Les cheminot.es en luttes font un comité d’accueil à Benjamin Griveaux, porte parole du gouvernement

572 visites

Benjamin Griveaux, porte parole du gouvernement était à Lyon pendant 2 jours les 7 et 8 juin. De, la Duchère à Confluence, il était venu serrer des mains, mais les cheminot.es en luttes ne l’entendaient pas de la sorte et sont venu.es s’inviter à la petite fête organisée par Caroline Collomb...

Pour le porte parole du gouvernement, les objectifs de l’année 2018 de l’Exécutif sont affichés ; chasse aux chômeurs, aux réfugiés, assassinat des services publics (dont le service public ferroviaire), abandon du système hospitalier, destruction de notre modèle social, affaiblissement du débat démocratique.

C’est dans ce contexte que les cheminots ont entamé une grève depuis le 03 avril 2018 et qu’ils sont encore fortement mobilisés après deux mois de conflit. Sur la région Rhône-Alpes, lors de la dernière séquence de grève des 02 et 03 juin, les chiffres de la direction étaient de 27% et 28% de grévistes.

Alors que de dysfonctionnements en accroissement de la dette, les libéraux et nos dirigeants poursuivent leur logique de démembrement de la SNCF, la CGT refuse le statut quo libéral qui consisterait à poursuivre dans cette fuite en avant.

La Fédération CGT des cheminots s’oppose au projet de « nouveau pacte ferroviaire » et avance des propositions dans un rapport « Ensemble pour le Fer » qui ont pour ligne directrice de partir de l’intérêt général c’est-à-dire des besoins des usagers et du pays puis d’arriver sur les outils nécessaires et enfin le financement de ces moyens.

Les cheminots restent toujours mobilisés contre le projet de « nouveau pacte ferroviaire », pour preuve l’augmentation de la participation des cheminots aux AG de grévistes sur la séquence des 7 et 8 juin.

Le Secteur CGT des Cheminots de la région de Lyon appelle à une journée des cheminots en colère le 12 juin prochain. On n’a rien volé, nous !

CGT Lugdunum

Voir aussi :

450 cheminots en grève ont envahi la gare de Lyon Part Dieu à la mi-journée ce vendredi 8 juin

Au 28e jour de grève, 450 cheminots ont occupé la gare de la Part Dieu à la mi-journée ce vendredi. Les usagers ont largement témoigné leur soutien aux grévistes à l’occasion de cette manifestation improvisée. Les cheminots se sont également rendus au pied du siège de Transdev dont le patron est (...)

8 juin

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Syndicalisme-mouvement ouvrier » :

>Tirons le bilan de la grève à la SNCF !

Ce texte est la synthèse de discussions menées entre cheminots de la région de Nantes sur le mouvement de mars à juillet 2018. Issue d’échanges entre grévistes, elle se veut une contribution au bilan de cette lutte.

> Tous les articles "Syndicalisme-mouvement ouvrier"
}