Site collaboratif d’infos alternatives

La prison de Corbas pleine à craquer !

9 compléments

Voici quelques informations récoltées sur la toute nouvelle prison de la région lyonnaise située à Corbas...

Le directeur de l’administration pénitentiaire se réjouissait le 4 mai 2009 lors du transfert des anciennes prisons St Paul, St Joseph et Montluc d’un nombre déjà impressionnant de détenus : « Nous disposons avec la maison d’arrêt de Corbas d’un outil extraordinaire : douche et interphonie dans les cellules. Mais aussi des ateliers pour le travail et des salles de sport. »

Or, ce n’est pas du tout le même son de cloche que l’on entend de la part des prisonniers et des visiteurs de prison !

La prison de Corbas est déjà en surpopulation complète. Il n’y a plus de cellules individuelles disponibles, et les matelas par terre sont de retour.

Les ateliers pour le travail ne fonctionnent que très peu, et les personnes emprisonnées ne gagneraient que 180 euros par mois. Certains détenus ne supportant plus d’être enfermés à ne rien faire passeraient à l’acte plus que dans les anciennes prisons et il y aurait eu de nombreuses tentatives de suicides. Pour les femmes elles n’auraient pas de cours, pas de formation possible et les seuls ateliers qui leur sont destinés sont la couture et le tricot. Les produits à acheter pour cantiner auraient des prix encore plus élevés que dans les autres établissements. Les bibliothèques ne seraient toujours pas en fonction car ils n’ont pas encore tout informatisé.

Les portes de la nouvelle prison de Corbas ont du mal à s’ouvrir ou à se fermer, et c’est Eifage, l’entreprise privée qui gère la prison, qui est mise en cause. Le système informatique flanche trois mois après l’ouverture, et ces problémes de panne continuent, puisque la dernière en date s’est passée le vendredi 4 septembre. Que se passerait-il si un accident survenait de type incendie ou explosion, alors que les portes ne peuvent s’ouvrir ?

Il y aurait également un grave problème au niveau des transfèrements de prisonniers vers un centre de détention ou une centrale. En effet "l’orientateur" est décédé cet été et cela semblait être la seule personne qui s’occupait de cette fonction.

On dit que quatre personnes emprisonnées auraient la grippe A et seraient mises en quarantaine masquées. Les personnes derrière les murs seraient à bout et des bagarres seraient quotidiennes. Le quartier d’isolement serait à côté de la chaufferie, et le bruit serait insupportable.

Les parloirs des avocats qui servent aussi pour les visiteurs de prison sont fermés à clé à chaque visite, sans qu’on comprenne un tel dispositif. Il y a d’autre part beaucoup de problèmes avec les prises de parloirs pour les familles des détenu(e)s. Seules les personnes qui travaillent la semaine peuvent venir au parloir du samedi, elles doivent être munies d’un certificat de travail.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 15 janvier 2012 à 14:27, par Soso

    Il faut arrêter de dire que c des mensonges mon frère est la bas depuis novembre et c courriers de perdent ou mettent 1mois avant d arriver les parloirs faut si prendre 3 semaines mini avant
    C plus propre que la plupart des prisons la maison des familles san Marco est bien mais ils ont beaucoup de pb pour cantinier sinon ils ont à plus de chose au niveau des serviettes lecture

  • Le 31 août 2011 à 16:30, par melo-du 69

    bonjour moi j’aimerai savoir comen sa marche pour le parloir kan on na pas 18 ans et ke l’on parle plus a nos parents

  • Le 26 février 2011 à 13:54, par aladin

    bonjour

    y a il une personne qui peux me renseigné pour ce rendre a la prison de corbas en partant de la gare de lyon pardieu ou perrache

    je vous remercie d’avance

    lb2607@hotmail.fr

  • Le 7 septembre 2010 à 23:58, par bat

    j’aimerai beaucoup rencontré lili0159... pour parler prison.

    mon mail : homopolitikuss(a)gmail.com

    je suis à Lyon en ce moment et étudiant entre autres sur les prisons, et pas à l’éducation (prison) nationale bien entendu !

    la prison est-elle juste derrière certains murs ? ou partout ?

    OU dans nos têtes... prisons mentales ?

    sommes nous libres seulement par comparaison/opposition à la prison ?

    ou sommes nous touTEs en cage, pris au piège de notre propre système, de nos propres fuites, de nos propres peurs... une immense cage avec des murs construit par nos soins, sans même le savoir souvent.

    sommes nous libre parce que c’est inscrit sur les murs ?

    désolé pour le tas de questions...

    tout ça pour dire que pour moi la prison n’est pas, et ne sera jamais une bonne chose, car elle est à l’image de notre société :

    elle donne l’illusion de gérer les conséquences d’un système incohérent, pourri, violent, corrompu, suicidaire et guerrier sans jamais, jamais chercher la cause, les causes de ces enfermements... pour des actes passé, on se retrouve condamné pour "payer sa dette envers la société"... encore et toujours payer sa dette, gagner sa vie, travailler pour un salaire de misère, être enfermé dans une cage, attendre la "libération" pour retrouver la "liberté"...

    mais de quelle liberté parle-t-on enfin ???

    quand allons nous enfin gagner non pas notre vie (en théorie ça on a déjà gagné), mais notre liberté !

    nous serons égaux dans la liberté de choisir comment mener nos vies, ensemble et pas autrement...

    ta liberté étend la mienne à l’infini

  • Le 6 septembre 2010 à 21:41, par ka-mel

    mort de rire desoler de vous contredire mais arreter de dire n’importe quoi j’ai mon fiancer detenu a corbas et il est en cellule individuel il est seul avec deux lits superposer fau arreter de raconter nimporte quoi sur les prisons merci

  • Le 12 juin 2010 à 17:57, par titi69

    Est ce que depuis les nouvelles prestations des entreprises privées, votre confort a t-il été amélioré (cellule, linge, repas..)

