Lancement d’un nouveau collectif pour des transports gratuits et libres à Lyon

5431 visites
17 compléments

Ce nouveau collectif qui se créé a pour but d’organiser la fraude sur le réseau TCL et de revendiquer l’accès libre et gratuit aux transports publics à Lyon, dans une perspective de décroissance et de justice sociale.

0 euro = 0 fraude !

Contrairement à ce qu’aimeraient nous faire croire les campagnes anti-fraude qui nous brûlent trop souvent les yeux, la fraude n’est pas une pratique vouée à saccager bêtement le réseau. Elle symbolise simplement le refus et/ou l’incapacité de payer aussi cher ce service qui ose encore se prétendre public.

Contre les contrôles de plus en plus systématiques, l’augmentation inéquitable des prix du réseau, l’utilisation de cartes d’abonnement traçables, les techniques fourbes des contrôleur-se-s en civil créant ainsi une atmosphère sécuritaire...

La seule solution juste et intelligente est la gratuité du réseau TCL

Augmenter les prix (dernièrement en 2013 et 2014....) entraine un recours plus intense à la fraude, qui nécessite d’investir davantage dans des matériels et du personnel de contrôle, qui entraine l’augmentation des prix, qui augmente la fraude, etc...
Voilà le cercle vicieux que Sytral a de toute évidence choisi de suivre.

Mais est-il plus coûteux aujourd’hui de rendre ce service gratuit que de consacrer une part toujours plus grande du budget à la lutte contre la fraude ?

Juste, intelligent et décroissant

Les politiques ont une fâcheuse tendance à agir en urgence : les week-ends gratuits pour contrer les pics de pollution ne sont pas une solution pérenne. La gratuité du réseau permettra un changement bien plus constant dans nos habitudes, et ce de manière égalitaire.

Cette initiative n’est portée par aucun parti, aucun syndicat, mais par des individu-e-s qui entendent réclamer leur droit à circuler librement, quelque soit leur ressource !

Si vous aussi vous êtes motivé.e.s pour lancer ce collectif, voici la liste de diffusion pour commencer à s’organiser trans­ports-gra­tuits-lyon-subscribe@lists.riseup.net

Et la page publique de cette liste : https://lists.riseup.net/www/info/transports-gratuits-lyon

Cette liste a pour but d’organiser la fraude sur le réseau TCL et de revendiquer l’accès libre et gratuit aux transports publics à Lyon, dans une perspective de décroissance et de justice sociale.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 29 avril 2015 à 09:47, par Gégé

    Tiens, le Sytral organise une « consultation » via des ateliers à propos du prochain plan de déplacements urbains...
    http://www.sytral.fr/TPL_CODE/TPL_ACTUALITE/PAR_TPL_IDENTIFIANT/261/20-actualites.htm

    Noyauter, Définition : Infiltrer un milieu afin d’y mener des opérations subversives.

  • Le 8 avril 2014 à 08:07, par nyork

    voyagez sans payer, imaginez vous TCL :
    http://img15.hostingpics.net/pics/268454TCLGratuit.jpg

  • Le 7 avril 2014 à 22:29, par zora la rousse

    Et puis aussi, leur campagne de merde honte à la fraude, ça serait cool qu’on puisse avoir les outils pour la recouvrir d’autocollants « TCL racket contrôleurs racketteurs » comme on avait sorti jusqu’au début des années 2000 (ou « honte au racket », pour adapter à leur pub de merde).

    Une satisfaction au milieu de tout ça : y’a toujours autant de tickets usagés laissés sur les portiques de métro en solidarité, malgré les agents TCL payés pour les jeter à la poubelle...et ces tickets servent...et cette pratique massive, elle date aussi de nos actions groupusculaires des années 1990 dans le métro.

    Alors même si on n’a pas (encore) eu les transports gratuits, on a bien fait d’agir : ça a laissé des traces, que ce soit dans les tarifs (abonnement à 50F), ou dans les usages (solidarité entre usagers).

    Reprendre la lutte peut permettre d’aller plus loin.

  • Le 7 avril 2014 à 22:28, par zora la rousse

    On a fait la même chose avec la SNCF pour aller à la manif nationale de perpignan ... la SNCF, après nous avoir envoyé les CRS, a finalement préféré négocier avec nous, débordée parce que la même chose se passait dans toutes les villes de France (et que vu qu’on nous laissait pas partir gratos, on avait commencé à se mettre sur les voies pour bloquer les trains, toc). Au final on a été manifester à Perpignan pour 50F l’aller retour...

