Les jeunes de Oaxaca partent en Caravane...

915 visites
Oaxaca

Traduction du communiqué des Jeunes du Mouvement Social de Oaxaca relatif à la première caravane pour la défense de la terre et des droits des peuples à en disposer. Cette caravane se rendra dans l’Isthme de Tehuantepec, région envahie par les multinationales mais toujours en résistance.
En fin d’article, des précisions sur les relations Franco-Mexicaines et ce qu’ils appellent « le groupe de haut-niveau économique »...

Au digne peuple de Oaxaca,
Au peuple Mexicain,
Aux peuples du Monde,
Aux médias alternatifs.

Ceci est notre humble parole, mais cependant digne et juste. Nous sommes des jeunes qui se sont faits et forgés dans la lutte. Après l’année 2006, nous ne sommes pas retournés à nos occupations, nous ne nous conformons plus, nous n’oublions pas, nous ne pardonnons pas. Notre État – Oaxaca (NdT) – vit de trop nombreuses injustices qui blessent notre cœur. Tout ça, nous ne le voyons pas à la télévision et nous ne l’entendons pas non plus du côté des radios commerciales, le savent celles et ceux d’entre nous qui ont appris à regarder d’Autres Mondes qui naissent du fond de l’histoire.
C’est pourquoi aujourd’hui, nous prenons l’initiative d’aller à la rencontre de ces autres Mondes qui font partie de notre territoire, qui se font envahir par les grandes multinationales avec la bénédiction du gouvernement. Mais nous savons déjà, nous avons appris que quand le gouvernement parle de développement et de progrès il n’y a que réquisition et imposition. Là où ils nous disent qu’il y aura plus de travail, c’est que nous ne travaillerons plus pour nous, mais pour nourrir un patron, un cacique , ou ces mêmes gouvernants…situation que nous rencontrons dans notre État quelque soit l’endroit où l’on regarde.
Au Mexique comme dans le monde entier, beaucoup de peuples luttent et résistent contre ce « développement », contre ce « progrès », parce qu’ils savent que ça ne profitera qu’à quelques-uns, et que ces quelques-uns ne sont en rien les propriétaires légitimes du territoire et de ce qu’on y trouve.
Dans la région de l’Isthme de Tehuantepec, des villes ou villages comme Jalapa del Marqués, Juchitán, San Blas Atempa, Zanatepec ou Benito Juárez Chimalapas sont des points stratégiques pour le développement de méga-projets comme le Plan-Puebla-Panama (PPP), l’Accord de Libre-Échange Nord Américain (ALENA), le Couloir Biologique Meso-américain ou l’Alliance Pour la Sécurité et la Prospérité de l’Amérique du Nord (ASPAN, ou PSP en français). Et que ce soit bien clair : ces peuples ne luttent pas pour le développement, mais pour un mode de vie propre, digne et juste !

JPEG - 47.6 ko

Cette proposition de caravane émane des Rencontres des Jeunes du Mouvement Social Oaxaqueño, qui ont eu lieu les 11, 12 et 13 janvier 2008 à Zaachila. Cette caravane est basée sur les principes simples et fondamentaux d’avancer en s’interrogeant et d’enseigner en apprenant. Ses objectifs :

- En tant que jeunes des rencontres, se rapprocher des régions où travaillent les diverses personnes, organisations et collectifs qui participent à cette rencontre et où se vit un processus de résistance et d’autonomie.
- Apporter des informations aux différentes régions sur les luttes des mouvements sociaux internationaux, nationaux et de Oaxaca, mais aussi mettre en relation les luttes et résistances de ces communautés.
- Mener à bien des ateliers d’accompagnement mutuel dans l’échange des connaissances avec les régions. Les ateliers sont à la disposition des communautés et sont des propositions qui ne seront pas imposées, puisque nous prenons en compte les nécessités et les décisions que prennent les communautés, en ce qui concerne les sujets et dynamiques de chaque atelier.
- Produire des écrits sur les observations des communautés, mais aussi des communiqués, articles, vidéos, documentaires, spots radios, etc, afin de diffuser les problématiques des régions au niveau national et international.

