Assemblée Générale à Lyon 2-Bron le jeudi 4 décembre

1633 visites
6 compléments

Les étudiants se mobilisent contre les nouvelles réformes de l’Université (suppression du CAPES, « autonomie » des CROUS, diminution des bourses, contrat doctoral) comme les anciennes (loi LRU, Plan licence, Plan campus).

L’Assemblée Générale de Bron a réuni une soixantaine de personnes. Ont été votées diverses revendications et motions ainsi que la tenue d’un comité de mobilisation à Bron (amphi C, bâtiment K) le lundi 8 décembre à 18h00.

L’Assemblée Générale des Quais a réuni une centaine de personnes, réjoints plus tard par une quarantaine de lycéens (qui sont partis aussi vite). Ont été votées autant de diverses revendications et motions qu’à Bron, ainsi que la tenue d’un comité de mobilisation aux Quais (amphi Laprade ?) le lundi 8 décembre à 18h00

L’Assemblée Générale de Bron a réuni une soixantaine de personnes. Ont été votées diverses revendications et motions ainsi que la tenue d’un comité de mobilisation à Bron (amphi C, bâtiment K) le lundi 8 décembre à 16h00.

L’Assemblée Générale des Quais a réuni une centaine de personnes, réjoints plus tard par une quarantaine de lycéens (qui sont partis aussi vite). Ont été votées autant de diverses revendications et motions qu’à Bron, ainsi que la tenue d’un comité de mobilisation aux Quais (amphi Laprade ?) le lundi 8 décembre à 18h00

Depuis un an et demi, le
gouvernement multiplie les mesures en
direction des universités, aggravant ainsi un
processus de privatisation initié bien avant. Il
s’agit d’un plan d’ensemble de casse de
l’enseignement supérieur public, du droit aux
études pour les classes populaires, de
déqualification des futurs travailleurs :

➔ La loi LRU, le Plan Licence et le
Plan Campus renforcent la présence
es entreprises dans les universités,
mettent en concurrence les facs entre
elles, introduisent la
sélection à l’entrée et à
tous les niveaux de
l’Université, et sont mis
en oeuvre en ce
moment dans les
conseils d’administration
pendant que Pécresse
annonce l’application de
la LRU pour le 15
janvier 2009.

➔ La baisse des bourses
avec la suppression de
nombreux critères
sociaux d’attribution,
avec en vue
l’« autonomie des
CROUS » (rapport
Lambert).

➔ La réforme des concours avec
l’élimination du CAPES au profit
d’un Master qui déqualifiera et
précarisera les futurs enseignants,
remplacera les diplômes et les
qualifications par les soi-disante
« compétences ».

➔ Le contrat doctoral unique qui
conditionnera le financement des
activités de recherche des doctorants
au bon vouloir des entreprises avec
lesquelles les présidences
universitaires tissent
des accords.

Le gouvernement
veut en effet aligner les
diplômes sur les besoins
immédiats du patronat et
accentuer les inégalités
accentuer les inégalités en
privatisant l’université.
Bref, Nicolas Sarkozy et le
gouvernement de François
Fillon servent
exclusivement les intérêts
du patronat contre ceux
des travailleurs et de la
majorité des étudiants.
Alors qu’ils annoncent un
plan de 360 milliards
d’euros pour sauver les spéculateurs, c’est
l’université publique qu’il faut sauver !

Évidemment, le gouvernement n’ose pas énoncer directement ses objectifs et
se drape derrière des discours trompeurs, en découpant ses réformes pour que le
plan général n’apparaisse pas. Pour contrer ce plan, il faut s’informer sur les mesures
prises, se positionner et s’organiser pour préparer la riposte des étudiants et des
travailleurs.

Suite à une assemblée inter-organisations rassemblant, comme son nom l’indique, diverses organisations étudiantes ou comprenant des étudiants, ainsi que des étudiants "inorganisés",

Nous appelons à :

- une Assemblée Générale, le jeudi 4 décembre à 13h00, à l’Université Lumière Lyon II, campus de Bron, bâtiment K, amphi C.
- une Assemblée Générale, le jeudi 4 décembre à 18h30, à l’Université Lumière Lyon II, campus des Quais, amphi Jean-Baptiste Say.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 11 décembre 2008 à 17:42

    Je ne sais pas pour SUD, mais la FSE a amendé le texte de Lesla avec pour intégrer le RETRAIT de la réforme des concours. Donc merci de ne pas dire n’importe quoi.

  • Le 7 décembre 2008 à 12:56

    Ni de SUD parce qu’ils viennent de faire adopter un texte à l’ENS demandant « un moratoire » ... pour ensuite le faire adopter au CA de LSH. Dans SUD, il y a ’« Solidaires »... des méthodes de l’UNEF et du gouvernement.

  • Le 6 décembre 2008 à 15:48

    Ce n’est pourtant pas la position de l’UNEF et de la FSE qui ont accepté l’intégration d’une motion adoptée en ce sens quelques temps avant par une réunion d’étudiants sur la masterisation...
    Mais TANT MIEUX, puisque le retrait est la revendication des étudiants

  • Le 5 décembre 2008 à 19:55

    A ma connaissance, le « moratoire » ne fait pas partie des revendications des étudiant-e-s, contrairement à l’abandon des projets de réforme (masterisation notamment, mais aussi plan Lambert sur les CROUS) et au retrait des réformes déjà mises en place (LRU, plan Campus, plan Licence, réforme des bourses).

  • Le 5 décembre 2008 à 09:34

    A bas les « moratoires » !
    Il faut exiger le retrait...

  • Le 5 décembre 2008 à 01:47

    Pour les « diverses revendications » votées par l’AG des Quais, un petit bilan sur ce qui a été accepté :
    - la participation aux actions proposées par l’AG de Lyon3 sur la masterisation (manif et AG de ville mercredi prochain, action de sensibilisation samedi lors de la Fête des Lumières (proposée par l’AG de l’ENS))
    - la motion de l’AG des LSA contre la réalisation des maquettes pour la réforme des concours, modifiée par l’AG de Bron, et ayant vocation à être votée lors du CA sur la masterisation
    - le Manifeste réalisé par l’AG de l’ENS-LSH.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info