Broliquier (maire du deuxième arrondissement) sifflé par les femmes du conseil municipal de Lyon

1094 visites

Denis Broliquier, président du groupe Lyon Divers Droite au conseil municipal et maire du 2e arrondissement s’est fait huer lundi soir en conseil municipal par la quasi-totalité des femmes de l’assemblée. Alors que l’adjointe à l’égalité des femmes du maire de Lyon, Thérèse Rabatel, proposait au conseil de ratifier la « Charte européenne pour l’égalité femmes-hommes dans la vie locale » et qu’elle soumettait au conseil un premier plan d’actions visant à favoriser l’égalité des sexes à Lyon, Denis Broliquier a attaqué frontalement son projet. Faisant référence à la théorie des genres américaine, il a dénoncé un projet portant selon lui en germe la destruction de la structure familiale.

Consternation des femmes de l’assemblée qui l’ont majoritairement hué pendant une bonne minute. Même Gérard Collomb qui a reconnu ne pas être « un très grand féministe » a admis qu’il y avait encore « fort à faire pour favoriser l’égalité des sexes à Lyon ». Le maire a cru bon de préciser, tout comme son adjointe avant lui, qu’égalité ne voulait pas dire parfaite similitude, et que bien sur l’homme et la femme resteraient toujours différents. « C’est le b.a.-ba » a-t-il lancé au conseiller dont le groupe a voté contre le projet de Thérèse Rabatel. Le reste de l’assemblée a voté pour.

lu sur lyoncapitale

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info