Site collaboratif d’infos alternatives

Ouverture

2485 visites
5 compléments

Un nouveau lieu collectif a été réquisitionné samedi à Lyon et a ouvert ses portes.
Y a plein de trucs à faire (bouffe, récupes, bricolage, travaux...) et tout un programme d’activité cette semaine.
Venez !

De nombreuses personnes ont décidé de réquisitionner un lieu.

Il est de votre devoir ( :-) ) de venir dès samedi 10h30 au 19 rue Cazeneuve prés de la place Mendès-France arrêt de tram Villon.
Y a plein de trucs à faire (bouffe, récupes, bricolage, travaux, ...)

Possibilités que les flics débarquent alors nous avons besoin de votre soutien.

Depuis quelques jours, on est beaucoup au 19 rue Cazeneuve. Beaucoup à avoir envie de sortir de la vie « normale », de nos vies où on est censé.e ne compter qu’en tant qu’individu. On s’est croisé dans des instant de lutte ou de fête mais ça nous parait insuffisant : quoi de mieux qu’un grand lieu pour approfondir ces liens et reprendre le temps et l’espace de vivre autrement ?

Cette rencontre, c’est par exemple se donner ensemble les moyens de ne plus payer, de créer des zones de gratuité, de se défaire des échanges marchands, de partager nos pratiques individuelles de débrouille et leur donner de la force. C’est préférer bien manger collectivement que se faire des pâtes toute seul.e dans une kitchenette IKEA.

Mais à l’heure où les vigiles, les huissiers et les flics brisent nos vies au quotidien en expulsant, contrôlant et tabassant, il ne s’agit pas simplement pour nous de vivre autrement en désertant. Pour nous, ce qui fait sens aujourd’hui, c’est de s’organiser, prendre l’offensive et par là-même se réapproprier nos vies.

C’est pour cela qu’on a décidé de faire de cette maison vide un espace ouvert de rencontre et de vie : il s’y passe des choses tout le temps mais si vous avez besoin d’un rencard précis :

Lundi (13h) grande et bonne bouffe collective

Mardi (17h-22h) bistrot, jeux, discussions, ziks

Mercredi (21h) projection XXY et discussion sur le genre autour du film

Jeudi re-grande bouffe (20h)

Vendredi re-bistrot (17h)

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 7 février 2010 à 13:04

    Il y a un site de dons et de récupe, avec plein de choses hétéroclites qui peut être utile pour du mobilier, vaisselle ou autres, il faut en général aller chercher ce qu’on récupe chez les donneurs.
    Les dons dans le 69 :
    http://www.recupe.net/recherche_dons.php?id_dpt=69

    longue vie au grand lyeu

  • Le 24 janvier 2010 à 22:19

    salut, je ne sais pas comment contacter les occupants du 19 rue Cazeneuve, et pas le temps non plus d’y passer. s’ils ont besoin de meubles et autres, il peuvent aller sur le portail des étudiants de lyon 2, rubrique bazar, divers :

    http://etu.univ-lyon2.fr/jsp/liste_resultats.jsp?STNAV=&RUBNAV=&objet=actualite&TYPE_EVENEMENT=SD59T8L0&RH=ETU-Rub10

    il y a des clic-clac à donner, réfrigérateurs parfois, etc.

    voici les annonces :

    cyrielle.lalisban@univ-lyon2.fr
    Je donne un clic-clac 3 places (qui peut faire office de lit !!), sans housse (mais aussi j’offre le drap housse qu’il y a par dessus !!), mais confortable et pratique

    benfanny@neuf.fr
    Je donne une table basse ikea assez large avec plateau en dessous, peut faire meuble tv, à venir chercher à 1 minute du campus des quais en fin de journée.
    A débarrasser en urgence, merci

    bonne continuation à tous

  • Le 24 janvier 2010 à 21:50

    Spam publicitaire pour un produit payant d’une entreprise capitaliste, La Fabrique.

