Loi Travail et mouvement étudiant : à Lyon, tout va bien, il ne se passe (presque) rien

1023 visites
Loi travail

Critique à chaud de quelques aspects du mouvement en cours contre la loi travail et l’état d’urgence.

Trois AG par semaine (une le mardi à Bron, une le mercredi sur les quais, une le jeudi après la manif) pour faire quoi ? « il faudrait qu’on s’organise en AG pour… organiser la prochaine AG » ( entendu lors de l’AG de Bron du 22 mars). Des AG où le vide est de plus en plus puant. Sauvegarder le mécanisme qui tourne à vide, par amour des formes, mais aussi par peur de ce qui pourrait survenir.

A Paris, lundi, manif sauvage, à Rennes, mardi, blocage de gare. A Lyon quoi ? Une AG le mardi. Avec des prises de parole où des gens « du mouvement » rappellent que quand même les flics font bien leur boulot, et qu’il suffit de rien faire pour pas se faire réprimer. On y avait pas pensé. Et à la fin de la manif on fait quelque chose ? Ah bah non, tu comprends y’a AG place Guichard.

On dirait que les étudiant.e.s ont peur d’eux-mêmes, ou simplement peur qu’il se passe quelque chose. Les flics peuvent revenir quand ils veulent en AG embarquer des camarades, secondés par les zélés vigiles de la fac, à voir les étudiants grévistes s’occuper eux-mêmes de nettoyer les tags « Nique la police ».

Parsemez tout ça d’injonctions à la « massification » de militants du XIXe siècle, et rien ne manque à la tristesse de l’AG. Ni les interdictions d’applaudir, ni l’amour aveugle de la démocratie (« il faut respecter le tour de parole même si on est pas d’accord »), ni les tribunes reloues.

Ne reste encore que l’UNEF pour nous faire rigoler. Mais hélas, ils sont déjà hors d’état de nuire.

Quant aux flics en puissance que sont les connards du service d’ordre, ils mériteraient de se faire attaquer autant que les flics lorsqu’ils tentent d’empêcher que quoi que ce soit n’arrive, et qu’ils cherchent à identifier les « fauteurs de troubles ».

C’est con, on avait bien commencé à se marrer dans la manif du 9 mars.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Loi travail » :

>Conseils en manif : 2018

Prenons nos précautions quand on sort pour une manif, une action, ou autre. Face à la police, face à la justice... réduisons les risques ! Mise à jour du tract (dispo en pdf à la fin de l’article) de Témoins - la Caisse de solidarité.

>Loi Travail, un an après : analyse et perspectives

Après le mouvement contre la première loi Travail (2016), nous avons travaillé à quelques pistes d’analyse. Il nous semble que ces analyses, comme quelques propositions, peuvent retrouver une actualité dans le moment politique que nous vivons. Nous les proposons ici telles quelles, laissant ouvertes...

>Etudiant.e.s, trouvez-vous une occupation !

Fort de nous avoir imposé ses ordonnances, Macron croit pouvoir instaurer tranquillement la sélection en licence et en master, la baisse des APL, les fusions d’universités… Pourtant dans le morne quotidien des facultés, la résistance prend...

› Tous les articles "Loi travail"

Derniers articles de la thématique « Globalisation - capitalisme » :

>28 février 1921 : révolte de Kronstadt dernier acte de la révolution russe

Si on entendra encore parler de la révolte de Kronstadt de 1921 longtemps après, c’est que, d’une certaine manière, en quelques semaines se concentrent tous les éléments de la révolution russe. Dans la tragédie de la révolution russe, ces événements sont ceux qui annoncent le dénouement. C’est le moment...

>[Grenoble] Contre la biennale Experimenta et l’art au service du CEA

Depuis une dizaine d’années fleurissent dans nos chères métropoles grisâtres des festivals mélangeant « art et science ». Mais le mot « techno-science » serait plus approprié pour l’occasion. Redonnant couleurs et goût de la créativité, ces festivités hybrides d’un nouveau genre, sont surtout un moyen...

› Tous les articles "Globalisation - capitalisme"