Firminy : justice pour Mohamed Benmouna et solidarité avec les habitants du Grand H !

2312 visites

Pour la troisième nuit consécutive, les flammes de la colère se sont propagées à Firminy, suite au décès particulièrement suspect de Mohamed, interpellé lundi matin sur son lieu de travail, un supermarché de la banlieue stéphanoise. Après une perquisition à son domicile qui n’a rien donné, dans le cadre d’une enquête pour « tentative d’extorsion de fonds », il aurait dans la journée même décidé de se suicider, faisant preuve selon cette version policière d’une détermination et d’une imagination impressionnantes. Il aurait découpé des bouts de son matelas pour s’en faire une cordelette, et aurait profité de trous dans les murs de sa cellule pour s’y pendre !...

Une marche a été organisée samedi après-midi au départ de l’immeuble de Mohamed jusqu’au commissariat du Chambon Feugerolles, réunissant plusieurs centaines de personnes malgré l’appel de la famille, de la mairie et de SOS Racisme (!) à annuler cette marche. Le cortège marchait derrière une banderole « A la mémoire de Mohamed. On veut la vérité ».

Pour la troisième nuit consécutive, les flammes de la colère se sont propagées à Firminy, suite au décès particulièrement suspect de Mohamed, interpellé lundi matin sur son lieu de travail, un supermarché de la banlieue stéphanoise. Après une perquisition à son domicile qui n’a rien donné, dans le cadre d’une enquête pour « tentative d’extorsion de fonds », il aurait dans la journée même décidé de se suicider, faisant preuve selon cette version policière d’une détermination et d’une imagination impressionnantes. Il aurait découpé des bouts de son matelas pour s’en faire une cordelette, et aurait profité de trous dans les murs de sa cellule pour s’y pendre !

Lundi à 18 h, ses parents ont été informés de son transfert depuis sa cellule de gardav du commissariat du Chambon-Feugerolles, dans la banlieue de St-Etienne vers l’hôpital de St-Etienne où il a été déclaré mort mercredi à 16 h. Jeudi, un rapport express d’un médecin légiste écartait l’hypothèse d’une bavure policière.

Une marche est organisée à Firminy samedi 11 juillet à 14h au départ de l’immeuble le Grand H, où habite la famille de Mohamed.

Tous les médias ont repris en cœur la version abracadabrante de la police, ne remettant quasiment pas en question la version policière du suicide, et n’ayant qu’une trouille, qu’une telle affaire ne soit l’occasion d’un nouvel embrasement général légitime face aux agissements de la police, connus de tous et dénoncés même par Amnesty International.

Et même si Mohamed était devenu en l’espace de quelques heures un Mc Gyver du suicide, ce n’en serait que plus inquiétant : qu’est-ce qui fait qu’on décide de se suicider à 21 ans au bout de quelques heures dans une cellule de garde-à-vue miteuse, dans le cadre d’une enquête finalement banale ?

Pour ajouter au côté dégueulasse de l’affaire, sur le site du journal local Le Progrès ou sur le site du Monde, la plupart des commentaires à la suite des articles qui concernent ce décès sont ouvertement racistes, ou en tout cas indifférents à la colère des personnes de ce quartier, ne condamnant une fois de plus que les dégradations ou les réactions contre la police mobilisée en grand nombre… voire ne trouvent pas révoltant qu’une personne simplement « suspectée » trouve la mort à 21 ans dans un commissariat !

Le maire annonce aujourd’hui un renforcement, encore, du dispositif policier à Firminy. 150 keufs de plus, un hélicoptère est mobilisé, une véritable occupation. Souhaitons que partout en France on trouve les moyens d’exprimer notre solidarité avec les habitants du Grand H, face à des pratiques policières que tout le monde connaît, face à un mépris général révoltant.

JPEG - 55.4 ko

Justice pour Mohamed ! Solidarité avec les habitants du Grand H ! Stop aux violences policières !

Mise à jour vendredi 10/07 à 17h30
- une nouvelle autopsie a été demandé par le procureur
- les jets de pierre contre la police auraient recommencé (d’après LePost.fr).
- Interrogé, Hortefeux a rappellé qu’une enquête de la police des polices était en cours… Cela reste en famille.

Mise à jour samedi 11/07 01 h
- la deuxième autopsie de Mohamed n’a pas vu de traces de violences, ni même l’intervention d’une autre personne pendant la strangulation.
- une information judiciaire contre X pour homicide involontaire a été ouverte par le parquet de St Etienne.

Mise à jour samedi 11/07 12 h
- la famille aurait demandé l’annulation de la marche prévue aujourd’hui à 14 h, par crainte de « débordements » (sur le site du Progrès. Rappelons que la marche n’était pas organisée par la famille. L’appel à l’annulation n’a pas été relayé par le blog d’hommage à Mohamed…

Mise à jour samedi 11/07 17 h
- Une marche a été organisée samedi après-midi au départ de l’immeuble de Mohamed jusqu’au commissariat du Chambon Feugerolles, réunissant plusieurs centaines de personnes malgré l’appel de la famille, de la mairie et de SOS Racisme (!) à annuler cette marche. Le cortège marchait derrière une banderole « A la mémoire de Mohamed. On veut la vérité ».

P.-S.

- En France les violences policières sont quotidiennes : un site à faire connaître regroupe pas mal d’infos, http://resistons.lautre.net/.
- Depuis plusieurs jours il y a eu de nombreuses interpellations à Firminy. Organisons-nous pour un soutien mutuel face à la justice.
- Un blog d’hommage à Mohamed et un autre blog en hommage à Mohamed.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Répression - prisons » :

>Naissance de Ricardo Flores Magon le 16 septembre 1874

Olt nous présente en BD la vie de l’anarchiste mexicain Ricardo Flores Magon, né le 16 septembre 1874 à San Antonio Eloxochitlán (Oaxaca) et assassiné le 21 novembre 1922 au pénitencier de Leavenworth (Kansas, États-Unis). Précurseur de la Révolution mexicaine, son mot d’ordre était « Tierra y Libertad ...

› Tous les articles "Répression - prisons"

Derniers articles de la thématique « Mémoire » :

>Appel à témoin - Zaâma d’banlieue et JALB

Dans le cadre d’un projet d’exposition multimédia autour des luttes des populations de l’immigration post-coloniale dans l’agglomération lyonnaise depuis les années 70, nous recherchons des personnes ayant été membres ou proches des collectifs Zaâma d’banlieue et/ou JALB (Jeunes Arabes de Lyon et sa...

>12 septembre 1948 : tentative d’attentat aérien contre Franco

Le 12 septembre 1948, une tentative d’attentat aérien contre Franco est entreprise par un petit groupe d’exilés anarchistes à Paris. Les audacieux choisissent la voie des airs pour tenter de bombarder la tribune officielle d’une course de bateaux depuis un petit avion de tourisme qui décolle du pays...

› Tous les articles "Mémoire"