L’internationale des travailleurs-ses de l’Éducation est en marche !

748 visites

Lors de rencontres internationales
organisées par la CNT à
Paris fin avril, début mai, une
réunion autour de l’éducation a
permis à de nombreuses organisations
autonomes à travers le
monde de s’exprimer mais surtout
de construire une liaison
forte entre elles.

Plus de soixante personnes et 15
organisations de 13 pays différents
étaient présents :
de Saragosse en Espagne, du
Portugal, d’Italie, d’Algérie, du
Congo, du Burkina Faso, de Guinée,
des États-Unis, de Suède, de
Turquie, de Colombie, d’Angleterre,
d’Allemagne et de France.
Les invités absents aux rencontres
seront mis au courant de notre travail
et notamment les invités de
Grèce, du Chiapas, de Oaxaca et de
México au Mexique, du Cameroun,
de Côte d’Ivoire, du Bénin, de Rabat
au Maroc, de Bruxelles en Belgique.

Au vu de toutes les situations et de
toutes les luttes autour de l’éducation
qui ont été relatées par l’ensemble
des organisations pendant la
réunion, huit revendications communes
apparaissent autour de trois luttes
(syndicales, sociales et pédagogiques).
Ces revendications répondent
à des attaques de tous les états
qui sont d’intensité très différentes
selon les pays. En effet, en Colombie
la répression syndicale frappe très
fort avec, pendant l’année 2006, l’assassinat
de 76 syndicalistes. En
Algérie, les syndicalistes sont enfermés
et parfois torturés. En ce qui
concerne l’indépendance de l’Éducation,
en Espagne,la religion est présente
à l’école, de la maternelle à l’université
 ; au Burkina Faso, un programme
de l’école primaire est financé
par la Banque mondiale et le
Fonds Monétaire International et
l’inscription dans les université est de
plus en plus chère, tout comme au
Portugal ! Les réalités sont différentes
mais les attaques nous semblent
globales et nous voulons y apporter
une réponse globale également !!!

Revendications portées ou à
porter dans nos luttes syndicales :

- l’amélioration des conditions de travail
(défense et augmentation des
salaires, lutte contre la précarité et
notamment contre les statuts d’emploi-
jeunes)
- l’arrêt de toute répression syndicale
et de la criminalisation des mouvements
sociaux
- la défense des droits de grève et de
réunion ainsi que le développement
des syndicats autonomes

Revendications portées ou à
porter dans nos luttes sociales :

- l’amélioration des conditions de vie
avec la création de logements
sociaux
- l’indépendance de l’éducation face
à la religion mais aussi le combat
contre la privatisation et la marchandisation
du système éducatif de la
maternelle à l’université
- la défense et l’amélioration du service
public d’éducation : augmenter
les moyens humains et financiers
- la lutte contre la discrimination des
femmes dans l’éducation

Revendications portées ou à
porter dans nos luttes pédagogiques :

Le débat étant difficile à engager en
si peu de temps, il nous est apparu
nécessaire de réfléchir sur :
- quoi enseigner afin d’aller vers une
éducation émancipatrice ?
- quelle école voulons-nous afin d’aller
vers une liberté d’enseignement
et une liberté d’apprentissage ?
Nous allons réunir ces revendications
autour d’une journée internationale
de lutte des travailleuses et travailleurs
de l’éducation dont la date
sera définie au plus vite.

Des outils ont été élaborés ou
vont l’être pour maintenir des
relations entre les organisations :

- pour diffuser les informations quotidiennes,
une liste de diffusion est
créée.
- création d’un site spécifique à l’éducation
- des actions de jumelages seront
réalisées
- un bulletin international réunira des
articles de fond sur l’éducation dans
les différents pays ou sur les luttes
prioritaires menées dans le pays
autour de l’éducation.

P.-S.

Les autres articles de TARTAGUEULE n°56 :
- Ni Dieu, Ni César, Ni Tribun… L’AVENIR NOUS APPARTIENT !
Le résultat des élections présidentielles va inévitablement marquer nos conditions de vie, de travail et de lutte...
- Eduquer ou enfermer ?
Deux des 7 établissements pénitenciers pour mineurs (EPM) vont bientôt ouvrir leurs portes (l’un à Meyzieu)...
- Le sécuritaire ne nous fera pas taire
sur le campus de Bron (Lyon 2)
- Lyon 1 se privatise
Le président de l’université Lyon 1 vient de se distinguer en étant l’un des premiers à ouvrir à la privatisation...

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info