Merhaba Hevalno #8

139 visites

Chaque semaine Merhaba Hevalno tente de résumer les infos sur le Kurdistan publiées sur internet, pour donner un aperçu de l’évolution de la situation là-bas. Voici le 8e numéro...

Après 12 jours de siège et d’attaque sur la ville de Silvan/Farqîn (à 80 km à l’est d’Amed)1, les troupes se sont enfin retirées, laissant derrière eux 8 morts civiles2 et un tas de ruines, de commerces brûlés et de maisons démolies ou saccagées.
Le retrait des troupes s’est fait accompagné par une foule de gens qui sortaient dans la rue en huant, sifflant et criant « Bijî berxwedana Farqînê » (« Vive la résistance de Silvan »). Alors qu’ils se retiraient, les soldats pointaient encore leurs armes sur les civils, et les policiers adressaient des messages depuis leurs blindés aux soldats : « Merci d’avoir nettoyer le district de terroristes ».3 Une fois le couvre-feu levé, les gens ont fait une grande marche en ville en coude à coude.

Bonne lecture !

Vous pouvez consulter les autres numéros sur http://www.kedistan.net/category/editions/merhaba-hevalno/

Retrouvez également l’ensemble des articles publiés sur Rebellyon.info sur Merhaba Hevalno.

La suite à lire sur : http://www.kedistan.net/2015/11/22/merhaba-hevalno-8-1218-novembre

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Résistances et solidarités internationales » :

>Kanakÿ : une lettre oubliée de Pierre Messmer

Alors Premier ministre, il écrit le 19 juillet 1972 à son secrétaire d’État aux DOM-TOM, car il veut, en 1972, et oui en 1972, coloniser la Nouvelle-Calédonie. Pour lui, les Kanaks, qui peuplent cet archipel depuis près de 5 000 ans, c’est moins que rien, ils n’existent pas. Ou plutôt ils ne sont là que...

› Tous les articles "Résistances et solidarités internationales"