Face au virus, « un arsenal techno-sécuritaire démesuré et absurde »

385 visites

Depuis sa création en 2008, l’association La Quadrature du Net joue un rôle essentiel dans la dénonciation des dérives en matière de technologie – sur Internet et ailleurs. Elle a récemment lancé une campagne intitulée Technopolice, visant à documenter les visages inquiétants de la ville dite « intelligente », où tous les comportements sont scrutés, enregistrés, fliqués. Le contexte actuel formant une parfaite rampe de lancement pour de nouvelles technologies invasives, nous avons demandé à des militants de l’association ce qu’ils pensaient de l’emballement en cours. Article paru dans le numéro n°187 (mai 2020) de CQFD

Depuis des années, États et grosses entreprises développent des systèmes de surveillance numérique à même d’épier chaque citoyen jusque dans ses espaces les plus intimes. Pour faire passer la pilule, le risque terroriste a longtemps été le prétexte idéal. L’arrivée du coronavirus est pour les tenants de la surveillance et de la répression une chance inespérée d’accélérer le mouvement et d’empiéter fermement sur les libertés. Il y a fort à parier que les mesures et outils développés pendant la crise sanitaire resteront en place à la fin de l’épidémie. Le péril « coronavirus » passé, ils pourront servir à maintes basses besognes, comme le fichage politique.

Depuis quelques semaines en tout cas, pas un jour ne passe sans qu’une nouvelle frontière ne soit allègrement franchie. Du traçage numérique aux caméras thermiques, des drones policiers à la reconnaissance faciale, se développe à une vitesse affolante un maillage de surveillance de plus en plus dense. Pour les militants de La Quadrature du Net, il est plus que temps de mettre le holà à cette course en avant menée sous prétexte sanitaire. Et de vraiment interroger, voire détruire, les soubassements de l’emballement technologique.

Entretien collectif.

La suite à lire sur : http://cqfd-journal.org/Face-au-virus-un-arsenal-techno

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Informatique - Sécurité » :

>Face au virus, « un arsenal techno-sécuritaire démesuré et absurde »

Depuis sa création en 2008, l’association La Quadrature du Net joue un rôle essentiel dans la dénonciation des dérives en matière de technologie – sur Internet et ailleurs. Elle a récemment lancé une campagne intitulée Technopolice, visant à documenter les visages inquiétants de la ville dite « ...

› Tous les articles "Informatique - Sécurité"

Derniers articles de la thématique « Vidéosurveillance » :

>Applis, drones... l’alibi sanitaire d’une surveillance généralisée

Depuis le début du confinement, les gadgets et outils numériques brandis comme « solutions » de crise déferlent. Des drones aux applications mobiles de « santé », tout est bon pour tester... et espérer prendre des parts de marchés. Loin d’être des outils proportionnés et uniquement calibrés pour la crise,...

>Vers une banalisation des drones policiers ?

Un article de Libération du 15 avril nous apprend qu’alors qu’une pandémie fait rage et que les moyens pour l’Hôpital public sont toujours largement insuffisants, que le ministère de l’Intérieur fait la plus grosse commande de drones de son histoire : « L’appel d’offres du ministère fixe un accord-cadre...

› Tous les articles "Vidéosurveillance"