Etudiant.es, Gilets Jaunes, hospitalier.es, cheminot.es, lycéen.nes, chômeur.ses et précaires de tous horizons, la Fac est à nous tou.tes !

3404 visites
la précarité tue

Appel à rejoindre l’occupation de l’université de Lyon 2 - Site de Bron, et programme de la journée du 18 novembre : discussions, bouffes midi et soir, formation anti-répression, commission de lutte, etc.

Suivi: 8 mises à jour. La plus récente en premier | la plus ancienne en premier
  • Les étudiant⋅e⋅s viennent de sortir de garde à vue

     

  • Les étudiant-e-s sont retenu-e-s au commissariat du 8e (rue Bataille) : appel à soutien !

    135 Rue Bataille, 69008 Lyon

  • La présidente fait entrer les flics dans l’université sur les quais : 15 arrestations

    Aujourd’hui à 10h une petite équipe d’étudiant.e.s mobilisées a pénétré dans la salle des conseils pour faire entendre leurs voix lors du conseil académique. Au bout de 40 minutes la présidente envoie les CRS sur le campus. tout.es les étudiant.e.s ont été embarqué-e-s et sont en chemin pour le commissariat.
    Encore une fois la présidente est en roue libre et n’hésite pas à mater toute contestation.
    RDV à suivre devant le commissariat pour attendre nos camarades qui, on l’espère, ne seront pas placé.e.s en garde à vue !

  • Beaucoup de monde à Lyon 2 pour l’AG de ce midi. La tribune rappelle les consignes de fonctionnement de l’AG

    L’amphithéâtre est plein à craquer.
    L’assemblée est un peu laborieuse...

    JPEG - 2 Mo
  • Les étudiant⋅e⋅s ont décidé collectivement de quitter l’amphi. Fin de l’occupation pour ce soir.

    Relance de l’occupation demain matin et AG à 12h à Bron

  • Les vigiles exigent le départ des étudiant⋅e⋅s mobilisé⋅e⋅s

    Les étudiants continuent leurs occupation en espérant que la présidente de l’Université redevienne raisonnable, quelques enseignant⋅e⋅s se sont joint à elles et eux.
    Nathalie Dompnier, ladite présidente, est connue pour sa fâcheuse tendance à faire appel à la police contre ses étudiant⋅e⋅s.

  • Fermeture de la fac. Les membres de la sécu empêchent de rentrer à nouveau dans l’établissement.

    Des membres d’une société privée vêtus de gilets jaunes sont accompagnés de l’inénarrable service Sécurité Incendie de Lyon 2 bien connu pour son habitude à accepter avec zèle de jouer illégalement les vigiles, par tous les étudiants qui ont pu participé à un mouvement social depuis 2007.

    JPEG - 113.3 ko
  • Occupation en cours, n’hésitez pas à passer

    JPEG - 83.7 ko
    JPEG - 73 ko
JPEG - 937.7 ko

La semaine dernière, nous avons déclaré l’occupation illimitée de l’université Lyon 2 pour revendiquer le retrait de la loi ORE, la suppression de la hausse des frais d’inscription pour les étudiant.es étranger.es, des logements salubres et accessibles à tou.tes et le salaire à vie inconditionnel.

Face à ces revendications populaires, la présidence de l’université et la Préfecture n’ont eu qu’une seule réponse : les évacuations policières. En moins de 12h d’intervalle, elles nous ont envoyé à deux reprises des hordes de CRS et de baqueux pour expulser la centaine d’étudiant.es occupant et bloquant le campus de Bron. Depuis, la réponse sécuritaire continue : les cours se déroulent désormais sous occupation des flics à l’intérieur de la fac ainsi que d’une agence de sécurité privée.

Puisque leur seule réponse est le flicage et la répression, nous reprenons dès ce lundi l’occupation du bâtiment H, sans blocage des cours. Notre objectif est de rassembler les personnes qui luttent et de créer des espaces de rencontre, de discussions, d’échanges et de solidarité.

Cette occupation a pour but d’être un lieu d’organisation disponible 24h/24 et 7jours/7 pour l’ensemble des gens qui luttent, et pas seulement les étudiant.es. Gilets jaunes, hospitalier.es, cheminot.es, lycéen.nes, chomeur.ses et autres précaires de tous horizons, soyez les bienvenu.es à la fac occupée de Lyon 2 Bron (bâtiment H, campus Porte des Alpes) !

Bien avant ce mouvement étudiant, nous étions déjà investi.es dans ces nombreuses luttent et nous mettons aujourd’hui cette occupation en place pour renforcer la convergence. Cette occupation s’inscrit donc dans la continuité d’un mouvement contestataire qui existe déjà depuis plusieurs années.

Au-delà des revendications politiques, nous avons pour but d’améliorer concrètement et immédiatement nos conditions de vie : dormir dans la fac plutôt qu’à la rue pour celles et ceux qui n’ont pas de toit ; nous nourrir dignement (en mettant en commun la bouffe, en continuant les opérations « crous gratuit »…).

Venez nous rejoindre ! Le programme de l’occupation ce lundi 18 novembre :

  • 10-12h : discussion sur les luttes en cours (étudiantes, en France, à l’international…)
  • 12-14h : poursuite de la discussion autour d’un repas (cantine à prix libre)
  • 14-16h : projection-débat du documentaire « Gilets Jaunes, une répression d’Etat »
  • 16-17h : formation anti-répression
  • 17-19h : mise en place des commissions de lutte
  • À partir 19h : bouffe, veillée militante, dodo… et à suivre…

Mardi 19 novembre

  • 12-14h : Assemblée Générale (campus de Bron)

La fac est à nous. Vive la fac autogérée ! Nik la bac.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « la précarité tue » :

>Retour sur la mobilisation au lycée Edouard Herriot du 10 décembre

Ce mardi 10 décembre, le lycée Edouard Herriot s’est mobilisé et a bloqué l’établissement avant de rejoindre en cortège les lycées de Saint-Exupéry et d’Ampère Saxe. Dès 6h30, une vingtaine de lycéens et d’étudiants en prépa ont monté une barricade au moyen de poubelles, grilles de chantier et trottinettes...

› Tous les articles "la précarité tue"

Derniers articles de la thématique « Éducation - partage des savoirs » :

>Quelques conseils pour bien bloquer son lycée

Depuis le début de la semaine, de plus en plus de lycées sont bloqués à Lyon. Il n’est pourtant pas évident de lancer un blocage, en particulier quand on n’y est pas habitué·e. Aux lycén·nes qui souhaiteraient se joindre au mouvement mais ne savent pas comment, ou n’osent pas, ce guide publié en mars 2018...

› Tous les articles "Éducation - partage des savoirs"