LOPPSI 2 : le fourre-tout sécuritaire

5408 visites
25 compléments

Orwell nous l’a fait cauchemarder, l’UMP l’a fait... Présentation du menu de cette nouvelle loi, indigestion garantie. En discussion à partir du 14 décembre, cette réforme est en passe d’être acceptée dans l’indifférence quasi-générale.

- A Lyon, pour protester contre cette loi, l’occupation de la place Bellecour a commencé. Rejoignez-les !

On a beaucoup entendu parler c’est vrai de son fameux article 32 TER A, directement dirigés contre les Rroms, squatteurs, ou simplement mal-logés de toute sorte.
Cet article prévoit l’expulsion en 48 h sur décision du préfet de police uniquement (plus besoin de l’accord d’un juge d’instruction), une destruction de l’habitat s’il n’est pas mobile, et une possible saisie des biens...
C’est très bien détaillé sur le site du Droit Au Logement, donc je vous épargne la paraphrase.

Mais bon ça, c’est juste l’article 32 TER A. LOPPSI 1 et 2 étant plus un fourre-tout de mesures sécuritaires et liberticides digne d’une dictature qu’une simple déclaration de guerre au Rroms et à l’habitat choisi en général.

LOPPSI, c’est 2,5 milliards d’euros de dépenses (voir le budget détaillé) dont 70% dépensés en équipements policiers.

Au menu, on trouve :

- Lutte contre la cyber-criminalité.

Et pour ce faire, autorisation de l’emploi de mouchards (type "chevaux de Troie") par les forces policières dans le cadre d’une enquête. Assorti évidemment de la création d’un fichier informatique, Périclès (qui est-ce qui choisit ces noms au fait, Edwige, Périclès, je me suis toujours demandé...), qui conservera des données personnelles (adresse, compte bancaire, j’en passe...) sur tout citoyen surveillé dans le cadre d’enquêtes permises entre autres par Hadopi. On ne parle donc pas seulement de pédophiles ici, ma propre mère risque peut-être d’y figurer...

- Elargissement du fichage policier.

Les services de police et de gendarmerie pourront désormais croiser leurs fichiers et y faire des recoupements. Cela comprend potentiellement le Fnaeg (les empreintes génétiques), le Fijais (les condamnés pour crimes sexuels), Périclès, voire même les délits mineurs, étant donné qu’il n’y a pas vraiment de précision à ce sujet.
En fait dans le cadre d’une enquête, on pourra tout simplement utiliser les informations de n’importe quel fichier, même s’il n’est pas lié au délit en question. Le premier pas vers un fichier policier unique, dans lequel cohabiteraient délinquants sexuels, autant que cambrioleurs, dealers de shit, ou téléchargeurs de films...

- Allongement des peines de certains délits et visioconférence dans les tribunaux.

Un effet d’annonce suite à un fait divers glauque concernant un cambriolage chez des personnes âgées. La durée de la peine pour ce délit sera portée à 7 ans fermes (si si) si il est effectué sans violence, et à 10 ans dans le cas contraire. Il est prévu également un durcissement des peines pour les outrages ou violences à l’égard des forces de l’ordre.
Sous prétexte de désengorger les tribunaux, il sera mis en place un système de visioconférence. A savoir le détenu en prison, devisant de sa libération sur parole avec le tribunal, par l’intermédiaire d’une télé. Le Syndicat de la Magistrature s’offusque, et parle déjà de "télé-justice". Mais attention, le détenu pourra toujours "parler et défendre sa cause, la procédure reste inchangée" (je cite). C’est évident que le système serait plus efficace et expéditif si le détenu était dépourvu de micro, seulement bon à entendre sa sentence, mais bon, Rome ne s’est pas faite en un jour...

- Videosurveillance.

