Du son contre la répression

1486 visites

Un karnaval des libertés à Lyon

Qui sommes-nous ?

Le collectif StreetParty (manifestive) est composé d’individu-e-s appartenant ou non à des organisations. Son mode de fonctionnement est horizontale et se veut le plus démocratique possible dans la préparation comme dans la réalisation. Le collectif existe de façon informelle depuis environ un an et s’est déjà exprimé à travers deux manifestives : le 4 mai s’opposant au délire sécuritaire politique et médiatique et le 26 octobre 2002 où près de 3000 personnes ont defilé à Lyon pour dénoncer les lois Sarkozy, Perben, LSQ et LSI. Le tout dans une atmosphère festive militante.
Nous nous réunissons tous les mercredis a 19 h 30 au lieu autogéré le gourbi, 170 avenue Thiers, Lyon 6e.

Quels sont les thèmes que nous voulons développer ?

Cette journée internationale cherche à dénoncer aussi bien l’insécurité policière, que la politique et les outils de répression et de contrôle social. Que se soit localement par le biais de la vidéo surveillance, du système de fichage Técély, la répression contre les prostituées et contre l’affichage libre, nationalement par les lois Sarkozy, Perben, ainsi que le délire médiatique sécuritaire, la répression syndicale, ou internationalement avec le Systeme dInformation Schengen, Echelon, la répression du mouvement alter-mondialiste, l’Argentine... Une même logique domine : contrôler socialement, par la violence s’il le faut, toutes personnes remettant en cause le système comme il
fonctionne aujourd’hui.

JPEG - 48.4 ko

Ces thèmes ne sont pas exhaustifs, ils sont proposés dans l’attente des suggestions, propositions, idées de chacun, chacune. Une pré-reunion d’une trentaine de personnes a
proposé une suggestion de mise en forme de cette journée.
Afin de permettre une expression politique et artistique plus large, nous pensions nous établir sur différentes placettes de la Croix-Rousse. Le but est de favoriser l’information tout autant que l’expression artistique : théâtre, musique, performances, vidéo-projection, ainsi que les échanges entre les participants et les passants. Les lieux se devront d’être suffisamment proches afin de pouvoir déambuler d’un espace à l’autre.

Les associations, collectifs et organisations auront à coeur d’installer des stands et tables de presse pour informer et permettre la discussion avec la population lyonnaise des dangers des lois sécuritaires et des abus policiers.

Le KARNAVAL DES LIBERTÉS débutera par une conférence de presse à 15 heures sur l’Esplanade en haut de la Grand Côte.

Une descente des pentes et un rassemblement sur la place des Terreaux a été proposé pour clôturer la journée.

Le but étant de se retrouver le plus largement possible sur un même événement malgré nos différences de goûts et d’idées. Chaque initiative est la bienvenue, de nombreuses places de la CroiX-Rousse sont à se réapproprier.

Collectif Informel Manifestive


15 Mars : journée mondiale contre les violences policières

La septième journée internationale contre les brutalités policières se dresse le 15 mars prochain, heure de protestation et de solidarité qui nous invite, chacun-e, ensemble, à ne pas se taire.

Il s’agit ici de dénoncer l’Etat policier mondial, ce voyou géant qui sous prétexte de maintenir l’ordre et la paix sociale, abuse quotidiennement de ses pouvoirs, assassine nos minorités, viole et violente tout individu-e ou collectif éveillé, tout électron libre et donc potentiellement dangereux, ainsi que pauvres, précaires et sans voix.

Contrairement à ce que les masse-médias nous racontent, l’insécurité n’est pas la menace des classes dites dangereuses, mais principalement une insécurité sociale dictée par les canons d’un capitalisme de plus en plus violent.

... Actions, musiques, théâtre, performances, l’art se réapproprie la rue au service de la colère.

Coup d’envoi de la fête à 15 heures sur l’esplanade en haut de la Grande Côte, Lyon, pour donner des couleurs à la X-Rousse.

Toutes formes d’actions sont les bienvenues, la clef étant l’imagination et la créativité de chacun dans une volonté de désobéissance à la dérive sécuritaire internationale.
Chacun-e est responsable du bon déroulement et de la réussite de cette journée mondiale...

M.


A lyon, contre les violences policières : LESEAU DE VIGILANCE DES LIBERTES PUBLIQUES...

S’est mis en place début décembre, dans le but de pouvoir intervenir d’urgence en cas de violences policières ou sécuritaires, ou d’intervention massive de la police dans un quartier. Des chaînes téléphoniques autonomes par quartier ou par secteur, ainsi que des listes internet, ont été mises en place.

- Pour plus d’info et contacts : 04.37.24.34.47, ou par internet : vigilancelyon at rezo.net.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Contre-cultures / Fêtes » :

>Reprise de l’Éphéméride Anarchiste Radiolutte

Les diffusions de l’Éphéméride Anarchiste ont repris sur #Radio Lutte, tous les jours à 9h00 et à 18h25. Radiolutte, c’est la webradio lancée par Thechangebook, réseau social associatif, non-marchand et sans pub, géré et financé par ses propres membres. Comme le réseau qui la porte, Radiolutte a pour...

>Restaurant de la Caisse de solidarité mardi 13 octobre

Cette année la formule du Bistrot de la Caisse sera légèrement modifiée, en réduisant la fréquence des événements, mais aussi en naviguant entre différents lieux. Pour le premier, nous vous donnons rendez-vous à l’Amicale (31 rue sébastien Gryphe), mardi 13 octobre, avec un repas sous le thème « mange du...

› Tous les articles "Contre-cultures / Fêtes"