TCL, c’est pas vraiment « Transports Collectifs et Libres »

1664 visites

Les Transports en Commun Lyonnais ont une idée bien particulière du « Commun » qu’ils sont sensés connecter, mettre en réseau : à l’automne déjà, la ligne 26 avait été détournée pour exclure du plan de circulation les habitant-es d’un bidonville installé-es sur la commune de Chassieu. Auparavant, on avait eu droit à des scènes surréalistes avec des contrôleurs sous protection policière qui empêchaient l’accès au bus à des personnes pourtant munies d’un titre de transport. Et cet été, grâce au zèle des contrôleurs et contrôleuses, une première personne a pu goûter aux joies de la prison ferme pour « délit de fraude habituelle » : deux mois pour un SDF handicapé qui se rendait à une association accueillant les sans abri. On croirait presque une caricature...

JPEG - 10.3 ko

En 2004, donc, les pauvres ne devaient pas se faire prendre quand ils/elles fraudaient pour prendre le métro... En 2005, les pauvres ne doivent plus prendre le métro tout court : la mise en place des portillons automatiques pour les stations Masséna, Gare de Vaise, Laurent Bonnevay, Part Dieu et Hôtel de Ville est sensée s’achever en avril, avec mise en service dans la foulée. Les 41 stations du réseau devraient être équipées fin 2006, pour la modique somme de 45 millions d’euros. L’objectif est de « mettre sous contrôle les accès métro et funiculaire pour lutter contre les resquilleurs et l’insécurité » ; l’insécurité, dans la bouche du président du SYTRAL, c’est sans doute ce trouble occasionné lorsque les gens ne restent pas à leur place ou ne se conforment pas aux fonctions qui leur sont assignées selon le fameux principe géo-politique : « les zones commerciales pour les consommateurs solvables, les centre ville aux bourgeois et que la marge reste à la périphérie ! »

Une note positive quand même : d’ici avril les fraudeureuses ont le temps de peaufiner leurs petites techniques de sabotage.

NAV

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Quartiers populaires / Discrimination de classe » :

>Été 1982 dans la région lyonnaise : l’État tente de mater les banlieues

Dans l’agglomération lyonnaise, l’été 1981 est chaud, comme disent les journalistes de l’époque. Ce sont les premières émeutes urbaines à faire la une de la presse nationale. Tout au long de l’année, la répression va s’abattre sur l’agglomération et, à l’été suivant, l’ambiance est une nouvelle fois...

› Tous les articles "Quartiers populaires / Discrimination de classe"