Brèves de Saint-Laurent-du-Pont et de St Genis Laval

1465 visites
Saint-Laurent-du-Pont

Dès 1999, La Poste voulait regrouper Saint-Laurent-du-Pont (11 tournées de facteurs) avec Saint-Joseph de Rivière (2 tournées). Suite à une pétition des usagers et l’opposition des élus par crainte de la fermeture du bureau le projet fut stoppé, ainsi qu’à Saint-Étienne de Croissey.

En mai 2004, La Poste soumet aux facteurs un document interne à l’occasion du projet RPDC de Saint-Laurent et Saint-Joseph. Le personnel émet de suite des réserves sur les problèmes dénoncés depuis mai 1995, l’exiguïté des locaux ne pouvant recevoir deux facteurs de plus.

En mars 2005, les syndicats « représentatifs » reçoivent la documentation concernant le projet après que les 14 tournées concernées avaient été vérifiées (magouillées et sous-estimées bien sûr). Des scénarios sont mis en place et les réserves des agents ne sont toujours pas écoutées.

Le 5 août 2005, le personnel, refusant de participer à la mise en place du projet sans prise en considération des problèmes, envoie une pétition à la direction (copies aux syndicats, élus locaux, médecine et inspection du travail). Le directeur, malgré un courrier du député et une annotation sur le cahier CHS-CT, répond à côté, tape en touche et poursuit le projet. Suite à une relance des contractuels, c’est l’envoi, à la boîte, par l’Inspection du Travail de documents sur l’espace minimal nécessaire et une délégation du personnel au CHS-CT extraordinaire qui finiront par stopper le passage en force de la restructuration.

Affaire à suivre...

Grève à Saint-Genis-Laval C.DIS.

Depuis le début de l’année une nouvelle réorganisation à la distribution était annoncée. La mobilisation d’une partie du personnel et de la CNT a permis de retarder cette mise en place. En octobre la réorganisation était toujours d’actualité avec une mise en place prévue pour le 22 novembre.

Le personnel, toujours mobilisé, et en désaccord sur les conditions de cette mise en place décide avec les syndicats CNT et SUD de se mettre en grève illimitée à compter du 22 novembre. Après 2 jours de grève suivie par 60% des facteurs, la majorité de leurs revendications est satisfaite : 2 RC pour apprendre le nouveau TG, 1 repos compensateur pour le changement de casier (obtention d’un 1/2 RC), les catalogues seront comptés en sus et payés en conséquence, formation sur les nouvelles tournées pour tous, dispense de TG pour les rouleurs et cycleurs sur les nouvelles tournées pendant 3 jours, pas d’examen de tri à repasser. Le 24 novembre les grévistes décident de reprendre le travail.

Cette grève, avec AG à l’heure de la prise de service, outre l’obtention des revendications demandées, a créé une solidarité entre les grévistes. Ils ont pris conscience qu’il faut être unis dans la lutte pour se faire entendre et respecter.

Ensemble on peut beaucoup pour l’amélioration de nos conditions de travail, restons vigilants et solidaires.

Carnet rose

Malgré les entraves incessantes de La Poste à l’exercice du droit syndical envers la CNT (non-respect de l’instruction régissant le droit syndical, locaux fermés aux représentants et délégués CNT, obstruction à la distribution de tracts...), la CNT est heureuse d’annoncer la naissance d’une section syndicale ainsi que la désignation d’une déléguée syndicale à la Plate-Forme Colis de Saint-Laurent-de-Mure.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info