Rebaptisée pour l’occasion "videoprotection", un nouveau terme très Novlangue Orwellienne, elle est un des fers de lance de la réforme, avec le projet de tripler le nombre de caméras sur le territoire pour arriver à 60000 environ (mais au fait, qui va bien pouvoir regarder tout ça ?). Un budget de 20 millions d’euros sera alloué pour permettre au Maires d’équiper leur ville, mais bien entendu les coûts de fonctionnement à long terme, qui sont considérables, seront ensuite des problèmes locaux.
En clair, alors que l’inefficacité de la videosurveillance (pardon... protection) en matière de prévention de délit est pointée du doigt depuis plusieurs années, c’est un énorme coup de pouce qu’on fait là au lobby de la surveillance. Imaginez des commerciaux de célèbres marques de fabricants de caméras déferler dans toutes les mairies de France, qui n’ont pas d’autre choix, quelque soit l’opinion du Maire, que de dépenser cet argent. Ces 20 millions sont uniquement un inutile cadeau au privé.
En plus ces cameras sont toutes visibles sur internet et la plupart sont accessible sans aucun mot de passe. On peut les trouver dans Google, c’est expliqué ici. On trouve de tout, des caméras d’extérieur, d’hôtels, même de logements privés, et on peut les regarder en temps réel... C’est censé dissuader les cambrioleurs, moi je trouve que ça facilite plutôt les repérages, mais bon, je dis ça je dis rien.

- Amélioration des outils policiers.

Comprendre une débauche d’équipements modernes, souvent inutiles, et toujours hors de prix digne d’une parodie de Robocop. Il n’y aura pas d’augmentation d’effectif, ce chiffre servira uniquement à transformer nos simples policiers en superflics du futur méchamment bien équipés !
Eric Ciotti, rapporteur de la Loppsi 2 à l’Assemblée nationale, se félicitait ainsi du fait que « 70% des crédits supplémentaires dégagés grâce à la Loppsi seront utilisés pour financer des dépenses de fonctionnement ou d’équipement », soit 1,773 des 2,539 milliards d’euros « destinés à financer spécifiquement les priorités de la Loppsi 2 » (d’après Rue 89).

Au programme, il est ainsi question d’installer des « caméras embarquées » dans les véhicules (6 millions d’euros), et de les connecter au dispositif expérimental de Lapi (pour « lecture automatisée des plaques d’immatriculation »), dont l’utilisation sera « généralisée » (22 millions d’euros), mais également de déployer des « systèmes portables de vidéosurveillance » ainsi que des « dispositifs de surveillance de nouvelle génération pour les hélicoptères » (22 millions d’euros), soit un total de 72 millions d’euros.

On continue avec le « procès verbal électronique », la « préplainte en ligne », les « bornes de visiophonie » à l’entrée des brigades de gendarmerie (8 millions d’euros), les « lecteurs biométriques multifonctions pour contrôler les nouveaux titres sécurisés électroniques » (j’avoue ne pas avoir pu trouver ce que ça voulait dire), et la « carte professionnelle à puce multifonctions » pour les policiers (9 millions d’euros)…

On enchaîne avec l’installation de terminaux informatiques embarqués « afin de permettre la consultation des fichiers à distance » dans 6500 véhicules et 500 motocyclettes de la gendarmerie (32 millions d’euros), et l’interconnexion (pour 17 millions d’euros) du système d’information de la justice et du fichier Ariane (système d’application de rapprochement, d’identification et d’analyse pour les enquêteurs), créé pour fusionné les très critiqués fichiers Stic de la police (28 millions de victimes, 5,5 millions de « suspects ») et Judex de la gendarmerie (2,15 millions de « suspects »).

On ne s’arrête pas en si bon chemin, il en faut pour la police scientifique aussi. On leur commande donc des « kits salivaires » de dépistage des stupéfiants, des « éthylotests électroniques », des systèmes Imsi catcher (fausses bornes GSM qui permettent d’écouter et de localiser en temps réel les téléphones portables), des « loupes rétro-éclairantes », et des « microscopes stéréoscopiques ». Bon bien sûr c’est pas gratuit tout ça (110 millions d’euros).

On n’a pas oublié les défenseurs de l’ordre public, il pourront désormais jouer avec leurs nouvelles « armes légères de défense » (6 millions d’euros), leurs lanceurs de 40 mm et leurs pistolets à impulsion électrique (2 millions d’euros), et leurs « lanceurs d’eau » (3 millions d’euros), leurs cinémomètres Laser de nouvelle génération « permettant d’effectuer des mesures de vitesse sous de mauvaises conditions météorologiques » (5 millions d’euros), leurs lunettes de protection, gilets tactiques et pare-balles (24 millions d’euros), et leurs jumelles de vision nocturne « pour optimiser les moyens aériens » (1 million d’euros)...

