Faites entrer l’accusé...

565 visites

Xavier Dupont de Ligonnès est au spectacle ce que Pavlik Morozov était au goulag

Le régime soviétique avait érigé en exemple le jeune Pavlik Morozov parce qu’il dénonçait son père à la police secrète. Pour des générations de jeunes communistes il était exemplaire de la façon dont on doit se vouer au Parti.

Xavier Dupont de Liganes est au spectacle d’une grande commodité. Il est en quelque sorte exemplaire de la façon dont le médiatique occulte l’essentiel et traite le fait divers sous un angle qui est favorable au pouvoir. Il ne met pas en cause la nature du pouvoir et son influence déterminante dans affaires de droit commun. Les projecteurs sont braqués sur cette affaire et il ne se trouve pas un seul médiatique pour dire qu’au même moment l’OTAN et le gouvernement français massacrent des civils en Lybie pour des intérêts pétroliers probablement négociés avec les rebelles.

A ce titre Dupont de Liganes appelle des cas semblables, je veux dire qu’il appelle d’autres faits divers, opportunément traités par les médias pour servir à la fois d’écran de fumée aux grands criminels (les gouvernants) et pour renforcer le totalitarisme en intensifiant les pouvoirs policiers. Cette exemplarité fait de lui pour notre fameuse démocratie l’égal de Morozov pour le communisme. On parlera aussi longtemps de Xavier Dupont de Liganes et de Guy Georges que durera le triomphe absolu du spectacle, comme on parlait régulièrement de Morozov aussi longtemps qu’a duré le communisme.

Par l’Observatoire des évidences

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info