« Alerte à Babylone » : nous sommes assiégés par nous-mêmes au mépris de nos libertés

925 visites

Projection du documentaire « Alerte à Babylone » de Jean Druon lundi 11 janvier à 19h30 à la Maison de l’écologie. Débat jusqu’à 23h.

Le film commence par une citation de Bernard Charbonneau : « Et les coûts de Mégalopolis grandissent encore plus vite que sa taille. A tout prix il faut faire venir plus d’énergie, plus d’eau. Il faut assurer le transport des vivants. Mégalopolis est une citée assiégée, mais elle ne l’est que par sa propre masse. Aussi ne peut-elle être sauvée que par le sacrifice chaque jour plus poussé de ses libertés. »

Alerte à Babylone propose de réfléchir sur l’automatisme de l’application des nouvelles technologies, même quand celles-ci mettent en danger l’environnement et l’avenir des hommes. On évoque beaucoup les transformations sociales impliquées par ces nouvelles techniques.

Avant tout le film déplore l’absence de débat public avant la mise sur le marché des nouvelles techniques et l’incapacité des pouvoirs publics à prendre en charge le contrôle des applications. De nombreuses interviews de personnages en contact direct avec ces technologies, des chercheurs, des juristes, etc ...

Plus d’infos sur le film...

Cette projection sera suivi d’une discussion, afin d’apporter un peu de lumière sur ces nouvelles technologie qui pourraient à l’avenir contrôler nos vies.

- Nous tentons également de mobiliser un maximum de personnes pour être présent le jeudi suivant, le 14 janvier, au débat public sur les nanotechnologies (nanoparticules dans l’organisme / études sur la toxicité) qui se tient à l’École Normale Supérieure des Sciences à Gerland, 46 allée d’Italie, Amphithéâtre Charles Mérieux à 19h30.

Plus d’infos... sur ce débat public

Car cette consultation des citoyens est symptomatique de la démocratie dans laquelle nous vivons. Les sujets des débats sont imposés à chaque villes où ils se déroulent, peu de communication est faite sur ces évènements et surtout peu d’infos sont communiquées sur les ces nouvelles technologies afin de consulter des personnes qui ne savent pas de quoi on parle alors que cette forme de prise d’opinion permettra de cautionner à l’avenir toutes les inventions à base de ces technologies dont on ne connait pas encore les enjeux et les dérives possibles mais que notre imagination nous laisse entrevoir en nous faisant froid dans le dos. Et on nous dira ensuite « Lorsqu’on a consulté l’opinion publique au travers des débats publics, c’était à ce moment là qu’il fallait vous exprimer, maintenant il est trop tard ! ».

En clair, une fois de plus on peut se rendre compte que notre liberté n’est plus qu’une illusion. Et si on ne veut pas subir une fois de plus ce que les bien pensants d’en haut veulent nous administrer pour notre bien, faisons nous entendre et soyons nombreux à revendiquer notre droit à refuser ces nouvelles technologies qu’on ne maîtrise pas comme on a pu le faire pour les OGM et comme il faudra le faire à chaque fois que nous ne serons pas d’accord, car le pouvoir c’est nous et pas seulement à travers un bulletin électoral, mais chaque jour où nos droits et nos libertés sont bafouées.

P.-S.

MAISON DE L’ÉCOLOGIE
4, rue Bodin Lyon 1er

Métro C arrêt Croix-Rousse
(en dessous du gros caillou, entre les places Bellevue et Colbert)

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Capitalisme / Consumérisme » :

>Abolir la famille - Causerie des Clameurs du 26 février 2024 à 19h00

Thème inspiré de la lecture d’un ouvrage de M.E. O´Brien dont la traduction est parue en octobre 2023 aux éditions la Tempête sous le titre Abolir la famille - Capitalisme et communication du soin. L’autrice est également enseignente, vit à Brooklyn, travaille avec le Trans Oral History Project...

› Tous les articles "Capitalisme / Consumérisme"