des trajets collectifs, n’hésitez pas à contacter les groupes locaux des organisations soutiens (Confédération paysanne, Attac, Solidaires, XR, etc.).

Canal Telegram

Rejoignez le canal Telegram de la mobilisation. C’est par ici : https://t.me/infoline_25mars

Soutien financier

Pour soutenir financièrement la lutte : https://www.helloasso.com/associations/association-pour-la-defense-des-terres/formulaires/4

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Lutte contre les méga-bassines » :

› Tous les articles "Lutte contre les méga-bassines"

Derniers articles de la thématique « Écologie / Anti-productivisme » :

>Procès suite à l’action ARKEMA : rassemblement de soutien

Des personnes seront jugées mardi 18 juin pour avoir participé à une action contre les polluants éternels sur le site d’Arkema. Extinction Rebellion organise un rassemblement de soutien avant le procès à 12h place Guichard à Lyon. Buvette, fanfare et prises de paroles nous serviront à partager un...

› Tous les articles "Écologie / Anti-productivisme"

Derniers articles de la thématique « Aménagement du territoire / Urbanisme / Transport » :

> Oups we did it again !

Dans la nuit du 7 au 8 juin, nous avons brûlé deux poids lourds dans l’enceinte de l’ entreprise de Jean Lefebvre, filiale de Vinci, à Castanet-tolosan.

>Présentation du nouveau numéro de la revue Z !

À l’occasion de la sortie de son dernier n° “Seine-Saint-Denis : Faire corps face aux Jeux”, l’équipe de la revue Z traverse un bout de la rhône-alpie, aux côtés de la grandissante mobilisation NOJO contre la tenue des Jeux d’hiver dans les Alpes en 2030.

› Tous les articles "Aménagement du territoire / Urbanisme / Transport"