L’extrême droite catho fait sa rentrée dans l’ancien QG de Klaus Barbie

8230 visites

Des lobbies LGBTQI-phobes et anti-IVG se réunissent à l’hôtel Mercure Château Perrache ce samedi 15 septembre contre l’ouverture de la PMA aux couples de femmes : communiqué de deux collectifs queer lyonnais.

Le 15 septembre, l’association LGBTQI-phobe Cosette et Gavroche, à l’initiative des "manif pour tous" lyonnaises, organise un colloque anti-PMA réunissant la crème de l’extrême droite catholique française.

Parmi les têtes d’affiche, on retrouve :
- L’inénarrable Ludo de La Rochère, présidente de la Manif Pour Tous.
- Raphaël Nogier, président de Cosette et Gavroche, ancienne tête de liste du Parti Chrétien-Démocrate (Boutin).
- Blanche Streb du lobby intégriste et anti-IVG Alliance Vita.
- Mais aussi....un proche de Riposte Laïque, groupuscule raciste et islamophobe, et des chantres de l’"écologie humaine", nouvel écran de fumée des "pro-life"...

A l’issue de ce colloque, c’est bien tout ce que la France compte de lesbophobes, transphobes, homophobes, anti-féministes, anti-IVG et complotistes anti-gender que l’asso entend fédérer.
Après avoir tenté de noyauter les états généraux de la bioéthique sur la PMA, (auxquels aucune lesbienne n’a été conviée), les intégristes tentent de revenir sur la scène médiatique en parasitant le débat public, derrière un discours médico-scientifique de façade.

Pour rappel, La Manif Pour Tous a libéré la violence LGBTQI-phobe : leur parole n’amène pas à la discussion comme ils le prétendent mais à une haine irrationnelle, déclenchant une hausse des exclusions des jeunes par leur famille, une hausse des agressions physiques et verbales que ce soit dans l’espace public, professionnel et familial, des familles homoparentales stigmatisées et un taux de suicide alarmant chez les jeunes LGBTQI. Derrière l’image de bonnes familles catholiques, n’oublions pas leurs slogans de 2012 : " La France a besoin d’enfants, pas d’homosexuels", "Allez brûler en enfer", ou autre joyeusetées.

Le choix de Lyon pour ce colloque n’est pas un hasard : l’extrême droite tente de faire de cette ville son berceau. Coucou l’école science po de Marion Maréchal Le Pen à Confluence. Coucou, le Vieux-Lyon parasité par des groupes identitaires et le Bastion Social, coucou Gégé Collomb et ses lois et discours haineux qui participent à la montée du fascisme, coucou Lyon 3, Gollnisch et les nervis du GUD et donc coucou l’Hôtel Mercure Château Perrache qui ne fera pas oublier son passé d’ancien QG nazi en accueillant la Manif pour Tous et Alliance Vita.

Pour cette rentrée en grande pompe, "Cosette et Gavroche" a donc choisi le Château Perrache, établissement bien connu dans nos milieux car partenaire du festival Intérieur Queer, qui y organisait une "Garçon Sauvage Cocktail" en juin dernier, dans un cadre bling bling somptueux. Bien que le public ne soit pas forcement bourgeois, il n’en reste pas moins que cette soirée célébrait le luxe, l’argent, la réussite et les privilèges. Des valeurs bien éloignées de la situation de précarité vécue par nombre de personnes trans pédé bies et gouines à Lyon, y compris parmi le public d’Interieur Queer. Au final, ce sont encore les entreprises comme Mercure Hôtel qui se refont une image pailletée sur notre gueule et ramassent notre argent au passage, tandis que nous continuons à subir violence, exclusion et précarité.

Notre colère vient de celles et de ceux qui n’ont pas eu accès à l’ événement Intérieur Queer, de celles et de ceux qui y sont allé.es, c’est aussi la colère de celles et de ceux qui avaient accepté de s’investir artistiquement dans cette soirée et se sentent aujourd’hui trahi.es par l’hôtel et ses "valeurs". Nous regrettons de ne pas avoir lu ou de communiqué public du festival Interieur Queer ou de l’Hôtel Mercure, un silence dont on ne sait plus s’il exprime l’embarras général ou la complaisance vis à vis du fascisme.

Les organisateurs du festival ont cependant affirmé sur leur page perso que l’hôtel avait pris connaissance de la nature du colloque après la signature du contrat et qu’il leur était impossible de l’annuler.
Nous exigeons donc que tous les bénéfices de cette tea party catho-fafs soient reversés à des associations luttant contre les LGBTQI-phobies et pour l’ouverture de la PMA pour tous-tes.


POUR LA PMA SANS PÈRE ET SANS REPROCHE,
RIPOSTE QUEER, FEMINISTE ET ANTI-FASCISTE.

Les Dragones, collectif drag lyonnais.
Les Méduses, collectif de lutte queer-féministe révolutionnaire.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Extrêmes droites » :

>« Nous assistons en direct à la fascisation du Brésil »

Où va le Brésil ? 50 millions d’électeurs y ont soutenu, au premier tour, le candidat d’extrême droite Jair Bolsonaro, arrivé largement en tête avec 46 % des voix, dans le cadre d’une campagne marquée par sa violence verbale et la diffusion massive de fausses informations. Basta ! propose une analyse de...

> Tous les articles "Extrêmes droites"

Derniers articles de la thématique « Rapports sociaux de genre » :

> Tous les articles "Rapports sociaux de genre"
}