    Posté ici, entre-autres :

    http://nantes.indymedia.org/article/19405

    http://grenoble.indymedia.org/2010-01-23-L-instant-d-apres-Projectiles-pour

    http://rebellyon.info/Ouverture.html

    http://www.auvergne-indymedia.org/l-instant-d-apres-projectiles-pour.html

    http://lille.indymedia.org/article18954.html#forum211047

    Ce texte est une présentation publicitaire tiré du site de l’entreprise « La Fabrique », qui semble trouver sur les médias libres un terrain facile pour faire sa publicité.
    On retrouve l’original sur son site :

    http://www.lafabrique.fr/catalogue.php?idArt=202&idMot=1

  • Le 23 janvier 2010 à 08:13

    Une suggestion pour la bibliothèque et des lectures collectives.

    Dans l’ordre démocratique-policier qui est le nôtre, les communautés humaines sont rassemblées sous le commandement de ceux qui ont des titres à commander, titres prouvés par le fait qu’ils commandent. La politique est précisément la rupture de cet ordre-là. L’Instant d’après survient sur les traces immédiates de cette rupture.

    C’est l’instant décisif où se décide si, une fois de plus, elle va aboutir au désaccord entre le dire et le faire, à l’élargissement de la distance entre le fantasme et le réel, ou si au contraire elle va permettre l’émergence de nouvelles formes de vie.

    Il ne s’agit pas de proposer de nouvelles théories politiques, encore moins des systèmes d’organisation. Il s’agit plutôt de montrer comment sortir des oasis, de ces refuges dans notre fuite, que sont aussi bien la création d’une œuvre, la « réalisation de soi », l’action militante ou la vie d’une collectivité autonome. Car « beaucoup de ceux qui ont regardé les événements de novembre 2005 ont d’abord éprouvé l’absence d’un espace politique à la hauteur de ces événements. Ceux-là avaient déjà l’habitude de ne rien attendre du militantisme et s’étaient sans doute pour la plupart éloignés de l’étouffement radicaliste... C’est à eux, justement, les êtres les plus quelconques, plus ou moins perdus dans leurs études et leurs métiers, plus ou moins empêtrés dans les restes d’un État-providence qui tournent en hypercontrôle sélectif, c’est à eux qu’il revient de faire en sorte que de l’imprévisible, et donc du réellement menaçant, ait lieu ».

    En donnant un sens nouveau à des notions anciennes - l’éthique, le messianisme, le jeu - en convoquant là ou elles sont peu attendues de grandes figures philosophiques - Kierkegaard, Wittgenstein - Bernard Aspe explore le sable du désert autour des oasis où nous attendons l’instant d’après. « Sur le sable, il y a aussi des marques laissées par d’autres. Ambivalence des empreintes : elles peuvent nous livrer à la police, mais elles sont aussi la preuve que nous ne sommes pas seuls. »

    Sommaire :
    Le sable du désert
    
Jeux(I)

    Élément éthique

    Véridictions
    
Jeux(II)
    
Empreintes
    
Notes

    L’instant d’après. Projectiles pour une politique à l’état naissant, de Bernard Aspe, est paru en 2006 aux éditions La fabrique.

    Une rencontre avec Bernard Aspe aura lieu lors de l’université ouverte 2009-2010, à la coordination des intermittents et précaires (idf)

  • Le 16 janvier 2010 à 20:03, par bachut content d’être là

    C’est ouvert, tout c’est bien passé, la flicaille est venue constater l’occupation, les occupant-e-s sont toujours sur leur gardes.
    Des banderolles on été déployé sur les diverses façades du batiment. On peut lire « Face à la crise on s’organise » « Bachut content d’être là » « On vous occuppe » entre autres.
    Dès le début de la semaine Resto / Cantine à midi, et bar dans la soirée.
    Encore plein d’autres surprises à venir.
    Pour l’instant beaucoup de discussions !

    A part ça le lieu est génial, grand et tout, on se chauffe et s’éclaire comme on peut mais tout devrait s’améliorer d’ici peu !

    1 expulsion ! 10 ouvertures !

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Vie des quartiers - urbanisme - initiatives » :

>Au secours, la Fête des Lumières revient

Au milieu des flics, des militaires, de votre location via airbnb et des stands de vin chaud, difficile parfois de savoir quoi penser de la Fête des Lumières. Pour y voir plus clair, une compilation d’articles publiés sur Rebellyon ces dernières...

> Tous les articles "Vie des quartiers - urbanisme - initiatives"
}