Procès de l’affichage libre à Lyon le 20 décembre

2089 visites
4 compléments

À bas la ville stérile qui sent la mort ! Manifeste pour l’affichage libre à Lyon !

Parmi la vile campagne de répression de l’affichage libre à Lyon, les personnes qui organisent des concerts dans la péniche Le Sonic sont actuellement victimes d’un procès le jeudi 20 décembre à 9h qui pourrait leur être fatal.

« En effet, à travers une politique du "tout répressif", visant à faire disparaître l’affichage
libre de cette ville, la mairie de Lyon met en péril notre activité déjà fragile : le jeudi
20 décembre à 9h, aura lieu le procès du subversif Sonic, travaillant avec des
associations faisant grandement preuve d’incivilités, puisque pour annoncer les
concerts qu’elles organisent, osent apposer quelques affiches (A3, rien à voir avec
les placards géants et bariolés des salles commerciales) sur les murs de deux
arrondissements de la ville, le 1er et le 7ème ! Cela pourrait prêter à sourire sauf que pour les trois affiches mises en cause à l’occasion de ce procès,
l’amende encourue est fixée à 1500 euros et que nous avons été entendus par les services de police pour une trentaine d’« infractions » similaires (30x500=15.000 euros !),
« commises » par 19 associations accueillies dans notre lieu.

JPEG - 46.2 ko

La conclusion s’impose d’elle même : si nous perdons ce procès et les suivants, nous mettrons la clé sous la porte et nous conforterons alors l’opinion, déjà bien
répandue, que la culture non officielle n’a décidemment pas beaucoup de possibilité
d’exister dans cette ville (comme le Pèze Nerfs, Kafé Mysic, L’Exit,...), ce qui est purement
scandaleux pour une agglomération de cette taille ! Si ce sont les associations avec
lesquelles nous travaillons qui héritent des poursuites à notre encontre, ce sont
quelques unes des structures les plus actives et qui contribuent à la richesse
culturelle de la ville, qui se trouveront en but à des difficultés financières importantes.

Rappelons que dans le même temps, M. Collomb brade l’espace public à J-C Decaux,
en échange de quelques vélos, et laisse installer à chaque coin de rue de beaux
panneaux publicitaires rétro éclairés. Rien moins que 18 sur mon trajet quotidien
entre la Part Dieu et le Sonic ! Amusez vous à les compter, vous serez surpris
par l’ampleur prise par ce type d’affichage dans notre ville. Où se situe la pollution
visuelle mesdames messieurs de l’Écologie Urbaine ?

Aussi, si comme nous, vous souhaitez qu’une offre culturelle en dehors des grosses
machines commerciales perdure à Lyon, apportez votre soutien au Sonic et aux
associations concernées simplement en venant assister au procès !

Votre
présence est importante car elle permettra de montrer aux magistrats, aux
politiques, à la presse,... que nous ne sommes pas tout seuls à vouloir qu’une culture
comme celle que nous défendons jour après jour continue à vivre.
 »

Rendez-vous le jeudi 20 décembre à 9h

au palais de justice de Lyon, 67, rue Servient, Lyon 3 ème

(salle B au rez-de-jardin)

P.-S.

Voir leur site affichagelibre.lyon

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 20 décembre 2007 à 10:51
  • Le 13 décembre 2007 à 11:53

    Je viens de poster un message là-dessus sur le blog de Gérard Collomb
    qui annonce sa campagne par tchat ce soir.

  • Le 13 décembre 2007 à 01:02, par ferker

    euh ! Ce n’est pas assez visible sur la page d’accueil ? Je rajoute dans l’article alors :-))

  • Le 13 décembre 2007 à 00:43

    c’est où le procès ?

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info