Dernières infos du sommet de l’Otan

2286 visites
10 compléments

Ce samedi 4 avril quelques 30 000 personnes ont manifesté contre l’Otan dans les environ de Strasbourg. Le déploiement policier était sans équivalent avec au total, 9000 policiers mobilisés. En plus on a pu compter 15 000 forces de gendarmerie et des hélicoptères qui ont tourné en permanence au-dessus des manifestants. Selon les autoritées il y aurait eu 300 interpellations dont une centaine aurait donné lieu à une garde-à-vue.

La médic team dit avoir soigner près de 100 manifestants durant la journée. De nombreuses blessures ont été causées soit par les grenades détonantes, soit par les lacrymos en tire tendu.

JPEG - 20 ko

- Quelques récits de la journée :

Des photos de la journée : ici et mais aussi de la manif principal du coté de Kehl et encore de Strasbourg le samedi 4 avril

Vidéos : une compilation exhaustive de vidéos du 4 avril.

Vidéos : 2 avril, 3 avril et 4 avril toutes tournées par une télé locale.
Autrement deux autres vidéos du 4 avril ici, où une dernière. Mais encore les vidéos des Dernières Nouvelles d’Alsace (DNA) : 1, 2 et 3

Ce samedi 4 avril quelques 30 000 personnes ont manifesté contre l’Otan dans les environ de Strasbourg. Le déploiement policier était sans équivalent avec au total, 9000 policiers mobilisés. En plus on a pu compter 15 000 forces de gendarmerie et des hélicoptères qui ont tourné en permanence au-dessus des manifestants. Selon les autoritées il y aurait eu 300 interpellations dont une centaine aurait donné lieu à une garde-à-vue.

La médic team dit avoir soigner près de 100 manifestants durant la journée. De nombreuses blessures ont été causées soit par les grenades détonantes, soit par les lacrymos en tire tendu.

JPEG - 20 ko

- Quelques récits de la journée :

Des photos de la journée : ici et mais aussi de la manif principal du coté de Kehl et encore de Strasbourg le samedi 4 avril

Vidéos : une compilation exhaustive de vidéos du 4 avril.

Vidéos : 2 avril, 3 avril et 4 avril toutes tournées par une télé locale.
Autrement deux autres vidéos du 4 avril ici, où une dernière. Mais encore les vidéos des Dernières Nouvelles d’Alsace (DNA) : 1, 2 et 3

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 9 avril 2009 à 17:26

    ha, je vois qu’elle est encore disponible ici : http://www.youtube.com/watch?v=1UIEYkTWf80&hl=fr

    Totof

  • Le 9 avril 2009 à 17:08

    salut,

    cette vidéo http://www.dailymotion.com/video/x8vw7c_manif-strasbourg-les-crs-caillassen_news primordiale des crs caillassant la population a disparu. Quelqu’un sait-il ce qu’il s’est passé ? C’est de la censure ou quoi ?

    Totof

  • Le 7 avril 2009 à 19:13

    herope
    www.fa-heropelyon.fr.gd

    STRASBOURG : DEBORDEMENTS ORGANISES PAR LES FLICS ET MENSONGES D’ETAT.

    Présente dans la manifestation contre le sommet de l’OTAN, où elle a porté ses revendications antimilitaristes au sein du cortège libertaire, la Fédération anarchiste s’inscrit en faux contre les propos de la ministre des forces de répression visant à accréditer l’idée qu’elles auraient été débordées . Pendant douze heures samedi 4 avril, la quinzaine de milliers de personnes qui avaient pu parvenir sur le trajet n’ont pu accomplir un geste, effectuer un déplacement qui n’ait été contrôlé par des effectifs policiers supérieurs en nombre (11.000 français, 15.000 allemands) et dotés des équipement les plus modernes en la matière : aucun manifestant n’a pu échapper aux caméras postées sur les trois hélicoptères dont le bruit lancinant contribuait à créer une ambiance de guerre, et d’où étaient projetées des grenades lacrymogènes, pas plus qu’il n’était possible d’éviter la surveillance d’un drone, ni celle des caméscopes dont se servaient les CRS, Gardes mobiles et officiers de la BAC. Aucun manifestant ne pouvait s’extraire du parcours imposé par la préfecture dans la zone portuaire, véritable souricière où tous les mouvements du cortège étaient prévus et canalisés, avec un départ au milieu d’ une chicane de camions de CRS disposés pour faire un premier filtrage et, probablement, humilier et provoquer des réactions d’hostilité justifiant l’emploi de la force. Puis c’est pris en tenailles, littéralement bloqué à l’avant et à l’arrière, dans une véritable embuscade militaire, que chacun a dû, mains levées, passer devant une double haie de robocops bien décidés à briser jusqu’au bout le moral des militants qui ne pouvaient imaginer que la police d’une aussi belle démocratie ne pouvait se comporter avec autant de morgue, de sauvagerie, et il faut porter au crédit de la détermination calme des cortèges libertaire et kurde le fait que la fin de la manifestation ne se soit pas soldée par un affolement général et un bain de sang. Même après la dislocation, les manifestants n’ont pas eu le choix de l’itinéraire pour parcourir à pied dans une ambiance de retraite de Russie les dix kilomètres qui les séparaient du camp de la Ganzau ;les faits sont établis, les policiers étaient postés à chaque intersection, à qui fera-t-on croire qu’ils étaient en nombre insuffisant ? La réalité est terrible à admettre, mais il est du devoir politique de la Fédération anarchiste de dire le vrai : cette manifestation a subi une lourde défaite ; pis, le combat revendicatif n’a pas eu lieu, tant les slogans scandés au milieu d’usines désertes paraissaient dérisoires....

