A bas l’État policier !

699 visites

Texte de une de l’Égalité Économique & Sociale. Fichés dès la maternelle, il ne leur reste plus qu’à faire la
queue à la cantine dans des couloirs étroits, mettre leur main dans une machine, seule habilitée à les reconnaître et plus tard confier leurs pupilles à un détecteur pour s’inscrire dans une quelconque fac privée où ils apprendront à se vendre au Capital... Ne les laissons pas nous lobotomiser !

Dans un contexte international explosif, c’était donc la rentrée dans notre beau
pays développé et déjà on ne parle plus que du poids du cartable et d’une rentrée
sociale avortée (merci au passage aux grands syndicats plus soucieux d’élections
prudhommales et autres que des droits fondamentaux sacrifiés !)

Les licenciements, les suppressions de postes, les gosses laissés pour compte
à la porte des établissements par les « incontournables » réformes engagées,
qu’importe !

Quant aux autres : fichés dès la Maternelle, il ne leur reste plus qu’à faire la
queue à la cantine dans des couloirs étroits, mettre leur main dans une machine, seule habilitée à les reconnaître et plus tard confier leurs pupilles à un détecteur pour s’inscrire dans une quelconque fac privée où ils apprendront à se vendre au Capital.

Quant à nous, il nous faut reprendre le boulot (quand on en a !) et essayer de
digérer tout ce qui a été mis en place « en douce » pendant l’été par notre « si
efficace » gouvernement, en particulier en matière sécuritaire.
Le décret du 1 Juillet 2008, paru le jour même où entre en vigueur la fusion des
Renseignements Généraux avec la Direction de la surveillance du territoire (DST,
contre espionnage) nous apporte en cadeau Edvige.

Edvige (Exploitation Documentaire et Valorisation de l’Information Générale)
est un fichier qui contiendra des « données à caractère personnel concernant « des
personnes physiques âgées de 13 ans et plus »( !) avec notamment l’état civil, les
adresses physiques, les adresses électroniques et numéros de téléphone ainsi que les « signes physiques particuliers et objectifs, photographies et comportement »( !)

Les informations collectées seront « relatives aux individus, groupes, organisations et personnes morales qui, en raison de leur activité individuelle ou collective, sont susceptibles de porter atteinte à l’ordre public ».

Mais n’ajoutons pas nos voix à celles des Morin, Bayrou et consorts, qui découvrent d’un seul coup qu’un fichier de police peut être liberticide ou à celle de nos dirigeants qui, un « accommodement » par ci, par là –rien de moins que la santé ou l’orientation sexuelle !-s’arque boutent sur la prévention de la délinquance.

Rachida Dati avait d’ailleurs annoncé le fichage des mineurs « faisant partie
de bandes », suite à l’agression de 3 jeunes Juifs dans le 19 arrondissement . Surfer sur l’insécurité a encore de beaux jours et la graine de voyou (dès 13 ans) n’a qu’à bien se tenir !

Le fichage systématique, rêve des grands régimes totalitaires (la Police Française mesurant le lobe de l’oreille des Tziganes afin d’établir les fameux fichiers anthropométriques) ne date pas d’hier mais il subit ces dernières années, en raison de l’avancée des technologies et des volontés de maîtrise des états de plus en plus
policiers, une accélération fulgurante.
Plus de 40 fichiers « avoués » en France qui devront se conformer à la loi d’ici…2010 !

Parmi eux, le STIC, système de traitement des infractions constatées) gère 5 millions de personnes, y compris de simples suspects et la CNIL y constatait 53
pour cent d’erreurs en 2006 ! Cristina, née en même temps qu’Edvige,est censée surveiller « les mouvements subversifs » et n’est soumise à aucun contrôle de la CNIL .

Le dossier(Edvige) est consultable par la police sans qu’aucune infraction n’ait été commise et dans le cadre d’enquêtes administratives pour l’accès à certains emplois mais le citoyen met plus d’un an à y avoir accès. au lieu des 6 mois prévus par la loi..

En Suède, de grands laboratoires pharmaceutiques ont demandé à l’état de pouvoir accéder à certains fichiers de santé et malgré l’opposition des citoyens, ont eu gain de cause…pour exclure les malades du sida, du cancer ?,….Pour fliquer encore plus de pauvres, de militants ?

Edvige ou autre, « accommodé » ou non, exigeons le retrait de toute forme de fichage !
Gardons en mémoire la stupéfiante extension du fichier ADN qui ne devait recenser au départ que quelques « abominables pédophiles » !
Appliquant sa technique courante, le gouvernement actuel lance un ballon d’essai, bricole et revient plus tard pour faire passer des lois scélérates.

Et pourtant, l’humain ne saurait être réduit, parqué, fiché, signalé. Et c’est parce qu’on s’en doute qu’on essaie de lui inculquer, dès le plus jeune âge, cette
docilité au marquage. Ne les laissons pas nous lobotomiser !
Bonne rentrée de luttes à toutes et à tous !

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info