Et on finit avec la sécurité civile, avec 131 millions d’euros, afin de contribuer au développement des capacités de réponse à la menace nucléaire, radiologique, biologique et chimique (NRBC), du système de prévision des tsunamis et de l’acquisition d’hélicoptères outre-mer.

Tous les chiffres sont tirés de Rue 89

Bref, vous avez compris, c’est Noël !

Les défenseurs de la réforme parlent de "saut technologique"...
On ne peut qu’être d’accord.

- Changement de statut du préfet et des polices municipales.

Les policiers municipaux seront désormais autorisés, "dans certaines circonstances" selon le Monde (pourquoi pas la Fête de la musique ou le Nouvel An), à procéder à des fouilles, des contrôles d’identité et des dépistages d’alcoolémie. Évidemment, cela représente plus de pouvoir et de responsabilité, sans qu’aucune formation ne soit prévue pour accompagner cette décision.

Le préfet de police aura également plus de pouvoir car il pourra prendre certaines décisions (expulsions suite à l’article 32, instauration d’un couvre-feu...) sans demander l’accord d’un juge d’instruction, jusque-là seul (et faible) rempart face aux dérives du pouvoir policier...

Cette "autonomisation" de la police par rapport au pouvoir judiciaire est peut-être le point le plus dangereux à long terme de cette réforme, car il remet en cause le statut du juge, jusque-là seul à même d’autoriser une expulsion, une perquisition, ou une écoute téléphonique.
On est en terrain glissant, et il n’y a qu’un pas à franchir pour évincer définitivement les juges des procédures d’enquêtes, et laisser le pouvoir policier opérer sans aucune entrave... C’est réellement une volonté de laisser, à terme, l’ensemble préfet/procureur/policiers seul décideur des moyens à mettre en oeuvre dans une enquête, sans compte à rendre à personne...

La définition même de l’État policier.

Voilà donc le programme et j’en passe bien sûr tant la liste est longue et obscure à la fois...

Conclusion ? Un fourre-tout totalitaire de 2,5 milliards d’euros (plus le coût à long terme de la videosurveillance qui peut difficilement être calculé) qui passe comme une lettre à la poste après la fatigante mobilisation sur la réforme des retraites (qui soit dit en passant n’économisera pas assez d’argent pour financer le "caprice LOPPSI") et qui est peut-être la réforme la plus dangereuse et la plus liberticide qui soit passée sous le gouvernement Sarkozy.

Parce-que tout le problème est là.
Même de la part de ce gouvernement... C’est excessif.

Ever Never

P.-S.

- Il y a un forum consacré à la lutte anti-LOPPSI ici, dans lequel on essaie d’informer des actions par régions.
- un site consacré à Loppsi 1 et 2 compile des articles de fond : Loppsi.fr.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 20 décembre 2010 à 13:39, par A

    Une autre manifestation est à venir le 21 décembre à 17h00 place Antonin Poncet soutenue cette fois par les syndicats et autres organisations.

    Il est important de se mobiliser contre cette loi LOPPSY 2 qui est une loi liberticide donnant tous pouvoirs à la police pour commettre un grand nombre d’excès.

    Une fois que cette loi sera votée, il sera trop tard pour comprendre que nous vivons sous la coupe d’un régime totalitaire. Nous n’aurons plus que nos yeux pour pleurer.

  • Le 17 décembre 2010 à 13:52, par nomade’s land

    j’suis bloqué en station pour l’hiver... j’ai appris l’existence de cette loi seulement HIER !!!!!
    et je peux pas faire grand chose pour aider à par relayer l’information...
    mais ils peuvent quand même pas interdire de circuler et d’être travailleur itinérant ? (pour reprendre le terme pompeux utilisé pour parler des saisonniers et des intérimaires qui font des missions à la semaine)
    si ?
    c’est du délire ce truc, ça veut dire que si on pousse la débilité de cette loi (y a t-il des lois non débile lol) au bout et bin genre un gros repas (de famille, entre ami-e-s ou je ne sais quoi !) les gens restent dormir et pas assez de place donc tente dans le jardin et bin se sera illégal... parce que tente = pas raccordé au tout à l’égout donc insalubre donc amende !!!!
    quel monde de fou !!
    j’suis de tout coeur avec vous
    solidarité et amitié ;-)

