Extraditions, justice européenne : une justice de plus pour etouffer nos libertés

290 visites

Le 1er novembre 2012, Aurore Martin, malgré un soutien populaire et politique très fort, était extradée vers l’Espagne. L’Etat espagnol réclamait son extradition pour la juger en tant que porte-parole de Batasuna, un parti indépendantiste basque autorisé en France mais interdit en Espagne au prétexte qu’il ne condamne pas officiellement le terrorisme.

Le 14 septembre 2011 Sonja Suder et Christian Gauger, deux militants allemands qui vivaient en France depuis 1978, étaient extradés en Allemagne. On leur reproche d’avoir participé à des actions qui se sont déroulées dans l’effervescence des années 70, il y a donc plus de 30 ans.

Au delà de l’indignation légitime que peuvent susciter ces procédures qui s’attaquent à ce qui relève du délit d’opinion et de la liberté d’expression dans le cas d’Aurore Martin ou qui sont rétroactives et ne tiennent aucun compte de certains principes élémentaires d’humanité tels que l’état de santé dans le cas de Christian (73 ans) et Sonja (80 ans), il faut se reposer la question de ce que sont l’Europe et la justice.

La suite à lire sur : http://ch.indymedia.org/fr/2012/11/87962.shtml

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Répression - prisons » :

>Naissance de Ricardo Flores Magon le 16 septembre 1874

Olt nous présente en BD la vie de l’anarchiste mexicain Ricardo Flores Magon, né le 16 septembre 1874 à San Antonio Eloxochitlán (Oaxaca) et assassiné le 21 novembre 1922 au pénitencier de Leavenworth (Kansas, États-Unis). Précurseur de la Révolution mexicaine, son mot d’ordre était « Tierra y Libertad ...

› Tous les articles "Répression - prisons"