Mouvement lycéen : les vacances scolaires n’y feront rien

2324 visites
10 compléments

Rassemblement devant le rectorat le mardi 22 avril 2008 à 14h contre les réformes lycéennes proposées par Xavier Darcos.

Ailleurs en France, notamment à Paris, la mobilisation continue. Ne laissons pas faiblir le mouvement sur Lyon sous prétexte que ce sont les vacances en ce moment !
50000 personnes défilaient mardi à Paris, 40000 hier, et ici personne !
Alors mardi après-midi, rassemblons nous, lycéen(ne)s, étudiant(e)s, professeur(e)s, et solidaires à la lutte lycéenne, devant le rectorat (92 rue de Marseille, 69007 Lyon) à 14h !

Faites tourner l’info, et à vos banderoles et mégaphones !

Rassemblement à l’appel de lycéen(ne)s indépendant(e)s et de Sud Lycéens 69

Plus d’info sur nos revendications :
Grèves dans les lycées, collèges, écoles et universités le 10 avril et grande manif pour que l’éducation reste publique

Documents associés à l'article :

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 24 avril 2008 à 23:55

    Amplifions les LUTTES

    Sarko l’ a prononcé ce soir...
    Les réformes restent telles quelles !
    Aucun changement n’est à prévoir !

    VIVA LA LUCHA

  • Le 24 avril 2008 à 18:53

    40 pendant les vacances c’est déjà pas si mal !!! :)

  • Le 23 avril 2008 à 09:53

    bon d’accord c’est vrai on a été un petit peu beaucoup optimiste, je reconnais ... ^^
    faudra faire mieux le 29 avril et le 1er mai...

  • Le 23 avril 2008 à 07:17, par saf’

    le mardi 29 ça sera donc à 14h place Bellecourt, on ira jusqu’ au rectorat (donc un petit parcours) pour finir par une AG pendant laquelle nous désignerons des délégués qui monteront à Paris pour la prochaine coordination nationale du 3 mai.

  • Le 22 avril 2008 à 17:16, par Marjorie

    Les vacances scolaires n’y feront rien ? On était 40 devant le rectorat ...

  • Le 22 avril 2008 à 09:38

    dsl j ai oublié une revendication :

    - nous demandons l’ abrogation de la LRU
    - et on m’ a demandé de rectifier la formulation de la revencation à propos de la carte scolaire, ce n’était pas « maintient de la carte scolaire » mais « annulation de la suppression de la carte scolaire » fin c’est pas beaucoup mieux mais il avait été débattu et dit que « maintient » c’était comme si on était pour la carte scolaire alors qu’on veut un autre système plus égalitaire...

    info en plus : nous avons une porte parole, désignée par la coord nationale, à Lyon. Alors il ne faut plus laisser princesse (présidente de la fidl) parler au nom des lycéens.

  • Le 21 avril 2008 à 13:54

    Il n’y a pas de solutions miracles. Mais je crois qu’il faut surtout impliquer le plus de gens possibles dans les actes les plus banales, leur proposer des actions, faire tourner les gens dans les tâches, aller voir les gens en récré, distribuer des tracts à la sortie, coller des affiches, des autocollants ou faire des graphitis, SANS JAMAIS PRENDRE DE RISQUES. Aller discuter avec le personnel (profs, pions...) surtout ceux qui sont engagés. Peut-être que les terminales ES sont plus au courant sur qui l’est ou pas et puis vous avez souvent une intution aiguisée. Discuter avec eux pour voir qui soutient le mouvement (les profs n’ont toutefois pas à vous faire la leçon, perdez pas votre énergie, votre intuition est souvent très pertinente), jusqu’à quel point. Les profs peuvent intervenir dans la sacro-sainte salle des profs ou y introduire des élèves (par ex pour appeler au soutien), les soutenir devant le bahut, les soutenir auprès de la direction (qui appelle souvent la prefécture et les chiens de garde) ou au moins renseigner sur le climat à la direction, les soutenir en cas de représsion physiquement en étant présent, compter le nombre de profs prêts à soutenir le mouvement dans la durée et en cas de répression. Mais franchement, il y a pas de solutions miracles.

  • Le 20 avril 2008 à 15:48, par saf’

    appel de la première coordination nationale lycéenne, adoptée par des représentants de 30 lycées de toute la France ce samedi 19 avril.
    A diffuser et faire connaitre largement !