  • Le 17 décembre 2010 à 12:02, par énérvé

    salut les gens !

    pour info ça fait quelques jours que le mot passe : rdv 16h place bellecour (pour de multiples raisons c’est mieux bellecour que préfecture) et donc je sais pas d’où sort le rdv 18h préfecture mais bon...

    l’appel pour le rdv à bellecour est même sur agendaLyon à la suite de l’action des déboulonneurs et de la vélorution...

    alors svp déjà qu’on était pas nombreux au rdv de la semaine... pas la peine de se disperser !!!

    merci d’avance de faire tourner le rdv (qui tourne donc depuis un moment déjà) et auquel beaucoup de gens se sont engagés à venir (pardois de loin) à bellecour...

  • Le 16 décembre 2010 à 16:31, par jawani

    Nous avons fait passer le mots pour faire un rassemblement campement avec comme mot d’ordre « on pourra plus habiter sur nos propres terrain don on vien squatter chez vous ». ce dimanche a 17h pour répondre a la loi loopsis2 pour défendre la liberté de fair nos choix de vie comme on l’entend dans les habitation que l’on souhaite sans devoir forcément etre sous l’oeil des caméra avec une police privé qui controle nos dire et geste. c’est pour cela que je vous convit chaleuresement a notre petite équipe que j’espere etre le moin petite possible. Je fais donc appel a vos réseau pour pouvoir rassembler le plus de monde possible ramener des tracte différent. Je souhaite contacter le plus possible d’association touché par cette loi. a d

  • Le 16 décembre 2010 à 14:03, par quik-dark

    je fais passer l’info : rassemblement dimanche à 18h devant la préfecture

  • Le 16 décembre 2010 à 12:52, par Guillon

    LOP-PSI II
    Les dictateurs l’ont rêvé, l’UMP l’a fait ….

    Manant(e)s....

    N’oubliez jamais le fichier Teulard du nom de son concepteur-inventeur, flic es-qualité qui le créa avant 1939......
    Conçu dans le silence feutré et complaisant de l’entre deux guerres, loin de toute publicité et contestation des manants de l’époque, nos parents, sous la botte des gouvernants d’alors (maîtres d’oeuvre), avec la complicité des parlementaires.
    Son efficacité implacable se concrétisa un certain 16/07/1942 !

    Qu’on se le dise.....
    Une société qui oublie son passé est condamnée à le revire et surtout à disparaître ensuite.

    Nous nous sommes refusés à vider nos comptes en banque le 07/12/2010, refusant par la même occasion d’utiliser l’arme redoutable du fric (notre fric. Mais dans quel mesure nous appartient-il encore dès lors où nous ne pouvons le retirer d’un seul coup - pour l’avoir fait je sais de quoi je parle).
    En face la toile d’emprisonnement se tisse, sous nos yeux, et sans le moindre état d’âme de la part des "dictateurs en puissance et en devenir", actuellement en culotte courtes bavaroises, déjà dictateur sans en avoir le titre officiel, avec les serviteurs serviles et aux ordres.... (ministres, parlementaires, partis politiques dans leur ensemble et leur grande majorité).
    Ces "dictateurs en puissance" aiguisent leurs armes afin de pouvoir, au jour J, être autoproclamés "dictateurs officiels" avec le consensus général et la bénédiction de tous.....
    Avez vous pensez que la dictature permet de régler le problème de l’élection de 2012.
    Kaputt l’élection.... plus d’élections... et donc plus de concurrence possible.

    Il suffit de créer, soi même, un état insurrectionnel (comme ce fut, semble –t-il, le cas lors des « manifs retraites », aux dires de certains….) et de décréter qu’il faut agir de façon musclée. Ainsi le petit qui sommeille depuis 2004 deviendra soudain grands, plus grand que ses prédécesseurs à la fonction salvatrice…. (ces derniers étaient aussi sans talonnettes, natifs de première génération du pays qu’ils emportèrent à la pointe de la baïonnette des autres……, les natifs et occupants depuis parfois des siècles)