    Bref, certes il y a des portiques dans le métro et le moment de leur mise en place a contribué à faire le « flop » des luttes pour les transports en commun gratuit concrètes sur lyon (parce qu’on ne pouvait plus accéder au métro, lieu de base de nos actions de groupe). Je me souviens qu’il y a eu des discussions sur « ouais en fait maintenant, il faut monter des actions de groupe pour saboter ces machins »...mais ça faisait entrer dans d’autres risques (pénaux), que peu voulaient prendre (je fais partie de ceux qui ne voulaient pas les prendre). De fait, plus rien ne s’est fait.

    Mais depuis, le tram s’est construit et répandu...et il n’a pas de portiques en interdisant physiquement l’entrée...et il peut faire un bon substitut, comme terrain d’action, au métro des années 1990 !

  • Le 7 avril 2014 à 22:27, par zora la rousse

    Donc l’amnistie de mes amendes pour 50F m’a permis de rentrer dans le circuit de l’abonnement à 50F par mois, auquel j’avais droit depuis peu, mais n’osais souscrire de crainte que les TCL me réclament les amendes !

    Le deuxième mois, ils ont mis plein de vigiles pour tout bloquer leur QG à la part dieu, et n’ont rien lâché. L’occupation du QG environné.e.s de vigiles belliqueux, c’était l’action la plus glauque de tout le mouv’ !

    Bref, le troisième mois, ça n’a pas marché, du coup, faute de troupes...

    On se faisait un plaisir de coller les affiches d’appel au rassemblement « annulation des amendes » sur les abribus de la ville, ça pétait bien sa mère !
    On a aussi fait un certain nombre de tours en métro en chantonnant « nous sommes les chômeurs, tout est à nous, rien n’est à eux, tout ce qu’ils ont ils l’ont volé, partage du temps d’travail, partage des richesses ou alors ça va péter ».

  • Le 7 avril 2014 à 22:26, par zora la rousse

    Il y a quelques années, à Lyon, j’ai participé aux actions pour des Transports Collectifs Libérés.

    C’était vers la fin des années 1990. Avant qu’il n’y ait les « portiques » du métro : on faisait des opérations « transports en commun gratuit », en prenant le métro en groupe avec méga, banderolles et slogans.

    C’était sympa à faire (puis les contrôleurs n’étaient pas encore en bandes de dix secondés par dix flics derrière, en plus des portiques inexistants alors...).
    C’est suite à ces actions, qu’il y a eu les tarifs « sociaux » (création de l’abonnement à 50F par mois pour les « pauvres » - enfin certains pauvres).

    Avant, il n’existait rien.

    Puis il y a eu le mouvement des chômeurs de 1998. Là, on a fait carrément des opérations « annulation des amendes ». On voulait faire ça mensuel, mais on a pu le faire deux mois seulement : les TCL ont négocié, avec une délégation de chez nous, le premier mois, l’amnistie des amendes de tous les présents moyennant paiement d’une somme « symbolique »...moi j’ai soldé toutes mes amendes pour 50F, ce qui était une grosse somme pour mon budget, mais rien par rapport au montant cumulé desdites amendes ;-) . Amendes eues alors que, hyperpauvre, je n’avais pas droit à l’abonnement à 50F parce qu’il fallait attendre 12 mois d’inscription à l’ANPE pour ça... !

  • Le 7 avril 2014 à 17:51, par TGL-Lyon

    Ah, en fait, c’est nous qui sommes teubés en anglais ; on a oublié le « b » de subscribe dans l’adresse.
    Maintenant, les deux methodes marchent :

    soit un mail à trans­­ports-gra­­tuits-lyon-subs­cribe@lists.riseup.net

    soit inscription via la page publique (lien dans l’article)

    A bientot sur la liste !

  • Le 7 avril 2014 à 17:28, par TGL-Lyon

    En effet, les mails reviennent, je ne comprend pas pourquoi.

    Du coup, on a regle le probleme des inscriptions a partir de la page publique.
    Si tu cliques sur le lien present dans l’article, tu peux desormais cliquer sur « suscribe » dans l’onglet a gauche.

    Autant pour nous et a bientot sur la liste !

  • Le 7 avril 2014 à 14:29, par Teubé

    Soit je suis teubé, soit votre truc marche pas. Le mail pour l’inscription sur la liste me revient et je ne trouve pas la liste dans le catalogue de liste riseup.... Ce serait cool de faire un truc un peu plus clair. Merci

  • Le 6 avril 2014 à 16:45, par Lolo

    Le site d’une ex-mutuelle parisienne :

    https://mutuelletgv.wordpress.com/

    La déclaration, par exemple, est à disposition de qui veut...

