Base élève : un maillon de la chaîne de répression et de contrôle social

680 visites

Vous avez été sollicité, ou vous le serez bientôt, pour
utiliser dans votre école Base Elève.

C’est un outil présenté comme une " aide à la gestion des
élèves pour les directeurs(trices) d’école ". Le principe est, pour
vous, d’entrer les coordonnées de vos élèves et de leur famille
sur un fichier qui fonctionne par internet et dont les données sont
stockées sur un ordinateur (à Orléans).

Vous entendrez les responsables de la mise en place du projet
dire que les renseignements demandés sont anodins (si l’on
excepte le champ « nationalité » qui fait craindre son utilisation
pour la poursuite d’étrangers).

Ils vous diront également que la CNIL (Commission Nationale de
l’Informatique et des Libertés) ne s’est pas opposée à ce fichier
et que de toutes façons, des fichiers similaires existent dans le
second degré et que celui-ci sera obligatoire dès la rentrée prochaine.
Certes, à première vue, le fichier semble inoffensif, la
plupart des écoles en ont un semblable sur l’ordinateur de la
direction. Mais ce fichier sort de votre école ; il est mis en place
au moment où se prépare une vaste opération de " prévention
de la délinquance " qui s’appuie sur des rapports à caution
scientifique (Rapport Benisti et rapportde l’INSERM) ainsi que
sur un projet de loi du même nom (PDLD).

Quand un enfant est enregistré dans Base Elève, il ne peut plus
en être effacé et nous n’avons aucune idée de ce à quoi pourront
servir un jour les renseignements que nous enverrons.

Si nos élèves doivent y figurer pour être comptabilisés pour la
carte scolaire, aurons-nous le choix ?

Si on nous demande de signaler sur Base Elèves un enfant qui
a besoin d’une intervention du Réseau d’Aide ou d’un contrat
d’intégration afin que la procédure se mette en place, feronsnous
le choix de résister ?

Base élève fait de nous un maillon de la chaîne de répression et
de contrôle social.

Refusons maintenant !

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info