Semaine NO TAV à Lyon

3473 visites

Le 3 décembre, à Lyon, aura lieu un sommet franco-italien durant lequel le président français François Hollande et le chef du gouvernement italien, Mario Monti, vont entériner le budget du chantier de la ligne ferroviaire à grande vitesse Lyon - Turin.

UNE SEMAINE NO TAV
DU 26 NOVEMBRE AU 2 DECEMBRE !

Ces dernières années la mobilisation a pris une ampleur européenne.
Partout en Europe des comités No-TAV se sont créés, apportant leurs soutiens aux habitants de la Vallée de Susa. Lyon est directement touché par ce projet même s’il va tout juste commencer à nous atteindre, nous devons nous aussi nous mobiliser contre.
Dans ce but une semaine d’information est organisée et nous vous invitons toutes et tous à y participer, ainsi qu’à toutes autres initiatives proposées :

PNG - 350.9 ko

Lundi 26 novembre, 19h
Projection et débat avec un intervenant de Turin sur l’histoire et l’actualité de la lutte NO TAV, à l’Autre coté du pont, 25 cours gambetta (métro guillotière).

Samedi 1er décembre
- 18h : Témoignage et débat avec une intervenante sur le NO TAV et les femmes dans la lutte, au Grrnd Zero, 40 rue pré Gaudry, (métro Jean Jaurès).
- 20h : Concert de soutien au mouvement NO TAV au Grrrd Zéro Gerland (40 rue Pré Gaudry, proche métro Jean Jaurès à Lyon). Entrée Prix Libre, tous les bénéfices seront reversés aux caisses de soutien aux inculpés de NO TAV.

  • The Angry Cats (Rockabilly, Paris) - Gasmask Terrör (Punk Hardcore, Bordeaux)
  • Dialcaloiz (Val de Susa) - FAP (ALZ) et Parazik (Negrito Karim) (Hip Hop, Lyon)
  • Shoot the Dogs (Punk Rock, Saint-Étienne)- Miss Ratched (Punk Rock, Lyon)
  • Sound System jusqu’à 7h du matin pour tenir toute la nuit !!
JPEG - 53.9 ko
l’entrée du Smoking dog

Dimanche 2 décembre, 16h
Projection, témoignage et débat avec des intervenants sur la lutte NO TAV en liaisons avec la ZAD et le documentaire « No tav et la forêt de Rohanne au troisième jour de résistance », au bar l’Imka, place Colbert (métro croix rousse).

Lundi 3 décembre
Rassemblement et manifestation contre la rencontre Hollande-Monti, plus d’infos dans l’article détaillé.

NON AU TAV LYON - TURIN

Ce budget prévoit un investissement de 26,8 milliards d’euro (chiffres de la Cour des Comptes), pour la construction d’une ligne de train obsolète. Alors que dans un même temps, on nous a habitué aux discours selon lesquels la France est en déficit : manque de budget dans des secteurs prioritaires, politique de restriction, l’austérité... tous cela souligne l’absurdité de la situation, car l’Italie qui est dans une situation bien plus grave, économiquement, que la France force à la finalisation de ce projet.

Un but louable, celui du ferroutage : technique consistant à monter les camions sur des trains pour déboucher les routes et faire gagner du temps, d’un autre point de vue, est aussi écologique. Il suffit d’un rapport sur les échanges économique entre la France et l’Italie qui prévoyait, en 1991, l’augmentation de la fréquentation des voies transalpines par les camions : ils prévoyaient 7200 passages quotidiens en 2010, alors qu’il n’en passait que 3560 en 2004, et ce chiffre n’a fait que baisser.

En 1996, le parlement européen et le conseil européen décident de créer un programme de développement des infrastructures de transport de l’Union européenne, le réseau de transport transeuropéen (RTE-T). Cette décision s’appuie sur la volonté de créer un véritable marché unique sur le territoire européen favorisant ainsi la connexion entre grandes métropoles. Afin de réaliser ce programme pharaonique, en 2004, une liste de 30 projets prioritaires est arrêtée.

Parmi ces 30 projets figure la réalisation de la ligne à grande vitesse LYON-TURIN, qui a terme doit relier Lyon-Kiev. Le coût total de ces grands projets est estimé à environ 225 milliards d’euros d’ici 2020.
Mais Pourquoi ce projet leur est-il si important ?

Pourquoi s’opposer au TAV ?

Ces projets pan-européens, décidés dans les instances européennes, sans concertation des populations, connaissent depuis le milieu des années 1990 des mouvements de contestation de grande ampleur. Ainsi la Vallée de Susa est le théâtre depuis plus de 20 ans d’une forte mobilisation populaire et hors partis politiques, contre la catastrophe écologique et économique que représente la ligne LYON-TURIN :

PNG - 581.2 ko

- Les expropriations dont sont victimes les habitants de la Val de Susa pour faire passer le chantier

- L’amiante et l’uranium présents en masse dans la vallée vont causer des dommages irréparables sur la santé des populations y résidant et leurs terres, l’agriculture étant aussi touchée

- Les contrats de construction gonflés du fait des relations connues entre les politiciens italiens et les mafias qui détiennent toutes les entreprises de grands travaux dans le pays

- L’engloutissement d’un budget colossal pour une ligne de train obsolète car
4 cm de TAV = 1 an de retraite d’une personne
3 m de TAV = 1 crèche avec 12 classes
500m de TAV= 1 hôpital de 1200 places, 226 cabinets et 36 blocs opératoires
1Km de TAV= payer les taxes scolaires à 250.000universitairs pendant 1 an…

SOLIDAIRE AVEC LA ZAD de Notre-Dame-des-Landes et tout-e-s ceux-lles qui luttent contre la destruction de la terre.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

}