  • Le 6 avril 2014 à 02:07, par buuh

    Il y a quelques années (2005 à 2008) j’ai participé à Paris au RATP (Réseau pour l’Abolition de Transports Payants). Il militait pour des transports publics gratuits. On organisait notamment des manifs « portes ouvertes » dans le métro (on laissait passer gratuitement les « usagers » (argh !) par les portes à côté des portillons). Le RATP apportait aussi un soutien aux sans pap et à ceux qui se mettaient dans des situations inextricables car ils ne pouvaient pas payer les amendes reçues ou faire les démarches (parfois complexes) pour ne pas payer parce-qu’il étaient insolvables. On militait également contre le fichage à base de RFID des cartes d’abonnement ! Et on avait des affiches et autocollants pas mal...

    Il existait également plusieurs mutuelles de fraudeurs, qui fonctionnaient en réseau mais se distinguaient du RATP pour des raisons légales notamment. Chaque moi je versais à la mienne lors de nos réunions 5 euros. Nous étions une dizaine et si qqn s’était fait prendre dans le mois, la mutuelle lui remboursait l’amende payée sur le coup.Je ne sais pas comment ça fonctionne à Lyon aujourd’hui mais à Paris on arrivait à passer à travers les mailles du filet des contrôleurs et chaque mois la mutuelle était bénéficitaire et reversait une part au RATP...

    C’était aussi l’occasion de « vivre » autrement le moment triste des transports en commun. On se refilait les bons plans, les pièges à éviter, on apprenait à saboter les machines...

  • Le 4 avril 2014 à 19:01, par TGL-Lyon

    Pour vous inscrire sur la liste, vous pouvez envoyer un mail a
    trans­ports-gra­tuits-lyon-subscribe@lists.riseup.net

    Ou allez sur la page publique de la liste (lien dans l’article) pour ceux et celles qui savent s’inscrire a partir de cette page !

  • Le 4 avril 2014 à 09:03, par Iman

    Une très bonne initiative !
    Et puis ne pas oublier l’information sur les contrôles en cours qui pourrait être largement diffusée et généralisée via les réseaux sociaux (type twitter), etc.
    Cela existe déjà pour les radars mobiles, mais trop peu pour les contrôles TCL : l’idée est simple : par exemple sur twitter, il suffirait juste de s’entendre sur un hashtag précis, que le plus de monde en ait connaissance (via tracts et stickers) et qu’ainsi chacun renseigne le réseau lorsqu’un contrôle est en cours, à quelle heure et avec sa localisation précise.

  • Le 4 avril 2014 à 09:03, par Fraudeuse

    Salut, désolée pour cette question d’ordre de technique mais : comment s’inscrire sur la liste de diffusion ?
    Merci

  • Le 4 avril 2014 à 04:07, par NuMe

    salut,
    J’essaye de m’inscrire a votre mailing list mais le mail me reviens....

  • Le 3 avril 2014 à 23:19, par TGL-Lyon

    On pense a plein de choses en fait. Rien n’est decrit dans cet article car on ne veut pas decider a l’avance des actions sachant que le gros de l’effectif reste a venir. D’ou la mise en place d’une liste de diffusion pour commencer a echanger et se reunir. Chacun et chacune vient avec ses idees - ou juste sa motivation !

    Pour l’instant, on pensait creer une caisse de solidarite pour payer les amendes (dont le fonctionnement n’est possible qu’a partir d’un certain nombre de personnes), ouvertures des portes du metro pendant les heures d’affluence et diff’ d’infos sur notre revendication, redaction d’articles d’infos (sur les donnees de la securite, gestion du budget, l’implication politique du Grand Lyon,...), campagne de stickers,...

  • Le 3 avril 2014 à 21:40, par Bananarchiste

    Je ne comprends pas bien en quoi consiste le collectif concrètement. Aide financière pour payer les amendes ? Propagande ? Sabotage ?

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles du groupe « Transports Gratuits Lyon » :

› Tous les articles "Transports Gratuits Lyon"

Derniers articles de la thématique « Transport » :

>Du Grabuge chez TCL ! Sortie du n°0 du zine le 21 septembre

Après huit mois de travail, quelques réunions et un certain nombre de choses liquides et solides ingurgitées, le collectif Grabuge est heureux de vous annoncer la parution de son premier fanzine, disponible le 21 septembre lors de la soirée de soutien à Rebellyon, au Grrrnd...

› Tous les articles "Transport"