Kissing queer géant jeudi 27 septembre à 17h place Bellecour

1718 visites
7 compléments

Souvenez vous Christine BOUTIN brandissant sa bible à l’assemblée
nationale pour protester contre le PACS

Venez vous embrasser goulûment place Bellecour jeudi 27 à 17 heures !
Bibles (afin de les détruire !), déguisements, orgasmes collectifs... sont
les bienvenus !

Non pas qu’on en ait quelque chose à faire du PACS car nous sommes contre
toute union institutionnelle normative dont le principal but est
d’empêcher toute liberté sexuelle et d’enfermer les partenaires dans la
prison hétéronormative du couple.

Mais son refus de l’homosexualité et de la transsexualité va de pair avec
sa politique familiale réactionnaire fondée sur une répartition binaire
des rôles au sein d’un couple forcément hétéronormé. Couple aliénant et
dominant les femmes depuis l’imposition de la sacro sainte morale judéo
chrétienne comme institution régulant les rapports humains. Morale judéo
chrétienne empêchant par sa seule existence l’expression de tout autre
rapport au genre.

L’actuelle ministre du logement, Christine BOUTIN est l’incarnation de
cette droite sarkozyste dure catho, homophobe, transphobe et réactionnaire
actuellement au pouvoir.
Son ministère et elle sont en ce moment installés dans des préfabriqués
place Bellecour (à croire que la crise du logement touche même les membres
du gouvernement !)

C’est donc l’occasion pour nous, militant-e-s et non militant-e-s qui
refusons l’hétéronormativité et la morale judéo chrétienne de lui
signifier notre existence à travers un kissing géant.

Même si le principe du kissing peut paraître très pacifiste et social
démocrate, il s’agit d’une action de visibilisation et non pas de
revendication car nous n’avons rien à demander à ces pourris là. Nous
refusons de revendiquer l’égalité de droits nous assimilant à un modèle
héténormé et dégradant pour les femmes.

Venez donc vous embrasser goulûment place Bellecour jeudi 27 à 17 heures !
Bibles (afin de les détruire !), déguisements, orgasmes collectifs... sont
les bienvenus !

Quelques un-e-s

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 28 septembre 2007 à 20:22

    Il pleuvait trop. Pas de chance.

  • Le 28 septembre 2007 à 16:46, par I

    une bonne vingtaine de personnnes, des flics et pas grand chose comme action voire rien.

  • Le 28 septembre 2007 à 16:28

    Ca a fait pschittt ? Des nouvelles ?

  • Le 27 septembre 2007 à 21:42

    Ah quand même une initiative qui tient la route pour érafler la belle image de la mère Boutin !!!

    Et pis les polémiques sur les « autodafés »... faut arrêter de délirer et parler d’action « fasciste » !

    C’est de l’action symbolique face à la violence sociale que l’ORDRE impose, que la mère Boutin représente et ses putains de valeurs d’intolérance, de normalisation.

    N’oublions jamais que les différences « d’orientation sexuelle » conduisent à la prison (en Egypte par ex) et à la mort (en Iran par ex).

    Comment peut-on accepter cela ? Combattre ce fascisme-là reste la meilleure façon de défendre la liberté, nos libertés et la tolérence. Non ?

  • Le 27 septembre 2007 à 13:27, par Ben

    Je comprend et j’approuve cette volonté de choqué et de faire réagir.

    Mais faut il rentrer dans une confrontation cherchant a combattre « le mal par le mal » ? Ne serait il pas plus judicieux de chercher des moyens de choquer dans le but de faire réfléchir ses opposant (en l’occurrence cette cul-bénite de Boutin) et de faire avancer le débat ?

    il me semble plus constructif de cherché a faire évoluer la situation par un échange constructif entre les opposants plutôt que de rentré dans une « guerre » dans laquelle chaque parti vas se borner a détruire l’autre et ainsi figé la situation et empêcher toutes évolution.

    Même si brûler de bibles lors de cette manifestation ne rentre pas dans une volonté totalitaire de faire disparaître une idéologie, cela reste tout de même un acte de violence qui ne fera qu’empirer la situations et rendra encore plus difficile tout échange constructif.

  • Le 27 septembre 2007 à 01:09

    Il faut d’abord rapeller que la bible n’est pas n’importe quel livre, il est LE livre qui est le support de toute la morale judéo-chrétienne qui sévit toujours aujoud’hui, la première source littéraire des inégalités, le responsable sur papier de la quasi-totalité des malheur de l’humanité depuis plus de 2000 ans, et j’en passe...

    La question principale qu’il faut se poser est : doit-on tolérer l’intolérable ? En d’autres termes, faut-il combattre (violemment ?) une idéologie qui prône la déstruction des libertés ? Doit-on combattre le mal par le mal ?

    Brûler une livre lors d’un événement comme celui-là n’a rien à voir avec un quelconque « autodafé ». Derrière l’autodafé, il y a volonté de déruire physiquement toute trace d’un (ou de) livre(s), de le supprimer de l’histoire a tout jamais, d’empêcher sa lecture future, tandis que là, brûler quelques bibles ne sera pas l’expression d’une volonté d’éliminer la bible du tout littéraire, mais simplement de choquer cette cul-bénite de Boutin, si elle aura la grandeur d’ « esprit » d’y être présente.

  • Le 26 septembre 2007 à 17:41, par Ben

    Pourquoi détruire des bibles ?

    Détruire un livre quel qu’il soit est d’après moi un acte allant a l’encontre de toutes libertés, cela revient a pratiquer la censure et a interdire à chacun toute réflexion personnelle destinée a se forger sa propre opinion. Et comme toute forme de censure cela vas à l’encontre de la liberté d’expression et de pensée.

    Détruire des livres (ou autres oeuvres) allant a l’opposée d’une idéologie est par ailleurs l’un des actes répété par toutes les dictatures.

    De plus, l’autodafé à longtemps été l’une des armes de l’église pour détruire des ouvrages considérés comme païens, blasphématoires ou immoraux, et ainsi imposé a tous son opinion et ses règles.
    Détruire des bibles reviendrait donc a pratiquer un acte totalitaire que même vos opposants (en l’occurrence l’église) ont abandonnés depuis des siècles.

    Je pose donc la question : voulez vous vous discréditer et pratiquant des méthodes que même vos opposants ont abandonné et allant à l’encontre des valeurs que vous défendez ?

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info