    Revisitez l’article 16 de la constitution de 1958, relookée le 21 Juillet 2008, avec la bienveillance-complice des parlementaires UMPS et comparez avec sa version de 1958......
    De quel bord sont les 3 décisionnaires suprêmes d’après vous (il est plus facile de convaincre 3 personnes que 920 parlementaires)
    Et dire que si élection il y a, ce sera ou l’UMP (qui ?) ou le PS (qui ?) qui l’emportera. J’ai mal à mon avenir…. Tant l’envers vaut l’endroit et vice et versa !
    Comment voulez vous que des gens qui gagnent, en cumulé, plus de 12 fois le « seuil de pÔvreté » puisent connaître les mesures à appliquer à ladite pÔvreté . Ils sont plus apte à agir pour ameliorer la situation des « pauvres riches » qui perçoivent difficilement quelques 3 millions d’euros par an (340 fois le seuil dedite « pÔvreté »)

    Bonne année 2011
    bonne entrée dans l’an VII de la « dictature des mesures sécuritaires ».
    Bonne entrée dans l’an IV du premier régne….
    L’insécurité (ou plutôt "les") n’est pas dans les accidents de la route, ni chez les Roms ....
    Elle est dans les ors de la république et dans les rangs et travées du Parlement et dans les coulisses des partis politiques. Je sais constater cela mais n’ai pour le moment aucune solution de rattrapage à proposer. Il faut savoir et penser autrement les choses et donc tout est en devenir. Ceux qui prirent la bastille furent devant le même constat et pourtant depuis….. on a fait du chemin pour revenir à la même situation.

    Kelly-Eric Guillon

  • Le 16 décembre 2010 à 12:48, par Glopssi

    Ca dirait à certains d’entre vous de se réunir en vue de créer un groupe multi-polaires ? Grosso et modo on pourrait, à l’aide du groupe, participer a un maximum de luttes (dans la mesure du possible) puis, au fur et a mesure, fédérer des gens et les mettre en coordination. Exemple : on va à un rassemblement contre l’occupation de la palestine, on lache aux gars qui s’occupent de ça notre numéro ce qui fait qu’ils peuvent nous appeler pour participer à d’autres actions mais en échange on prend le leur et on les appelle pour d’autres causes. Si on arrive à être présent un peu partout on pourrait devenir une véritable force sur laquelle compter, mettre en relation les uns les autres etc... Dans le même temps il faudra pas seulement être un groupe d’action mais aussi de réflexion, car rejoindre beaucoup de luttes implique aussi de les connaitre sur le bout des doigts.
    Bref, si ça vous dit d’essayer de monter ce genre de mouvement et comme dirait ma petite soeur : lachez vos com’s !

  • Le 16 décembre 2010 à 12:47, par PasContente

    http://linuxmanua.blogspot.com/2010/12/internet-francais-date-de-deces.html

    Voilà pour les nouvelles de l’assemblée. Faut vraiment qu’on s’organise pour samedi ! Les démarches pour déclarer la manifestations à la pref sont en cours, je vous tiens au courant. Et sinon un atelier banderole se prépare dans une communauté lyonnaise, mais l’idéal serait qu’on puisse réunir un max de gens genre vendredi soir.

    J’ai créé un mail pour faciliter l’organisation, parce que là c’est galère. Contactez moi/nous à : larevoltefr@gmail.com

    On se tient au courant ! Faites monter la révolte amis lyonnais !

  • Le 16 décembre 2010 à 11:21, par °°°

    Autant de dépense en matériel sécuritaire n’annonce vraiment rien de bon pour les réformes de la sécu , des impôts , de l’université qui arrivent dans les prochains mois.
    Ce qui est désespérant c’est de voir à quel point l’état dictatorial de la bande du phoukets se prépare à écraser la contestation qu’il va générer.

    Encore une fois on va se retrouver encore plus criminalisés et diabolisés alors que l’on défendra seulement notre liberté et notre envie de vivre décemment.

    Il serais grand temps que l’on s’organise un peu mieux contre tous ces porcs et que l’on se concentre sur ce qui nous est commun à tous plutôt que sur de minuscules points de doctrine ou de sémantique bons uniquement à nous diviser.

  • Le 16 décembre 2010 à 11:07, par Skankman

    Bienvenue dans l’Etat sécuritaire du XXIe. Qu’avons nous fait de l’esprit contestataire Lyonnais de 1831 ? Laisserons nous ces porcs fascistes nous gouverner ?
    Reprendre nos droits et leur interdire l’atteinte à nos convictions libertaires. Voilà notre credo ! Nous ne pouvons qu’espérer une mobilisation décente pour ce samedi 18 décembre.
    Nous ne sommes pas encore muets !

