Pétition pour Nihed, menacé d’expulsion vers la Tunisie

913 visites
2 compléments

Nihed a reçu une obligation de quitter le territoire, toute sa famille vit en France, il y fait ses études. Signez la pétition contre son exclusion !

Nihed est né en France à Salon de Provence en 1980, repart en Tunisie vivre chez ses grands parents à l’âge de 7 ans tout en gardant un contact permanent avec la France où il a conservé sa famille et ses amis.

Il arrive de Tunisie en 2001 grâce à un visa long séjour pour faire ses études de Lettres Modernes à l’Université Lyon 2. Après avoir passé deux ans sans conviction par rapport à cette orientation, il change de cursus en 2003 pour une licence de Langue Littérature et Culture arabes où il réussit brillamment jusqu’actuellement où il suit un master 2 de langue et culture d’entreprise.

Cependant, en raison de sa première erreur d’orientation considérée comme un échec, la France refuse de lui réitérer son titre de séjour et lui assigne une obligation de quitter le territoire. Pourtant Nihed a toute sa famille ici en France, son université qu’il fréquente depuis sept ans et ses amis. Il ne lui reste aucune attache en Tunisie.

Word - 58 ko

Si vous voulez soutenir Nihed, signez la pétition ci-jointe pour qu’il puisse continuer à étudier ici auprès des siens.
Il faudrait pouvoir avoir un maximum de signatures avant vendredi, car son avocate fait appel samedi. Merci !

Et l’adresse pour la renvoyer : Maître Bidault, 12 cours Gambetta 69007 Lyon

Faites tourner cette information ! RUSF et la Ligue des droits de l’Homme tentent également de faire de le nécessaire.

JPEG - 398.3 ko

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 16 janvier 2008 à 17:58, par Nina

    Ici c’était un argument important vu que le premier motif pour lequel son titre de séjour n’a pas été réitéré était qu’il avait « échoué » dans son premier cursus. Or justement, montrer que ce n’était qu’une erreur d’orientation et non, comme ils pourraient le penser, un prétexte pour rester en France, tend à prouver que cette décision est injuste ! Mais dans l’absolu je suis d’accord avec toi.

  • Le 16 janvier 2008 à 12:03, par golondrina

    Pourquoi à chaque cas similaire, les informateurs se sentent obligés de préciser qu’il s’agit d’excellents élèves, brillants, etc... Même s’ils ne réussissaient pas leurs examens, la situation dans laquelle ils se trouvent serait tout autant intolérable !

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info