Le combat continue au Mexique : 3e assemblée étatique de l’APPO à Oaxaca

1119 visites
Oaxaca

Aux médias,
Aux médias alternatifs,
Au corps enseignant démocratique,
Aux peuples de Oaxaca, du Mexique et du Monde.

Les 17 et 18 novembre 2007 a eu lieu la 3e assemblée étatique de l’APPO grâce à la forte participation ouverte et plurielle du peuple. Cette assemblée répond à la nécessité urgente de réorganisation, venant d’en-bas, grâce aux bases populaires, autour des revendications suivantes :

- Liberté immédiate pour tous les prisonniers politiques et pour les objecteurs de conscience !

- Sanction immédiate pour les assassins (physiques et commenditaires) responsables des crimes politiques de l’an dernier, en particulier ceux du 25 novembre !

- Retrait immédiat des plaintes déposées contre les participants du mouvement social !

- Halte à la persécution !

Voilà maintenant un an qu’a eu lieu la répression la plus sauvage qu’ait connu l’APPO, le 25 novembre 2006. Aujourd’hui encore, il reste encore des prisonniers politiques. Lors de la 3e assemblée, des actions unitaires et concrètes ont été votées, parmi lesquelles la coordination avec la section 22 du SNTE [1] pour obtenir la libération des prisonniers politiques.
Aujourd’hui encore, les 26 assassinats commis lors du soulèvement oaxaquègne restent impunis. Il en est de même pour les disparitions forcées, les tortures physiques et psychologiques, les viols, les enfermements illégaux et les actions qui, jour après jour, font de l’Etat de Oaxaca un Etat fasciste d’exception. Se sont pourtant l’armée et les groupes paramilitaires qui ont orchestré cette repression, dans les régions du pays où les grands capitalistes pensaient implanter leurs megaprojets de mort, notament à Atenco, dans le Guerrero et le Oaxaca.

JPEG - 163.6 ko

Pour cela, en ce jour, le peuple organisé dans l’APPO - avec ses différents secteurs, collectifs et organisations - présente les résolutions générales et consensuelles suivantes :

- Tout en respectant le principe d’élection, la APPO ratifie les accords émanants de son Congrès constitutif [2] et de sa première assemblée. Ceux-ci appellent des actions qui permettent à l’APPO d’aller plus loin que les processus conjoncturels, comme l’ont été les dernières élections municipales, et qui permettront une transformation sociale profonde de Oaxaca et du Mexique.

- L’APPO demande la libération de TOUS les prisonniers politiques de l’Etat : Pedro Castillo Aragon, Victor Hugo Martinez Toledo, Miguel Angel Garcia, Wilber Ramon Aquino Aragon, Jaciel Cruz Cruz, Flavio Sosa Villavicencio, David Venegas Reyes, Adan Mejia Lopez. Mais aussi les prisonniers de Xanica : Abraham Ramirez Vasquez, Juventino et Noel Garcia Cruz ; ceux de San Isidoro Aloapan : Juventino Cruz Perez, Eutimio Mendez Lopez, Anastasio Lopez Perez et Artemio Perez ; ainsi que les prisonniers des peuples de Loxicha.

- L’APPO dénonce la persécution contre les activistes politiques, en particulier celle des camarades : Dolores Villalobos Cuamatzin, Raul Gatica, Alejandro Cruz Lopez, Samuel Hernandez, Jaquelina Lopez Almazan, Ulices Reynosa.

- L’APPO exige des sanctions contre les assassins et commenditaires responsables de la mort de nos camarades, en particulier contre Ulices Ruiz Ortiz pour le génocide perpétué contre les peuples de Oaxaca.

- Une commission plurielle de l’APPO assistera et saluera l’effort du Front National Contre la Repression et portera les positions adoptées lors de cette assemblée.

Halte à la persécution de nos camarades !
Halte à la répression !
Soutien total aux processus révolutionnaires de Cuba, du Venezuela, du Brésil et de Bolivie !
Liberté pour les prisonniers politiques d’Atenco, condamnés à des peines féroces par le régime fasciste de Felipe Calderon !

Tout le pouvoir au peuple !
Asamblea Popular de los Pueblos de Oaxaca (APPO)

Oaxaca de Juarez, Oax : ville en résistance, le 21 novembre 2007.


Traduit par E.S.

Notes

[1Syndicat National des Travailleurs de l’Education

[2un compte-rendu de ce congrès est proposé par Georges Lapierre, présent sur les lieux. Il est en deux parties, à lire sur le site du CSPCL (1, 2)

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Oaxaca » :

>Il y a 15 ans : la commune d’Oaxaca

Alors qu’en 2021 nous fêtons le 150e anniversaire de la Commune de Paris, il y a quinze ans, en 2006, le Mexique connaissait un mouvement social d’une ampleur sans précédent depuis la révolution mexicaine de 1910. Une grève enseignante allait embraser l’État d’Oaxaca pour déboucher sur une remise...

>[VIDEO] Lutte de classe à Oaxaca 2016

Vidéo en provenance de camarades du Mexique. Cette vidéo a été élaborée par des militants mexicains au moment où les faits se produisaient, juste après le massacre de Nochixtlan, dans l’état d’Oaxaca, le 19 juin 2016, quand la police a ouvert le feu contre des manifestants qui bloquaient une...

› Tous les articles "Oaxaca"