Pour dénoncer les violences sociales et les mesures sécuritaires, rassemblement au Mas du Taureau à Vaulx-en-Velin samedi de 10h à 13h

5188 visites
Violences urbaines... violences sociales
ASSEZ D’HYPOCRISIE !

Ces dernières semaines, nous avons assisté à la révolte des jeunes des classes populaires.

Face à celà, le gouvernement a répliqué par une surenchère sécuritaire et policière. Nous savons tous que cette révolte est le fruit d’une importante dégradation sociale, dont les conséquences se concentrent dans les banlieues, depuis de nombreuses années : chômage massif, accroissement inexorable de la précarité, appauvrissement d’une part toujours plus grande de la population, dégradation des conditions de logements, violences policières à répétition.

Qu’offrent ces politiques successives aux jeunes ?

Du mépris et un déterminisme social que l’école seule n’a pas les moyens d’enrayer.

La seule réponse concrète faite à ces jeunes est la multiplication des mesures sécuritaires avec notamment la réactivation d’une loi de 1955, utilisée pendant la guerre d’Algérie, permettant au gouvernement d’imposer des couvre-feux qui sont une véritable atteinte aux libertés individuelles, mais aussi d’accroître les pouvoirs de la police et des préfets (perquisition la nuit, interdiction de réunions, de soirées ....) De plus, l’insistance sur les reconduites à la frontière - en charter - comme les discriminations au quotidien entretiennent les idées racistes. Enfin les déclarations de Villepin sur l’école, au lieu d’être porteuses d’espoir pour ces jeunes, deviennent un prétexte pour appliquer les aspects les plus rétrogrades de la loi Fillon, unanimement rejetée par l’ensemble de la communauté éducative.

Le collectif « On Vaulx mieux que çà » a animé plusieurs débats sur des questions importantes pour nos vies comme la casse de la sécurité sociale, la marchandisation des services publics dont les populations défavorisées sont les premières "bénéficiaires", ou encore le chômage de masse et l’accroissement de la précarité dans le travail, comme c’est le cas avec le Contrat Nouvelle Embauche. Toutes ces mesures ont conduit aux reculs des conquêtes sociales et à des coupures graves dans le système de solidarité. Une autre conséquence tout aussi grave est la perte de différentes formes de solidarités, de résistances et de mobilisation dans les quartiers de banlieue mais ailleurs aussi, notamment dans les entreprises où la répression s’exerce à l’encontre des militants syndicaux.

Les Vaudais en ont assez de l’injustice !

À l’issue d’une réunion publique « les Vaudais en ont assez de l’injustice », organisée le mercredi 23 novembre à Vaulx-en-Velin, nous nous sommes posés deux questions :

- Comment arrive-t-on à cette situation et à ces explosions ?

- Quels outils construire qui s’opposent à cette logique de désintégration des valeurs de solidarité et d’action collective ?

JPEG - 46.8 ko

Se rassembler

- Pour affirmer notre volonté de continuer à combattre ensemble l’injustice sous toutes ses formes ;

- Pour exiger l’arrêt de la répression permanente et l’amnistie des jeunes actuellement poursuivis par la Justice et/ou emprisonnés.

Samedi 7 janvier 2006 de 10h à 13h,
place Guy Mocquet, Mas du taureau, Vaulx-en-Velin
(devant le local du Collectif vaudais des privés d’emploi et précaires)

Pour dénoncer les violences sociales et les mesures sécuritaires, il y aura prises de parole, intervention théâtrale, projection vidéo, stand convivial thé/café...

P.-S.

Collectif « On Vaulx Mieux que çà », Collectif des Privés d’Emploi et Précaires, CGT (Union Locale, Syndicat des Municipaux, ENTPE), SUDDUC, PAS 69, CNTDUC, AGORA, EPI, CNL, des parents d’élèves, Témoins, le Collectif état d’urgence et des habitants solidaires.
Contact : 04 78 04 09 63 - 06 73 30 38 42

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Quartiers populaires / Discrimination de classe » :

>Lettre aux voisin.es du 47 rue Béchevelin

Face au froid et à la crise sanitaire, les occupations solidaires se multiplient. Un nouveau bâtiment est occupé sur l’ilôt Mazagran pour intensifier la lutte et organiser concrètement la solidarité.

› Tous les articles "Quartiers populaires / Discrimination de classe"