La proposition des caravanes est une initiative qui vient de la nécessité de réorganiser le mouvement social. Cette proposition de réorganisation à travers les caravanes vers les villes à également pour but de nous re-connaître dans la lutte sociale et de contribuer à la relation de ces luttes de résistances Oaxaqueniennes, entre barricadiers, médias alternatifs, quartiers populaires, collectifs, organisations, peuples et personnes. Nous comptons en plus avec la présence d’observateurs internationaux des Droits de l’Homme et de communication alternative.
Nous avons pensé rencontrer les peuples des huit régions qui composent notre État. Ce premier voyage aura pour destination la région de l’Isthme, pour avancer ensemble en connaissant les différents modes de luttes, et trouver différentes formes et modes de collaboration.

C’est ainsi que nous commençons ce que l’on considère comme « Le sentier du jaguar, pour la régénération de notre mémoire, pour la défense du territoire » que, du 5 au 12 mai, nous visiterons : Tlacolula, Jalapa del Marqués, San Blas Atempa, Juchitán, Zanatepec y Benito Juárez, Chimalapas.

Oaxaca est là, la lutte continue !!
Liberté et justice pour les peuples de Oaxaca !!
Ulices Ruiz hors de Oaxaca !!

¡¡Tierra y Libertad !!

Rencontres des Jeunes du Mouvement Social Oaxaqueño


Les 14 et 15 mai 2008, Nicolas Sarkozy se rendra au Mexique. Cette visite donne suite à la venue, en janvier dernier, de M. Novelli, secrétaire d’État français chargé des entreprises et du commerce extérieur. Ces voyages ont pour but de fortifier ce qu’ils ont appelé "le groupe de haut niveau économique France-Mexique". Ce groupe est composé de chefs d’entreprises français et mexicains ; ensemble, ils prévoient d’accroître les partenariats économiques. Un œil sur la liste des participants nous laisse entrevoir le désastre à venir...

Pour la partie mexicaine :
- M. Bailleres (Groupe Bal)
- M. Arango (groupe Concord)
- M. Aleman (Interjet)
- M. Medina Mora (Banamex)
- M. Azcarraga (groupe Televisa)
- M. Thurlow (Embotelladoras Unidas, GEUSA)
- M. Beckman (groupe Cuervo SA)
- M. Meyer (historien).

Pour la partie française :
- M. Beffa (Saint Gobain)
- M. Lafont (Lafarge)
- M. Herteman (Safran)
- M. Lachmann (Schneider Electric)
- M. Mestrallet (Suez)
- M. Pelisson (Accor)
- M. Riboud (Danone)
- M. Gallois (EADS)
- M. Blanquer (Recteur de l’Académie de Créteil)

La région de l’Isthme de Tehuantepec attire bon nombre d’entreprises car, d’une part, elle est sur la route du Plan Puebla Panama (et donc liée au marché américain, présent sur les lieux). D’autre part, c’est une région où le vent est très fort et procure une source d’énergie non négligeable pour des entreprises comme Suez ou Schneider...mais il faut pour cela déloger les personnes qui y vivent. Le Partenariat pour la sécurité et la prospérité (PSP) mentionné plus haut rapproche les armées mexicaine et nord-américaine... ils vont bien laisser une petite place pour EADS là au milieu...

Cette caravane se propose, comme déjà dit, de rencontrer les personnes qui luttent déjà sur place, à leur échelle (un terrain, un village, un port), contre cet envahissement. Peut-être y aurait-il des choses à faire de notre côté de l’Atlantique pour protester et empêcher ce genre d’accords ?!

Face à l’ennemi commun, résistance internationale !

Halte à la coopération économique et militaire entre le Mexique et la France !

E.S.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Oaxaca » :

>Il y a 15 ans : la commune d’Oaxaca

Alors qu’en 2021 nous fêtons le 150e anniversaire de la Commune de Paris, il y a quinze ans, en 2006, le Mexique connaissait un mouvement social d’une ampleur sans précédent depuis la révolution mexicaine de 1910. Une grève enseignante allait embraser l’État d’Oaxaca pour déboucher sur une remise...

>[VIDEO] Lutte de classe à Oaxaca 2016

Vidéo en provenance de camarades du Mexique. Cette vidéo a été élaborée par des militants mexicains au moment où les faits se produisaient, juste après le massacre de Nochixtlan, dans l’état d’Oaxaca, le 19 juin 2016, quand la police a ouvert le feu contre des manifestants qui bloquaient une...

› Tous les articles "Oaxaca"