    Dans ces conditions, la thèse des débordements au pont de l’Europe relève du mensonge d’Etat, le choix a été fait de sacrifier un quartier défavorisé pour faire la part du feu, ce choix n’avait d’autre motivation que de justifier la répression et d’empêcher la population de fraterniser avec les manifestants ; le dispositif policier était au point, de l’aveu même d’ Alliot-Marie, et le maire de Strasbourg, qui adopte une posture de dénonciation, était dans la confidence depuis le début, il s’agit donc purement et simplement d’une combinaison cynique dont les habitants d’un quartier défavorisé, plus faciles à punir et à surveiller que les flux de capitaux, ont fait les frais, ce qui, à l’évidence, n’a pas suffi à désolidariser les strasbourgeois des militants.

    Pour la Fédération anarchiste, c’est le visage de la guerre des classes dans un très proche futur qui s’est dessiné à Strasbourg pendant le sommet de l’OTAN, pour elle, seul un mouvement social généralisé peut vaincre la brutalité policière et débarrasser la planète des fauteurs de guerre.

    Fédération anarchiste, lundi 6 avril.

  • Le 7 avril 2009 à 19:06

    Lors de la manif, 3 camarades de Tours de la Fédération Anarchiste ont été interpelés et sont toujours en prison. Ils ont refusé la comparution directe. Ils passent en procès le 5 mai à Strasbourg. Nous sommes sans nouvelles d’un quatrième depuis samedi ?

    herope

    www.fa-heropelyon.fr.gd

  • Le 6 avril 2009 à 14:45

    Pour ceux qui veulent des infos, récits, CR, vidéo et fil d’info :

    Les affrontements de jeudi avec topo heure par heure

    CR journée de Vendredi (Manif des clowns et baston à proximité du
    village)

    CR journée de Samedi (la grosse -sic !- manifestation et les
    affrontements)

    sur le même site topo répression

    Samedi toujours, les blocages du matin

    Le site anti-répression On peut y trouver un
    fil d’info sur ce qui c’est passé jusqu’à hier soir.

    Qui a mis le feu à l’hotel ibis ?

    De la vidéo en pagaille sur le journée du samedi 4 avril

    avec en bonus les keufs qui caillassent les manifestants

    interview de Alain Charlemoine de la legal team (bien connu de ceux qui
    étaient au VAAAG en 2003)

    Je vous épargne les liens vers les sites de photos, ça grouille sur le net
    et les moteurs de recherche font ce boulot mieux que moi.

    Le plus craignos reste aujourd’hui le traitement de la presse
    traditionnelle qui fait acte dans la contre-information d’un zèle
    inégalé...

    Les premières comparutions immédiates auront lieu aujourd’hui.

  • Le 6 avril 2009 à 14:04

    comment cela s’est fini sur le camp à neuhof hier ? y’a-t-il eu d’autres arrestations, d’autres blessé-e-s ?

  • Le 6 avril 2009 à 03:00

    Le lien de la vidéo qui montre clairement que les flics ont lancé des cailloux sur les manifestants ...

    http://www.dailymotion.com/user/feeld/video/x8vw7c_manif-des-crs-caillassent-des-anti_news

  • Le 5 avril 2009 à 19:38

    Aucun lyonnais poursuivis tous relachés

  • Le 5 avril 2009 à 00:24, par Ari

    Les lyonnais interpellés l’ont été jeudi, et ont été relâché durant la journée de vendredi, sans poursuites à priori (info à préciser). Nous n’avons pas d’infos pour ce samedi actuellement.

  • Le 4 avril 2009 à 22:07

    On sait si les lyonnais interpelés ont été relachés ? des blessés ?

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info