Airbnb détruit la Guillotière

3597 visites

Lyon est la ville française où il est le plus difficile de se loger avec 1 offre pour 6,8 demandes. Pendant ce temps-là, les investisseurs immobiliers confisquent des logements pour s’en mettre plein les poches sur Airbnb.

A la Guillotière, de plus en plus de logements sont disponibles à la location airbnb à l’année. De nombreux propriétaires font ainsi leur business via cette plateforme, au détriment des habitant·es de notre quartier.

PNG - 2.1 ko

Les locations airbnb expulsent les habitant·es de leurs logements
Les locations pour touristes, disponibles pour de courtes durées, rapportent plus que les loyers. Alors les propriétaires n’hésitent pas à expulser leurs locataires pour pouvoir convertir leurs logements en airbnb et encaisser plus d’argent.

PNG - 2.2 ko

Les locations airbnb suppriment des logements
Toutes les locations airbnb disponibles à l’année sont des logements en moins pour les personnes qui cherchent à se loger dans le quartier. Le quartier perd donc ses habitant.es pour des touristes.

PNG - 2.2 ko

Les locations airbnb augmentent les prix des loyers
La baisse du nombre de logements disponibles accroît la tension sur le marché locatif. Il y a beaucoup de demandes mais de moins en moins de possibilités. De plus, l’augmentation du nombre de touristes rend le quartier plus attrayant aux yeux des investisseurs. Les propriétaires en profitent donc pour augmenter les loyers, rendant les logements inaccessibles aux plus précaires.

PNG - 1.6 ko

Les locations airbnb menacent la vie de quartier
En réservant des logements au tourisme, pour des gens qui ne sont que de passage, c’est toute l’activité du quartier qui s’en trouve affectée. Les investisseurs y implantent des commerces répondant aux demandes des touristes et à leur porte-monnaie.

PNG - 378.6 ko

Plus de 2600 € ! C’est le prix constaté sur la plateforme Airbnb pour la location mensuelle d’appartements complets à la Guillotière.
Ces appartements appartiennent à des investisseurs immobiliers et sont uniquement destinés au tourisme de loisirs et d’affaires, privant ainsi la population d’accès au logement.

Le nombre de locations airbnb ne fait qu’augmenter dans notre quartier, et cela a des conséquences inquiétantes pour les personnes qui y vivent.

  • expulsions d’habitant·es de leurs logements par des propriétaires qui veulent les réserver aux touristes
  • baisse du nombre de logements destinés au marché locatif
  • augmentation du prix des loyers se trouvant désormais dans une zone touristique
  • disparition de la vie de quartier au privilège des touristes

A Barcelone, New-York ou encore Berlin, des collectifs d’habitant·es luttent contre l’invasion airbnb, la marchandisation des quartiers et la destruction des lieux de vie.

A la Guillotière comme ailleurs,mobilisons-nous ! STOP AIRBNB !

La Guillotière n’est pas à vendre !
assemblee.guillotiere@gmail.com

PNG - 11.3 Mo

P.-S.

Airbnb est une plateforme en ligne permettant à des particuliers de louer leur logement pour de très courtes durées, en prenant au passage une commission sur le tarif de la location. Les investisseurs immobiliers et propriétaires peu scrupuleux en profitent pour louer leurs biens exclusivement aux touristes et en faire un business à part entière, hors du marché locatif destiné à l’habitat.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Logement / Squat » :

>[Jura] Tou.te.s au Feu Follet

Nous occupons le Feu Follet depuis le mercredi 7 octobre, à Lons le Saunier, dans le Jura. Vide depuis maintenant trois ans, le lieu regroupe deux immeubles d’habitation et un grand bâtiment collectif, ancien complexe sportif. Nous invitons nos camarades de Dijon, Lyon et Besançon, à venir nous...

>[Radio] Histoires de squat à la Croix-Rousse

« D’aussi loin que je me souvienne... j’ai toujours aimé faire chier le monde » Une émission sur les luttes de squatteur.euses dans les années 90 à la Croix-Rousse, avant et au moment de la gentrification de ce quartier.

› Tous les articles "Logement / Squat"

Derniers articles de la thématique « Quartiers populaires / Discrimination de classe » :

>Été 1982 dans la région lyonnaise : l’État tente de mater les banlieues

Dans l’agglomération lyonnaise, l’été 1981 est chaud, comme disent les journalistes de l’époque. Ce sont les premières émeutes urbaines à faire la une de la presse nationale. Tout au long de l’année, la répression va s’abattre sur l’agglomération et, à l’été suivant, l’ambiance est une nouvelle fois...

› Tous les articles "Quartiers populaires / Discrimination de classe"