    Mardi et Jeudi dernier, des dizaines de milliers de lycéens et profs manifestaient à Paris et des milliers dans des villes de province. Une nouvelle fois nous avons été encore plus nombreux que les manifs précédentes et le mouvement contre la casse de l’Education Nationale prend réellement de l’ampleur. Darcos refuse de céder pour l’instant, il faut donc amplifier la mobilisation et continuer à mobiliser et manifester. Dans des dizaines de bahuts de la région parisienne et de province, les lycéens s’organisent par eux-mêmes en Assemblée Générale.

    Pour amplifier la mobilisation dans chaque bahut, nous devons pousser les lycéens à se réunir en Assemblée Générale. Se réunir en AG permet justement de : organiser la mobilisation sur son lycée, débattre des attaques du gouvernement, préparer les manifs avec les profs, et surtout discuter des suites à donner au mouvement et de ses revendications.

    Aujourd’hui il est urgent que nous, lycéens représentants de 30 lycées sur toute la France, défendons les revendications suivantes :

    Rétablissement des postes supprimés et ceux transformés en heures supplémentaires ; pas plus de 25 élèves par classe ; maintien du BEP et de la carte scolaire ; rétablissement des filières, options et classes supprimés ; embauche des personnels nécessaire ; régularisation des élèves sans-papiers ; non application du rapport Pochard.
    Car toute cette politique a des conséquences sur les professeurs mais aussi sur nos conditions d’étude et d’enseignement : Des classes surchargées, des heures de demi groupes en moins, des options et langues de plus en plus rares, parfois des filières et des classes fermées, comme cela a été annoncé dans de nombreux bahuts.

    Pour les profs : recours accru aux heures supplémentaires, plus de difficultés pour faire cours dans des classes toujours plus surchargées, moins de temps pour préparer les cours et corriger les copies. Beaucoup d’entre eux vont devoir partager leur travail entre plusieurs bahuts ou enseigner plusieurs matières…

    La coordination nationale lycéenne demande l’arrêt des poursuites judiciaires contre tous les lycéens interpellés lors des manifs ou devant leur lycée. Nous demandons aussi l’arrêt de toutes les sanctions administratives (exclusion…) dans chaque bahut contre les lycéens mobilisés.

    Pour stopper cette politique menée par le gouvernement Sarkozy il faut s’organiser en AG dans tous les bahuts pour discuter et préparer la mobilisation et ses suites. C’est l’ensemble des jeunes et des personnels enseignants et non-enseignants qui sont attaqués par les réformes du gouvernement.

    Nous devons donc répliquer par un mouvement de grève dans toute l’Education Nationale. Ce mouvement serait le premier pas vers un mouvement d’ensemble de tous les jeunes et de tous les salariés qui pourrait seul stopper la politique du gouvernement Sarkozy. C’est pour cette raison que nous invitons tous les lycéens mobilisés à s’organiser et à lutter avec leurs profs et les parents d’élèves. Les manifestations doivent continuer car elles permettent de populariser le mouvement et de l’étendre en encourageant plus de lycéens, de profs et de parents d’élèves à y participer.

    Nous appelons tous les lycéens en lutte à participer à la prochaine Coordination nationale lycéenne, le samedi 3 mai en région parisienne. Nous appelons tous les lycéens à manifester massivement dans toute la France le mardi 28 avril prochain et à rejoindre les travailleurs lors des manifs du 1er mai. La Coordination appelle à une journée de grève et de manifestation nationale le mardi 6 mai, nous devons être le plus nombreux possible, lycéens, professeurs et parents d’élèves !

  • Le 20 avril 2008 à 13:04, par Meriem59

    Bonjour , j’ai 16 ans, je suis en 1ES au lycée Jean-Moulin a Roubaix, il faut soutenir le mouvement asolument, je veux organiser une manifestation ds mon lycée mais je ne sais pas comment m’y prendre répondez moi vite sil vous plait, je voulais créer des affiche et les placarder un peu partout ds mon lycée et faire un rassemblement devant le batiment mais sans marche, répondez moi vite jai bezoin de vous et de vos conseils

  • Le 19 avril 2008 à 17:13

    N’oublions pas non plus les deux prochains RDV de mobilisation :

    - Mardi 29 Avril (lieu et heures ?) si des lycéens pouvaient nous donner le RDV...
    - Jeudi 1er Mai : manifestation noire et rouge RDV 9h30 devant le recorat.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info