Pour amplifier la grève, organisons-nous !

499 visites

Après trois jours de mobilisations contre la réforme des retraites la semaine dernière, la mobilisation continue avec des blocages et un premier appel interprofessionnel à manifester ce mardi 10 décembre au départ de la place Jean Macé à 11h30. Ce ne sera sans doute pas le seul jour de mobilisation ! Amplifions le mouvement ! Tract de l’Union Communiste Libertaire.

Pour amplifier, organisons-nous !

Le 5 décembre fut une explosion sociale. Enfin, nous avons pu crier notre colère et notre refus d’être toujours plus exploité∙es. C’est en nous mettant massivement en grève, et en allant manifester dans des cortèges immenses, que nous l’avons fait. L’enjeu est à présent d’amplifier la mobilisation, en développant l’auto-­organisation du mouvement, partout où c’est possible.

PNG - 365.3 ko

Depuis 30 ans, les capitalistes, avec l’aide des gouvernements et de l’État, rognent la protection sociale. Cela a engendré misère et précarité pour les travailleurs∙euses. La réforme des retraites est un nouvelle étape de la casse sociale, pourtant de l’argent il y en a ! En ce mois de décembre, les travailleuses et les travailleurs disent STOP !

En décembre, on relève la tête

Les Assemblées Générales fleurissent en plein hiver, les rangs des manifestations ont été gonflés par l’arrivée massive des grévistes dans la lutte contre ce système qui nous appauvrit toujours plus. Et on sent bien maintenant que la réforme ne passera pas, quelque soient les
annonces du gouvernement. Dès le lendemain du 5 décembre, de nombreuses travailleuses et travailleurs ont décidé de reconduire la grève, d’arrêter le travail au moins jusqu’au retrait du projet de loi sur les retraites. Dans les transports, dans l’éducation et dans l’énergie, la grève est très répandue et participe déjà au blocage du pays.
Mais ces secteurs professionnels ne peuvent pas gagner seuls. La « grève par procuration » a des limites et il est maintenant déterminant d’élargir la mobilisation à un maximum d’entreprises.

Même si on ne travaille pas dans un secteur qui bloque directement l’économie, faire grève permet de se donner le temps de discuter ensemble de la suite de la mobilisation, de convaincre d’autres collègues d’entrer dans la mobilisation, ou encore de participer aux actions de blocage de l’économie organisées dans nos villes.

JPEG - 144.5 ko

Amplifier la grève

L’intersyndicale (CGT, FO, Solidaires, FSU) a décidé d’appeler à une autre journée de grève et de manifestations le 10 décembre, et à reconduire la grève d’ici là. Il faut s’appuyer sur ces appels pour permettre à un maximum de collègues d’entrer dans la grève et dans la bataille à partir de mardi !
Parce que la grève, c’est ce qui montre que nous sommes indispensables dans cette société,
ça montre que c’est nous qui créons les richesses.
Et quand on se rend compte de notre force, ça fait très peur au patronat et au gouvernement.

PNG - 349.1 ko

Auto­-Organiser le mouvement

La détermination contre le projet de loi sur les retraites est très forte, mais elle ne tiendra dans la durée que si nous pouvons toutes et tous nous emparer de cette lutte, qu’elle devienne notre lutte à chacun∙e et à tou∙es. Pour que l’on garde le contrôle sur les suites, il
faut que l’on puisse s’organiser à la base, dans des Assemblées générales dans les boites et dans les services.
Décider, chaque jour, de ce que l’on fait le lendemain, c’est construire son mouvement et l’ancrer dans la durée pour gagner.

Contre la réforme, contre le capitalisme

Ce mouvement est né en opposition à la réforme des retraites, mais on voit bien en manif que les revendications sont très diverses : des hausses de salaires, des améliorations des conditions de travail, des jours de congés... C’est contre tout ce système qui nous exploite qu’on se bat, contre le système capitaliste.
La réforme des retraites est une tentative de nous exploiter toujours plus, et si nous parvenons à la repousser, nous pourrons aussi exiger de nouvelles conquêtes sociales.

PNG - 365.3 ko

L’Union communiste libertaire appelle à poursuivre et amplifier le mouvement, à entrer de plus en plus massivement en grève reconductible. Les militant∙es de l’UCL œuvreront sur le terrain à la reconduction de la grève, partout où c’est possible, et à son auto­-organisation par les travailleuses et les travailleurs.
Rendez-vous le 10 décembre à 11h30 place Jean Macé.

P.-S.

Le 8 pages argumentaires de l’UCL est téléchargeable ici : https://unioncommunistelibertaire.org/IMG/pdf/dossier-special-travail-al300-maquette.pdf

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles du groupe « Union Communiste Libertaire » :

>Les personnes trans, oubliées du confinement

Même si beaucoup d’associations LGBTI ont continué à offrir une ligne d’écoute pour les personnes en détresse, les solidarités concrètes sont brisées pendant le confinement. Une fois encore, les personnes trans font partie des victimes de ces mesures étatiques. Non prises en compte dans les calculs du...

› Tous les articles "Union Communiste Libertaire"