  • Le 16 décembre 2010 à 00:32, par Glopssi

    Aaaah, j’ai été informé tardivement du rassemblement du coup j’ai pas pu venir ! Puis le fait qu’il n’y ai pas beaucoup de monde ne ùm’étonne qu’a moitié, mais à quand une vraie structure de lutte rassemblant un spectre de mobilisation élargie ??? Dans l’idéal ce serait bien qu’une section/groupe/mouvement (appelez ça comme vous voudrez) puisse disposer de contacts permettant un combat permanent sur tous les fronts. Des idées ? En tout cas je serais partant, et je ne suis surement pas le seul :)

  • Le 15 décembre 2010 à 20:39, par K

    Actuellement moi pour ma part et comme le cas de beaucoup d’etudiants, j’ai mes partiels... Alors le petit nombre est explicable du coté des etudiants nan ? Mais je passerai vendredi pour ma part. Quels sont les besoins niveau nourriture & boisson ?

  • Le 15 décembre 2010 à 20:06, par dissent

    Proposition :
    Imprimez le texte ci dessus en faites plein de photocopie et distribution demain place Bellecour sortie du métro (ou avec d’autres tracts, des banderoles pour les motivés...) à une heure de pointe.

    Hérope : encore du monde Place Bellecour ?

  • Le 15 décembre 2010 à 19:49, par herope

    Micro rassemblement place Bellecour ce jour 15 /12/10. contre Loppsi 2
    Une dizaine de personnes ! puis vers 19h arrivée de 3 fourgons qui attendaient.
    Pour une agglo de 1,8 millions c’est beau !
    Ils peuvent installer la dictature sans problème !

  • Le 15 décembre 2010 à 16:16, par doumdigidoutchakpoumtchakapoumtchak

    appel de la coord grand ouest à une mobilisation nationale ce samedi 18 décembre.
    http://grenoble.indymedia.org/2010-12-10-Mobilisation-contre-Loppsi-2

  • Le 15 décembre 2010 à 11:50, par Anonymette

    CHERS MODERATEURS et chers rebels : il n’y a plus rien place Bellecour, les forces de l’ordre ont fait virer les camions par la fourrière, éteindre le feu par les pompiers, et emmenés les gens au poste. Mais la lutte continue place de la Bourse !

    Merci de modifier l’en-tête de l’article, et venez nombreux ! Il faut en parler, sensibiliser les gens, éveiller les consciences, arrêtons de nous faire bouffer par cette oligarchie quasi-totalitaire qui transforme cette si belle France en un territoire hostile de par ses lois répressives !!!!!!!!

  • Le 15 décembre 2010 à 10:39, par nico

    Salut a tous, si i a des gens sur lyon si i peuve me dire si les gens sont toujours a bellecour on arrive avec du vin chaud dans l apres midi. a tout a l heure

  • Le 15 décembre 2010 à 09:57, par colporteur

    La loppsi2 prévoir aussi que les agents de Pôle emploi soient assermentées pour contribuer à la chasse aux fraudeurs et aux travailleurs au noir, précaires en tout genre et sans paiers nont qu’à bien se tenir ou... dégager

    voir :
    L’assurance-chômage vue depuis l’intermittence, retour sur un diagnostic convenu

    Et aussi sur l’emploi comme moyen de contrôle au-delà des entreprises et de leurs disciplines : Nous refusons que tout au long de la vie la durée d’emploi gouverne nos existences et les soumette toujours plus au commandement de l’argent

  • Le 15 décembre 2010 à 00:46, par inconiclown

    je viens de quitter les copains copines place Bellecour... dont certains sont venus de loin pour trouver... presque AUCUN lyonnais sur cette place !

    quand je suis parti, nous étions une bonne dizaine, 5 dorment sur place (3 dans les 2 camions et 2 dans la tente), les autres se relaient dans la nuit...

    des tracts doivent « venir » demain matin, et si la place n’est pas évacué dans la nuit, nous pouvons envisager une journée place Bellecour pour informer, exposer, etc etc

    ce soir nous avons fait un feu (qui brule encore) dans un brasero
    - > il nous faut du bois pour demain, une scie au moins pour découper les palettes
    - > de quoi faire des banderoles (tissus, peintures)
    - > de quoi boire/manger
    - > de quoi tracter, informer (possible de faire une exposition avec quelques bouts de ficelles et de quoi les tendre, et des pinces à linges...
    - > des camions ! des tentes ! des tipis ! des yourtes !

