Journée sans achat : 5 manifestants soldés

1730 visites

C’est par un froid glacial que la manifestive du samedi 29 novembre a réuni près de 2 000 personnes dont une large majorité de teuffeur-euse-s. Tout au long du parcours il y eut de nombreuses actions : sabotages de panneaux publicitaires, recouvrages de pubs sexistes, tags/pochoirs en tout genre, actions de visibilisation des caméras de vidéosurveillance...

JPEG - 14.2 ko

L’ambiance y était agréable jusqu’à ce qu’un flic en civil (commissaire à Villeurbanne) se soit pris une mandale (16 h 15) alors qu’il voulait faire son Zorro en interpellant des gens qui tagaient sur les Assedics. Or, les gens se sont défendus et lui ont ouvert sa belle pommette de flic qui frime. Du coup, toutes les espèces de flics les plus viles (Brigade Anti-Criminalité, RG, flics en civil (cagoulés parfois),...) qui pullulaient dans la manif ont mis une grosse pression sur les participant-e-s particulièrement ceux et celles qui décoraient nos rues et notre mobilier urbain si austères et impersonnels. Suivre des personnes isolées ou montrer du doigt des personnes déguisées faisaient office de techniques d’intimidation ; et ce jusqu’à la fin de la manifestive à 19 h.

Par conséquent, la police opéra à 5 arrestations. Dans la soirée, un groupe d’individu-e-s se rassembla devant l’hôtel (trois étoiles) de police Marius Berliet (8è). Une première personne en sortit à 11h30 le lendemain et les 4 autres furent libérées vers 13h. Sur les cinq personnes, 3 n’ont pas eu de convocation et ne
semblent pas être poursuivies pour inscription au feutre ou à la peinture effaçable, mais les 2 autres ont une convocation en maison de justice pour dégradations volontaires sur véhicule et outrages à agents : ils ont eu la mauvaise idée de répondre à une voiture banalisée qui les poussait en mettant un coup de pied dans le pare-choc sans se douter que c’était la BAC. Le doute persiste sur une potentielle sixième personne qui aurait été arrêtée mais cela semble peu probable.

Une fois de plus la police nous a montré que tout est prétexte à interpellation et qu’une interpellation ne s’évite que si les manifestant-e-s prennent les précautions nécessaires (ne pas rester isolé-e, ne pas rentrer seul-e chez soi, se changer si on a fait le moindre petit truc...). Le petit guide du manifestant existe... lisez le avant une manif !! Se renseigner auprès de l’assoc Témoins (temoinslyon at free.fr).

kartochka

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Capitalisme / Consumérisme » :

>Christophe Colomb découvre l’Amérique : au premier jour d’un ethnocide

Le 12 octobre 1492 Christophe Colomb découvre pour le compte des rois catholiques, Isabelle Ire de Castille (1474-1504) et Ferdinand II d’Aragon (1479-1516), ce que l’on connaîtra bientôt comme le Nouveau Monde. Lui pensera jusqu’à sa mort avoir découvert la route des Indes par l’ouest. A partir de ce...

>Bien la bonne année ! Ce 10 octobre à Lyon, nous sommes en 2062 !

Et oui, selon le calendrier lyonnais, c’est le nouvel an à partir de ce 10 octobre à 7h49. Alors, embrassons-nous pour le jour de l’an ... En effet, on dit que c’est à ce moment-là en moins 43 qu’il y a eu au lever du jour la fondation de Lyon par Plantacul, même si des bourgades gauloises existaient...

› Tous les articles "Capitalisme / Consumérisme"