Le 23 avril, vendredi de la colère, manif de la CGT contre la réforme de l’assurance chômage

488 visites

Le projet de réforme de l’Assurance Chômage menace toutes et tous les salarié-e-s dont la carrière est sou-mise aux aléas des plans sociaux, restructurations, licenciements de tous motifs. Au total, ce sont près de 1,7 million d’allocataires qui risquent de perdre totalement ou partiellement des droits, alors que, déjà, 6 chômeurs sur 10 n’étaient pas indemnisés avant la crise.

Le 23 avril, la CGT appelle à la mobilisation contre le projet de réforme de l’Assurance Chômage, un projet délétère anti-travailleurs qui impactera une assurance-chômage déjà bien amoindrie par les réformes successives du gouvernement !
Tous ensemble, répondons par l’offensive et dénonçons les véritables responsables du chômage : le patronat qui licencie éhontément et qui met en concurrence les travailleurs privés d’emploi et précaires, toujours plus nombreux à connaître les affres de la privation d’emploi !

Mais la CGT fait des propositions durables pour garantir à tous et toutes un revenu de remplacement digne, et surtout pour ériger le droit au travail en valeur fondamentale ! A l’encontre de la casse de l’emploi mise en œuvre par des capitalistes voraces qui s’attaquent à la vie des familles pour leur seul profit !

LE 23 AVRIL, TOUS DANS LA LUTTE
MANIFESTATION A 11H, DEPART DU TNP, VILLEURBANNE

JPEG - 452 ko

Le projet de réforme de l’Assurance Chômage menace toutes et tous les salarié-e-s dont la carrière est sou-mise aux aléas des plans sociaux, restructurations, licenciements de tous motifs. Au total, ce sont près de 1,7 million d’allocataires qui risquent de perdre totalement ou partiellement des droits, alors que, déjà, 6 chômeurs sur 10 n’étaient pas indemnisés avant la crise.
La CGT exige le retrait De LA REFORME ASSURANCE chômage !
La CGT exige des aides d’urgence, sans condition et immédiates, pour les dizaines de milliers d’apprentis sans employeur, les étudiants ou jeunes à la recherche d’un emploi inaccessible particulièrement en période de pseudo confinement. Les conditions d’ouverture de droits à l’assurance chômage doivent être supprimées pour ces jeunes, particulièrement pour ceux qui sont primo-demandeurs.
La CGT refuse ces nouveaux reculs en matière de droits sociaux et garanties collectives et se mobilise pour obliger le gouvernement à retirer sa réforme.
Dans ce mouvement, nationalement, de très nombreux travailleurs et travailleuses du spectacle et de la culture, avec des travailleuses et travailleurs précaires de différents métiers, sont entré-es en mouvement et occupent depuis plusieurs semaines près de 100 lieux culturels (théâtres, salles de spectacle). Dans le Rhône, ils et elles occupent le TNP de Villeurbanne et l’Opéra de Lyon.
Les salariés précaires, saisonniers, intérimaires, extra-hôteliers, guides-conférenciers, livreurs des plate-formes mènent en commun des actions professionnelles pour leur droit au travail, à un salaire juste et à une pro-tection sociale intégrale qui les mettent réellement en sécurité et ne soit pas une aumône.
La CGT appelle à un printemps des luttes aux côtés des salariés qui agissent pour le maintien et le développe-ment de leur emploi et des droits de tous. Elle démontre, à travers la tenue de nombreux bureaux d’embauche dans les secteurs privé et public, l’importance du besoin de créer des emplois !
la CGT s’est toujours dressée face à cette réforme !
Elle revendique UNE SECURITE SOCIALE :
-* Intégralement financée par les cotisations

  • Indemnisant à 100%
  • Intégrant le risque chômage, jamais en dessous de l’ancien salaire ni du SMIC CGT

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Travail / Précariat / Syndicalisme » :

>L’organisation des libertaires à Lyon au milieu des années 1980

En mai-juin 1985, la revue IRL (Informations et réflexions libertaires) consacrait un numéro aux « libertaires entre Saône et Rhône », détaillant les groupes, les lieux, les dynamiques des mouvements anarchistes lyonnais. Un texte, intitulé « Organisation libertaire à la lyonnaise » tentait de faire la...

>Démission d’une AESH parmi tant d’autres

Je suis Accompagnante d’élève en situation de handicap dans un collège et j’ai décidé de démissionner. Voici le mail adressé à ma hiérarchie directe et qui, bien qu’il soit bref et non-exhaustif, tente de rendre compte des formes concrètes que peut prendre la violence institutionnelle. Il s’agit-là d’un...

› Tous les articles "Travail / Précariat / Syndicalisme"