    - > par dessus tout : du monde !!!!!

    nous étions une cinquantaine diamnche, idem lundi... et ce soir mardi une vingtaine, trente si on compte bien... pour avoir été là les 3 soirs c’est pas les mêmes à chaque fois donc si on se pointe tous demain ce serait bien, nous serions nombreux... et imaginer la place Bellecour avec un village de tentes et autres habitats choisis, feux de joies et de colères, banderoles, etc ça donne déjà envie !

    venez donc dès que vous pouvez voir les copains/copines , continuer à occuper cette place, montrer que nous allons nous battre et pas encore et encore continuer à se laisser marcher dessus !!!!

    en avant !!!!

    ps ; merci aux bénévoles de médecins du monde, de l’armée du salut pour les repas offerts, la croix rouge pour le café et tous les participants de près ou de loin... merci aussi à Radio Canut pour avoir passé l’info !

  • Le 14 décembre 2010 à 22:31, par dissent

    Une vingtaine de personne sont sur place et comptent camper besoin de soutien :
    Boisson chaude, jeux et solidarité !

  • Le 14 décembre 2010 à 18:27, par bloktavill

    c’est possible d’avoir plus d’info sur le rassemblement place bellecour ?

  • Le 14 décembre 2010 à 15:33, par EverNever

    Petit complément sur la justification de la videosurveillance par M. Hortefeux,
    et sur le constat del’inefficacité du blocage de site internet en Suède.

    Et un site généraliste pas mal foutu : www.loppsi.fr

  • Le 14 décembre 2010 à 15:05, par A

    Ouf, ce projet de loi semble avoir été modifié. La rédaction pour la seconde lecture est la suivante. Nous avons eu chaud. Cela avait été tenté.

    Lutte contre la cybercriminalité

    Article 2
    Après l’article 226-4 du code pénal, il est inséré un article 226-4-1 ainsi rédigé :
    « Art. 226-4-1. – Le fait d’usurper l’identité d’un tiers ou une ou plusieurs données de toute nature permettant de l’identifier en vue de troubler sa tranquillité ou celle d’autrui, ou de porter atteinte à son honneur ou à sa considération, est puni d’un an d’emprisonnement et de 15 000 € d’amende.
    « Cette infraction est punie des mêmes peines lorsqu’elle est commise sur un réseau de communication électronique ouverte au public. »

  • Le 14 décembre 2010 à 14:23, par A

    UN DETAIL INTERESSANT DE L’EXTRAIT DU PROJET DE LOI LOPPSY 2
    Chapitre II comportant les dispositions relatives à la lutte contre la cybercriminalité
    L’article 2 crée l’incrimination d’utilisation frauduleuse de données à caractère personnel de tiers sur un réseau de télécommunication.

    Grace à ce prétexte louable, un nouvel article du code pénal va être créé, à savoir :

    Le nouvel article 226-16-1 du code pénal réprime l’utilisation malveillante, dans le cadre des communications électroniques, de l’identité d’autrui ou de toute autre donnée personnelle en vue de troubler sa tranquillité ou de porter atteinte à son honneur ou à sa considération. Il sanctionne ces comportements, sur le modèle des appels téléphoniques malveillants, d’une peine d’un an d’emprisonnement et de
    15 000 Euros d’amende.

    En gros, si un membre du gouvernement est critiqué nommément sur un forum, ou tout autre réseau de communication, il peut s’il le souhaite poursuivre au pénal l’auteur de ce délit s’il estime que cela trouble sa tranquillité ou son honneur et le faire jeter en prison.
    Adieu la liberté d’expression !

  • Le 14 décembre 2010 à 13:22, par anonymous

    Le rassemblement d’hier place Bellecour s’est bien passé.
    Un nouveau rassemblement à 18h place Bellecour est prévu ce soir.
    Ramenez tout ce que vous voulez !

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info