Liberté pour Georges Abdallah

694 visites

Militant communiste libanais pro-palestinien, Georges Abdallah est incarcéré depuis 28 ans en France. Il est libérable depuis 1999. Le 10 Janvier, le Tribunal a décidé de le faire libérer à condition qu’il quitte la France pour le Liban, ce qui est son souhait. Manuel Valls refuse de signer l’arrêté d’expulsion et Georges Abdallah reste en prison.
Exigeons du gouvernement la libération de Georges Abdallah !

Exigeons la libération de Georges Abdallah !

En prison depuis 28 ans, Georges Abdallah est le prisonnier politique resté le plus longtemps incarcéré en France : douze ans qu’il aurait pu et dû être libéré !

Georges Abdallah est un militant communiste libanais engagé dans le soutien au peuple palestinien.

Sous pression des Etats-Unis, Georges Abdallah a été arrêté à Lyon en 1984 pour des faux papiers. Il sera condamné sans preuve en 1986 pour complicité dans deux assassinats, l’un contre un agent de la CIA et l’autre contre un agent des services secrets israéliens.

Il est libérable depuis 1999. Les multiples demandes de libération conditionnelle déposées par ses avocats ont toujours été refusées.

Le 21 novembre 2012, un avis favorable à la libération de Georges Ibrahim Abdallah a été donné par le tribunal d’application des peines, conditionné par un arrêté d’expulsion signé par le ministre de l’intérieur.

Manuel Valls n’a pas signé cet arrêté qui permettrait sa libération. Le prochain acte de cette farce judiciaire aura lieu le 28 janvier !

JPEG - 477.4 ko

Pourquoi un tel acharnement ? Le peuple palestinien et le peuple libanais n’ont pas oublié Georges Abdallah qui reste une figure révolutionnaire reconnue du monde arabe. Israël et les Etats-Unis font pression pour que la France garde ce militant dans ses geôles.
Dans tout le monde arabe, (notamment au Liban où se déroulent des manifestations devant l’ambassade française), on exige la libération de ce militant. Notre mobilisation doit permettre de faire pression sur l’Etat pour obtenir la libération de Georges Abdallah. Ne l’abandonnons pas dans les prisons de France !

Vive la lutte pour le peuple palestinien !
Dénonçons la complicité de la France !
Libération de Georges Abdallah !

RASSEMBLEMENT VENDREDI 25 JANVIER A 18h30 PLACE DU PONT (Place Gabriel Péri - métro Guillotière)

P.-S.

Premiers signataires : Premiers signataires : Collectif 69 de soutien au peuple palestinien : (AFAK Bethléem - AFPS (Association France Palestine Solidarité) - Agir à la Mulatière - Alternatifs (les) - ATTAC Rhône - ATTAC Villefranche - CAPJPO-EUROPALESTINE - CCIPPP (Campagne Civile Internationale de Protection du Peuple Palestinien) - CFDT commerces et services Entr’Cultures - Femmes en Noir - Femmes Solidaires - Gauche Unitaire - GREF (Groupement des Retraités Educateurs sans Frontières) - GUPS (Union Générale des Etudiants Palestiniens) - Initiatives Citoyennes - INOER - Le PHILISTIN - LDH (Ligue des Droits de l’Homme) - MRAP (Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples) - MJCF (Mouvement des Jeunesses Communistes de France) - Mouvement de la Paix - OXFAM Lyon - PCF-Rhône (Parti Communiste Français) - Parti de Gauche - PIR (Parti des indigènes de la république) - NPA (Nouveau Parti Anticapitaliste) - Solidaires Rhône Sud - Union Départementale CFDT - Union Départementale CGT - UJFP (Union Juive Française pour la Paix) - Europe Ecologie / Les Verts du Rhône)

Et les organisations : Génération Palestine – OC-FRM.S.I - OCML-VP-Partisan. CNT Interco69

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info