  • Le 26 février 2010 à 19:55, par VALJEAN JEAN

    J’ai un frangin qui a bossé deux mois, en atelier,

    libéré en provisoire, on lui a promis que son salaire suivra a sa nouvelle adrésse.

    Il attends depuis 6 mois.

    Quélqu’un peut me dire qui détourne l’argent des detenus travaillant en atelier ,et libéré soudainement en libérté provisoire.CO

  • Le 27 janvier 2010 à 02:22, par lilie0159

    j’ai moi meme étée incarcerée la bas jusqu’en novembre,je peux affirmer que le salaire moyen est environ de 180 euros par mois pour 6h de travail par jour pour les travailleuses il n’y a qu’une heure de promenade par jour,soit 23h/24 enfermées.pour ce qui est des activités elles sont proposées en nombre tres limitées sous reserve d’acceptation de la demande,en 4 mois je n’ai pu participer à aucune car la liste d’attente etait interminable.sont proposés jeux de societé,couture,tricot,peinture
    pour travailler,il y a 4 places au service général et 20 aux ateliers pour 60 detenues.il vaut mieux ne pas etre malade car il faut attendre en moyenne 15 jours pour voir le medecin et les convoquations à l’infirmerie se font pour les femmes uniquement de 8h à 9h(heure de la distribution d’eau chaude pour le café du matin) et 12h à 13h car le reste du temps est reservé aux hommes. pour ce qui est des cantines c’est vrai que les prix sont affolants,à savoir un pot de nutella...5€ cantines à la redoute...mdr c’est 1 fois tous les 3 mois et on est meme pas sur de recevoir car bien souvent ça reste à la fouille,d’ailleurs la societé de cantine oublie regulierement de livrer les commandes,en particulier le tabac,sachant que pour beaucoup c’est le seul réconfort.
    il faut savoir aussi que le premier gradé vient d’etre "deplacé" au quartier hommes à cause de ses regards insistants sur les détenues,en particulier par l’oeilleton des cellules.la cour de promenade fait environ 150m2 de bithume avec 3m2 d’ombre sous un préaut en tolle.quand il pleut il n’y a aucun abri,pas meme pour le telephone qui fonctionne 45 minutes par jour pour 60 detennues ce qui provoque bien sur des discordes
    en cellule mieux vaut ne pas avoir de probleme car il faut environ 30 minutes pour que la surveillante réponde
    il y a effectivement eu pas mal de problemes d’ouverture des portes,en particulier un week end òu`nous avons passé plus de 48 heures sans promenade et ce soir la nous avons eu pur repas 2 biscottes un petit paquet de chips et une boite de corned beaf
    les conditions de detention mais surtout l’aspect humain est déplorable,en 4 mois d’incarceration j’ai essayé de mettre fin à mes jours plusieurs fois sans qu’aucun soutien ne me soit proposé,sauf bien sur une dose astronomique d’antidepresseurs.bien des filles se tailladaient les veines le soir et personne ne s’en inquietait,une femme enceinte a meme failli accoucher en cellule à force d’attendre qu’on veuille bien répondre à ses appels.quand je suis partie il n’y avait pas encore de surpopulation à la MAF mais les mesures se preparaient car il n’y avait plus une seule place disponible.
    il y a aussi un serieu probleme administratif,tant bien pour le courrier qui met des semaines a arriver quand il ne se perd pas niveau aussi des mandats(en moyenne 2 mois pour qu’il soient encaissés) et ne parlons pas des papiers officiels tels que demande de perm ou d’amenagement de peine qui se perdent.pour les parloirs c’est déprimant,mon conjoint,avec qui je vis officiellement n’a jamais eu son autorisation de parloir en 4 mois,tant de raisons qui poussent les filles à bout quoi que c’est mieu que de rentrer dans un parloir et de decouvrir une famille qui n’est pas la sienne(ça m’est arrivé)
    ma mere est restée une fois bloquée 3h parce qu’elle avait étée "oubliée" mon avocat je n’ai accepté de le voir qu’une fois car la fois où j’y suis allée (à 9h) je suis ressortie à 15h car oui,ils sont fermés à clé et on se fait souvent oublier,tout comme dans les box d’attente à l’ucsa à 6 dans 4m2 pendant des heures sans aucune aération en plein mois d’aout....
    tout ce que j’avance je peux le prouver j’ai gardé tous les documents de mon incarceration et je serais tres heureuse de vous renseigner sur ce sujet

  • Le 23 novembre 2009 à 10:51, par surv

    bonjour,

    je ne suis as tout a fait d’accord avec cet article

    en effet la prison est deja en surpopulation mais non les matelas par terre ne sont pas de retour, chaque detenu dort dans un lit

    les ateliers fonctionnent à plein regime

    les detenus ne touchent pas forcement 180 euros, ça peut-etre plus ou moins, mais ce n’est pas l’administration qui paie les salaires mais des entreprises privées qui gerent la prison (gepsa, eurest)

    les bibliotheques sont ouvertes

    les cantines ne sont pas franchement plus cher et les detenus peuvent acheter des articles sur la redoute (donc les prix sont les memes que pour nous)

    les parloirs avocats sont fermés pour des raisons de securité (c’est une prison !)

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info