Site collaboratif d’infos alternatives

Pour les élus, des sous… pour les agents, des coups !

Ce jour, 23 mars 2015, les agents de la métropole, massivement mobilisés (agents de
terrain, agents de bureau, encadrants et chefs de service…), accompagnés de toutes les organisations syndicales de la métropole ont manifesté dans un cortège les amenant devant l’hôtel de métropole.

Les raisons de cette mobilisation :
- conditions de travail déplorables
- dégradation du service public
- rémunérations inéquitables
- temps de travail… etc…

Après un court entretien pendant lequel Gérard Collomb continue à vendre sa métropole pour rayonner nationalement et internationalement, il met un terme à la discussion.

Aucune avancée, aucune proposition de négociation ! Rien de rien ! Pour seule réponse, coups de matraques, évacuation violente, détérioration du bien public par les forces de l’ordre pour évacuer les grévistes au plus vite. Bilan : deux manifestants placés en garde à vue, de nombreux manifestants violentés volontairement par les forces de l’ordre, un représentant du personnel gravement blessé et évacué par les pompiers.

Pour la première fois, des grévistes qui occupaient pacifiquement le hall de la métropole ont été « chargés » par la police sur ordre de Gérard Collomb. Des élus politiques choqués, qui n’acceptent pas la violence, ont pris la décision de quitter le conseil métropolitain.

Après les manifestants, la délégation syndicale a été, à son tour, expulsée par les forces de l’ordre.

En 40 ans, les organisations syndicales n’avaient jamais vu çà !

Par ce comportement, Gérard Collomb acte ainsi son refus de tout dialogue social.
Aujourd’hui, il perd son sang froid. Que veut-il prouver ? Serait-il à ce point en mal de
reconnaissance nationale ?

Lyon, le 23 mars 2015 à 19h15

CGT, UNSA, CFDT, FO, CFTC, CFE-CGC, FAFPT, SUD

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Répression - prisons » :

20 juillet 2001, Carlo Giuliani est tué par la police à Gênes

En juillet 2001, le gouvernement italien organise le G8, les manifestations de protestation se succèdent sur plusieurs journées. L’assassinat de Carlo Giuliani marqua les manifestations anti-G8 de Gênes en Italie. Il nous marque encore. Voir Gênes 2001/2011 : c’est vous les...

Solidaires et en colère ! Solidarité avec Barry !

Mamadou Barry, résidant depuis plusieurs années à Grenoble, s’est vu rejeter ses demandes de titre de séjour et s’est retrouvé, comme beaucoup, "sans-papier". Le 31 mai dernier, dans le cadre d’une lutte pour le logement avec des demandeurs d’asile, il a été arrêté et envoyé au Centre de Rétention...

> Tous les articles "Répression - prisons"

Derniers articles de la thématique « Syndicalisme-mouvement ouvrier » :

Le remue-menage reprend a la clinique du val d’ouest

Ce jeudi 06 juillet, à partir de 9h, les femmes de ménage de la Clinique du Val d’Ouest décident de se remettre en grève pour dénoncer la rupture du contrat d’une collègue gréviste et le non-respect de l’accord de fin de conflit signé lors de la grève du 22 juin...

Sud Education fête ses 20 ans de luttes le 1er juillet 2017

Sud Education fête ses 20 ans au bar l’Autre Côté du Pont, 25 Cours Gambetta - 69003 à Lyon le 1er juillet de 16h à 25h. Au menu musique, miam, diaporama sur 20 ans de luttes avec celles et eux qui ont été dans l’action, depuis 20 ans et parfois bien...

> Tous les articles "Syndicalisme-mouvement ouvrier"