Appel à rassemblement mardi : Grève de la faim et détention de notre camarade arrêté lors du rassemblement antifasciste de vendredi

6724 visites
2 compléments

Rassemblement de soutien ce mardi à 13h30 devant le tribunal de grande instance de Lyon pour réclamer l’abandon des charges et exiger la libération d’un camarade interpellé vendredi lors du rassemblement contre le squat néonazi ouvert par le GUD.

Comme nous l’avons communiqué récemment un camarade a été interpellé au début du rassemblement de vendredi, rassemblement contre l’occupation d’un immeuble par des militants néo-nazis du GUD.

Il lui est reproché la possession de pétards interdits à la vente en France et de fumigène.
Les services de polices ont trouvé opportun à ce moment-là de briser notre mégaphone, tout un symbole quand on sait que l’extrême-droite lyonnaise se permet de déverser sa propagande haineuse sur Lyon depuis des années.

Après 48 heures de garde-à-vue, il est passé devant le juge des libertés qui devait décider de son maintien ou non en détention jusqu’à une éventuelle comparution immédiate mardi.
Nous étions plutôt confiants au vue de sa situation sociale, salarié en CDI et présentant toutes les garanties de représentation nécessaires ; malheureusement l’engrenage de la répression politique a encore bien fonctionné.

Notre camarade a été transféré à la prison de Corbas ce dimanche en fin d’après-midi après 48 heures de garde-à-vue et 48 heures de grève de la faim.
Il est convoqué devant le tribunal de grande instance de Lyon ce mardi à 14 heures.
La convocation a pour objet de lui demander si il accepte d’être jugé immédiatement ou si il souhaite prendre le temps d’organiser sa défense.
Le risque étant qu’il soit maintenu en détention jusqu’au jour de son procès.

Nous appelons tous nos camarades à venir le soutenir car comme nous l’a dit l’avocat de permanence « il assume complètement, et revendique le caractère politique de son arrestation ».
A Lyon pendant que l’extrême-droite agresse, s’exprime publiquement et revendique une solidarité nationale-raciste ; les militants antifascistes lyonnais subissent une répression féroce.
Combien de temps devra-t-il cesser de s’alimenter ?
Combien de temps devrons-nous subir les agissements de l’extrême-droite ?
Combien de temps les plus exclu-e-s devrons subir la politique raciste, capitalisme du gouvernement sans que nous réagissions ?

Nous appelons à un rassemblement de soutien ce mardi à 13h30 devant le tribunal de grande instance de Lyon pour réclamer l’abandon des charges et exiger sa libération.
L’antifascisme n’est pas un délit, il est un devoir.

Groupe Antifasciste Lyon et Environs

mardi 6 juin 2017

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 7 juin 2017 à 12:36, par

    Apparemment le suivit de l’évenement est reservé à BigBrother, j’ai trouver ça sur celui des organisateur :
    Pour information notre camarade vient de sortir de 48h de garde a vue et 2 jours de prison pour avoir été possession de deux pétards de fabrication polonaise et d’un fumigène (!)
    De l’aveu même de l’officier de police judiciaire, cet acharnement est politique (la possession d’un mégaphone a servi de pretexte a l’arrestation).
    La police a d’ailleurs brisé ce mégaphone.
    Il ressort libre mais écope d’une amende de 1200 €.

    A aucun moment nous ne cesserons notre engagement politique et la solidarité dont a bénéficié notre camarade nous a touché et l’a soutenu.
    La solidarité est une arme !
    Merci a tous ceux et celles qui en ont fait preuve, nous nous retrouverons dans les luttes et lors de nos trois prochains évènements :
    - repas de soutien au comité vérité et justice pour Mehdi
    - bien sûr au rassemblement Antifa de vendredi a 18h00
    - au concert de soutien a la Gale au bar L’engrenage a Grenoble le 16 Juin
    #LaLuchaSigue

  • Le 5 juin 2017 à 16:51, par caissedeso

    Sur les deux personnes interpellées lors de ce rassemblement contre le GUD, un camarade passe au TGI mardi 6 juin à partir de 14h (c’est bien d’arriver avant, notamment si on veut avoir une place dans la salle). L’autre passe est convoqué au tribunal à la fin du mois de juillet.

    RDV mardi 6 juin à 13h30 au TGI (67 rue Servient) pour les soutenir !

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Extrêmes droites » :

>L’extrême droite est-elle en train de gagner l’hégémonie culturelle ?

Victoires électorales, forte présence sur le Web et groupes fascistes qui s’organisent, l’extrême droite gagne du terrain. Que faire face à cette vague de fond ? La Gazette des confiné·es propose dans cet article un bref aperçu des dernières actualités de l’extrême droite avec Macron, Onfray et Terra...

>[Loire] Des bénévoles en solidarité antifasciste avec Radio d’ici

Dans la nuit du dimanche 10 mai, les locaux de la Radio associative locale de St-Julien-Molin-Molette, Radio d’ici, ont été la cible d’une attaque néo-nazie, laissant derrière elle un studio détruit, et des inscriptions suprémacistes blanches sur les murs. FFF, une émission féministe présente sur les...

› Tous les articles "Extrêmes droites"